Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Qui est Saint Jean Bosco (Don Bosco)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Qui est Saint Jean Bosco (Don Bosco)   Sam 31 Jan - 13:03:29


SAINT JEAN BOSCO
(DON BOSCO)
(1815-1888)
fêté le 31 janvier
Patron des Editeurs


Orphelin de père à 2 ans, Jean Bosco est élevé très chrétiennement par sa mère, modeste paysanne piémontaise. Ordonné prêtre à Turin en 1841, il se voue à l'apostolat auprès des enfants des rues, pour lesquels il crée l'Oratoire Saint-François de Sales, à la fois patronage, maison d'accueil, école et centre d'apprentissage. Pour s'occuper d'eux, il fonde la congrégation des Salésiens et les Filles de Marie Auxiliatrice. Patron de la jeunesse, des apprentis et jeunes travailleurs, il est aussi, à cause de ses nombreux ouvrages religieux très populaires, le patron des éditeurs.
Alors que le choléra sévit à Turin, Don Bosco veut secourir les malades. Il fait appel à ses protégés qui, pris de peur, refusent une première fois.
Après s'être tourné vers Dieu, et rempli de Son Esprit, Don Bosco leur dit alors: "Je suis sur que, si vous vous mettez en grâce de Dieu et si aucun de vous ne fait de péché mortel, que vous n'attraperez pas le choléra."
A la suite de quoi, les enfants, un à un, se portèrent volontaires.
"Soyez tranquilles, ajouta Don Bosco, la Vierge Marie est avec vous, et Elle vous protégera."

Le célèbre songe prophétique de Don Bosco 30 mai 1862



"J'ai vu une grande bataille sur la mer : le navire de Pierre, piloté par le Pape et escorté de liteaux de moindre importance, devait soutenir l'assaut de beaucoup d'autres bâtiments qui lui livraient bataille. Le vent contraire et la mer agitée semblaient favoriser les ennemis.
Mais au milieu de la mer, j'ai vu émerger deux colonnes très hautes : sur la première, une grande Hostie -l'Eucharistie- avec l’inscription: "Salut des croyants", et sur l'autre (plus basse), sur laquelle figure un chapelet, une statue de la Vierge Immaculée avec un écriteau : Auxiliura christianorum ("Secours des Chrétiens" ).Le navire du Pape n'avait aucun moven humain de défense. C'était une sorte de souffle, qui provenait de ces deux colonnes, qui défendait le navire et reparaît aussitôt tous les dégâts. La bataille se faisait toujours plus furieuse; le Pape cherche à se diriger entre les deux colonnes, au milieu d'une tempête de coups. Tandis que les armes des agresseurs sont en grande partie détruites; s'engage une lutte corps à corps. Une première fois, le pape est gravement blessé, mais ensuite il se relève; puis une seconde fois... et cette fois il meurt tandis que les ennemis exultent. Le nouveau pape, élu immédiatement après, reprend la barre et réussit à atteindre les deux colonnes, y accrochant avec deux chaînes le navire, qui est sauvé, tandis que les bateaux ennemis fuient, se détruisent réciproquement, et coulent."
Ce rêve laisse troublés plus de 500 jeunes qui étaient réunis, comme tous les soirs, pour écouter don Bosco, au mois de mai 1862. C'est seulement le matin suivant qu'il leur expliqua le sens de ce songe. De graves persécutions et tourments attendent l'Eglise; il reste deux seuls moyens pour la sauver : Marie, aide des chrétiens, et l'Eucharistie.

Une petite anecdote

Don Bosco prêchait le triduum à la fête de l'assomption dans la paroisse rurale de Montemagno près de Turin. Une sécheresse implacable sévissait et menaçait de ruiner totalement les récoltes de pommes de terre, principaux produits du pays. A moins d'une pluie prochaine et abondante, les récoltes seraient irrémédiablement perdues.
Or voici qu'au sermon d'ouverture du triduum, Don Bosco annonce: "Mes frères, si vous venez généreusement pendant ces trois jours entendre la parole de Dieu et si vous purifiez vos consciences par une bonne confession, je vous promets de la pluie pour la clôture." Quand l'orateur descendit de chaire, le curé affolé l'aborda et lui dit: - "Don Bosco qu'avez-vous promis là? De la pluie pour la clôture?" - "J'ai dit cela ?" fait Don Bosco, étonné. L'église fut remplie à chacune des prédications. Les confessionnaux furent pris d'assaut. Toute la population en âge de le faire communia au matin de l'Assomption. L'après-midi pour la clôture, l'église était archicomble. Pendant ce temps, le soleil narguait tout le monde dans un ciel sans nuage.
Au moment de monter en chaire à la fin du magnificat, Don Bosco, un peu inquiet, envoie le sacristain inspecter le ciel pendant que lui-même murmure cette prière: "Bonne Mère, vous ne pouvez les décevoir; voyez leur empressement !" Le sacristain revient en disant: "Il y a bien à l'horizon un nuage gros comme un chapeau de gendarme, mais rien de bien sérieux."
Don Bosco monte en chaire. Le ciel s'obscurcit visiblement. Il n'a pas prononcé dix phrases qu'un coup de tonnerre formidable retentit et une bienfaisante pluie se met à tomber. Un soupir de soulagement s'échappe de toutes les poitrines. Alors le prédicateur change le thème de son sermon pour inciter à la confiance envers Notre-Dame. (La clé du Trésor, par P. Jean-Marie)

Apparition de la Vierge Marie à La Salette

Jésus a promis que, dans son Eglise, il y aurait des miracles plus grands que ceux qu’il a opérés lui-même et il n’a limité ni le nombre ni le temps où ces miracles seraient opérés, en sorte que, tant que l’Eglise existera, nous verrons toujours la main du Seigneur manifester sa puissance par des faits prodigieux...
Mais ces signes sensibles de la toute-puissance divine sont toujours le présage de faits graves qui manifestent soit la miséricorde et la bonté de Dieu, soit sa justice et son indignation ; et cela toujours pour sa plus grande gloire et pour le plus grand bien des âmes. Faisons en sorte qu’ils soient pour nous une source de grâces et de bénédictions ; contribuant à exciter en nous une foi vive, une foi agissante, une foi qui nous porte à faire le bien et à éviter le mal afin de nous rendre dignes de l’infinie miséricorde pendant le temps et pendant l’éternité. (Turin 1875)

PRIÈRE A DOMINIQUE

Dominique Savio

Saint Dominique, tu as appris de Don Bosco à devenir un saint à quinze ans, viens nous montrer la route et nous aider à la parcourir, celle de l'amour envers le Seigneur, de la confiance envers Marie, et du service de nos frères. Puissions-nous comme toi, préférer la mort au péché, afin d'entrer un jour dans la joie éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
 
Qui est Saint Jean Bosco (Don Bosco)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'éducation selon saint Jean Bosco
» PROPHETIES SAINT JEAN BOSCO
» Une pensée de Saint Jean Bosco sur la sainteté...
» Qui est Saint Jean Bosco (Don Bosco)
» Saint Jean Bosco (+ 1888) Saint du jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Accueil :: Découvrons notre belle Religion-
Sauter vers: