Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le pardon à autrui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Le Pardon à autrui....   Lun 23 Mai - 19:03:09

Le pardon à autrui


Voici ce que je proclame, ce que j'atteste, ce que je dis à voix retentissante : Qu'aucun de ceux qui ont un ennemi n'approche de la Table sainte et ne reçoive le Corps du Seigneur ; que nul qui s'approche n'ait un ennemi. Tu as un ennemi ? N'approche pas. Si tu veux le faire, alors, va d'abord te réconcilier, puis reçois le sacrement. Ce n'est pas moi qui parle ainsi : c'est le Seigneur qui le dit, lui qui a été crucifié pour nous ; pour te réconcilier à son Père, il n'a pas refusé d'être immolé ni de répandre son sang ; et toi, pour te réconcilier avec ton frère, tu ne veux même pas dire un mot et prendre l'initiative d'aller le trouver ? Ecoute ce que dit le Seigneur à propos des gens comme toi : Si tu offres ton don à l'autel, et que là, tu te rappelles que ton frère a quelque chose contre toi… il ne dit pas : Attends qu'il vienne te trouver, ou qu'il reçoive la visite d'un de tes envoyés comme réconciliateur, ou que tu lui envoies quelqu'un d'autre, mais bien que toi, en personne, tu coures à lui : laisse ton offrande, dit-il, va d'abord te réconcilier avec ton frère. Incroyable ! Alors que Dieu ne se tient pas déshonoré de voir laissé en plan le don qu'on allait lui offrir, toi, tu t'estimerais déshonoré de faire le premier pas pour te réconcilier avec ton frère !
Saint Jean Chrysostome (v.344-407 ), Homélie Au peuple d'Antioche, in H. Tardif, Ed. Ouvrières, 1962.



r7

Pardonner lorsqu'on a été profondément blessé est l'une des choses les plus difficiles à faire dans la vie.
En effet, certaines offenses étant graves il est parfois extrêmement difficile de pardonner tout de suite. Parfois un long cheminement doit se faire, la cicatrice doit se fermer complètement.

Je vais vous faire un peu mieux comprendre par un exemple de ma vie.
Une personne à qui, au début de ma convertion, je m’étais énormément confiée a trahi la confiance que j’avais en elle. Mais comme je la voyais tout les jours, je n’arrivais pas à oublier et au contraire ma colère montait. Je lançais cet appel à Jésus : « Seigneur, si je la vois chaque jour je ne pourrais jamais y arriver, c’est trop dur ». Peu de temps après, par la force des choses nous dûmes déménager et durant quatre années, je ne la vis plus. Un matin, en allant au magasin, je tournais le coin et je tombe nez à nez avec elle. Je fus surpris de ma réaction, je pus lui parler comme si jamais rien n’était arrivé.



r7

Joseph dans l’Ancien Testament est un très bel exemple de pardon. Après avoir été vendu par ses frères il les retrouve alors qu’il est dans une position sociale où il lui serait très facile de se venger mais non, il pardonne et a cette phrase merveilleuse : “Suis-je à la place de Dieu ?” (Gn 50 : 19 ).

Dans le Nouveau Testament l’exemple ne manque pas. Il y a « le fils prodigue », image même de ce qu’est Dieu, pardon complet et c’est vers cela que nous devons tendre.

Il y a la phrase du Notre Père : « Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés ».
Jésus complète et explique parfaitement ce que le Père attends de nous : “Si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses” (Mt 6:14 ).
Sans pardon complet à notre prochain, nous fermons notre cœur au Père et donc au salut éternel.


Jésus nous commande même de ne pas nous approcher de la sainte Table si nous avons du ressentiment contre un frère ou une sœur. Se réconcilier avec et puis communier.

Le serviteur indigne est un exemple de non-pardon. Le maître lui remet une dette importante et lui, en sortant fait jeter en prison un autre serviteur qui lui doit une somme infime. Le maître apprenant cela le fait jeter en prison.

Le non-pardon nous ferme définitivement les portes du Royaume.
Certes Dieu sait que nous sommes humains et que pardonner nous est très difficiles et donc il faut lui demander de l’aide, lui dire « Seigneur éloigne de moi tout sentiment de rancune, de vengeance envers…. pour que Toi aussi, tu puisses me pardonner. »

L’Esprit agira en vos cœurs et vous pardonnerez, soyez en assuré.
Si l’offense a été profonde, inutile de chercher la réconciliation sans régler à fond le problème sinon tôt ou tard il resurgira. Satan veillera à rouvrir cette plaie que l’on croyait fermée et pourra vous conduire à nouveau vers la rancœur.



r7

Pardonner ne veut pas dire non plus oublier l’offense, le pardon ne nous rend pas amnésique et une cicatrice due à cette offense peut rester. Mais une cicatrice bien refermée par un pardon complet ne se rouvrira pas.


Le pardon ne peut être accordé que s'il y a repentance. Et cela est confirmé par Jésus en Lc 17.3-4 où il met tout spécialement en évidence la nécessité de la repentance pour que le pardon puisse être accordé par l'offensé.

Il est essentiel qu'elle soit là pour que le pardon puisse être accordé : d'abord parce que vouloir pardonner sans qu'il y ait repentance, c'est refuser de se conformer au modèle divin. C'est finalement vouloir faire les choses comme on l'entend, et non pas comme Dieu le veut ! Ensuite, parce que se repentir, c'est reconnaître qu'on a eu tort, qu'on est fautif. Par conséquent, pardonner sans exiger de repentance, c'est donner raison à l'offenseur et d'une certaine façon c'est l'encourager à continuer dans sa voie ! La repentance est aussi importante vis-à-vis de l'offenseur, car une offense envers le prochain est aussi une offense envers Dieu puisqu'il demande d'aimer son prochain. Ainsi, c'est par la repentance envers Dieu et envers son prochain que l'offenseur peut être délivré de son péché. Enfin, exiger la repentance est important, car pardonner sans repentance revient plus ou moins à cautionner le mal et c'est d'une certaine manière refuser de rétablir l'ordre moral qui a été bafoué.

Nous devons cheminer lentement, le pardon s’apprend, il ne vient pas tout seul mais par la prière Dieu vous accordera cette grâce de savoir pardonner même à vos ennemis.


Et moi Seigneur où en suis-je dans le pardon ?

r7

Prière pour le pardon

« Seigneur, Je viens devant toi pour te demander pardon. Je veux te remettre ma faute et te demander pardon pour __________ .

Je veux te donner tout ce qui m'éloigne de toi et qui m'empêche de vivre pleinement en harmonie avec toi. Aide-moi à ne pas m'éloigner de toi, accorde-moi ton pardon. Je sais que c'est grâce à ton sacrifice que je peux te demander ce pardon.

Merci de ce que tu as accepté un jour de mourir pour moi en prenant sur toi mon péché. Aide-moi à ne plus m'éloigner de toi car je désire être à tes côtés.

Au nom de Jésus.

Amen. »


Prière pour le pardon à autrui

Mon Dieu, je pardonne à …………… le mal qu'il m'a fait et celui qu'il a voulu me faire, comme je désire que vous me pardonniez et qu'il me pardonne lui-même les torts que je puis avoir envers lui. Si vous l'avez placé sur ma route comme une épreuve, que votre volonté soit faite.

Détournez de moi, ô mon Dieu, l'idée de le maudire et tout souhait malveillant contre lui. Faites que je n'éprouve aucune joie des malheurs qui pourraient lui arriver, ni aucune peine des biens qui pourraient lui être accordés, afin de ne point souiller mon âme par des pensées indignes d'un chrétien.

Puisse votre bonté, Seigneur, en s'étendant sur lui, le ramener à de meilleurs sentiments envers moi !

Bons Esprits, inspirez-moi l'oubli du mal et le souvenir du bien… Que ni la haine, ni la rancune, ni le désir de lui rendre le mal pour le mal, n'entrent dans mon cœur, car la haine et la vengeance n'appartiennent qu'aux mauvais Esprits incarnés et désincarnés !

Que je sois prêt, au contraire, à lui tendre une main fraternelle, à lui rendre le bien pour le mal et à lui venir en aide si cela est en mon pouvoir !

Je désire, pour éprouver la sincérité de mes paroles, que l'occasion me soit offerte de lui être utile ; mais surtout, ô mon Dieu, préservez-moi de le faire par orgueil ou ostentation, en l'accablant par une générosité humiliante, ce qui me ferait perdre le fruit de mon action, car alors, je mériterais que cette parole du Christ me fût appliquée : « Vous avez déjà reçu votre récompense. »



main
Revenir en haut Aller en bas
 
Le pardon à autrui
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Pardon à autrui....
» LE PARDON Compilation de textes
» Le regard d'autrui
» Une belle leçon de pardon....
» cas pratique sur la responsabilité du fait d'autrui

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Accueil :: Découvrons notre belle Religion-
Sauter vers: