Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mais délivrez-nous du malin!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Mais délivrez-nous du malin!   Lun 5 Fév - 0:11:31

Mais délivrez-nous du Malin!





Nous savons avec quelle insistance notre cher et regretté abbé Jean Carmignac précisait que la dernière demande du Pater devait être comprise comme une supplication pour être délivré non pas du "mal", entendu comme une notion morale abstraite, mais bien du démon, cet être personnel qui est aussi désigné par les noms de "diable" et de "satan", qui est encore appelé "le mauvais" ou "le malin" en plusieurs passages des textes sacrés.


"Sed libéra nos a malo; mais délivrez-nous du Malin (ou du Mauvais)": cette manière de traduire est plus explicite et correspond à nombre d'emplois du même mot dans le Nouveau Testament. Nous lisons ainsi dans l'Évangile de St Matthieu, quelques paragraphes avant le texte du Pater: "Contentez-vous de dire: Oui, oui, non, non, car ce qui est de plus vient du mauvais - a malo est" (Matth.V,37) et dans la prière de Nôtre-Seigneur après la Cène : "Je ne vous demande pas de les retirer du monde, mais de les garder du mauvais - ut serves eos a malo" (Jn.XVII,15) et il est bien clair que c'est le démon qui est ici désigné.

L'existence de ce dernier ne fait aucun doute pour tout fidèle qui croit à la vérité des textes évangéliques et des paroles de Nôtre-Seigneur; elle a été contestée, reléguée au rang des mythes ou des genres littéraires, par les modernistes de tout poil, dont les théories continuent à distiller leur venin dans l'âme et l'intelligence de trop de nos contemporains!

Les temps actuels sont cependant - pour tous ceux qui savent regarder et analyser avec un regard inspiré par la Foi - des temps où l'action démoniaque est particulièrement violente, particulièrement redoutable. Il n'est certes pas faux de penser que la victoire que Nôtre-Seigneur Jésus-Christ a remportée sur le démon, par Sa Passion et Sa Résurrection, est une victoire totale et définitive; toutefois ce serait faire une grossière erreur que d'en conclure que nous n'avons plus rien à craindre du diable et de ses tentations! Jusqu'au retour glorieux du Christ, Satan garde la liberté de nuire, le pouvoir de tenter, la possibilité de nous détourner du salut acquis par notre Rédempteur, et justement parce qu'il sait que son temps est compté, il multiplie ses efforts - avec une rage véritablement décuplée par son haineux désespoir - pour pousser les hommes dans le chemin de l'éternelle perdition. Blessé, le serpent n'a pas pour autant perdu tout son venin. La Résurrection de Jésus-Christ n'a pas inauguré le paradis sur la terre: ce monde reste un champ de bataille, une scène où s'affrontent d'une manière terrible les puissances du bien et du mal...

Nôtre-Seigneur dans ses enseignements l'a souligné à de nombreuses reprises: notre vie est un temps de combat, combat spirituel dont dépend l'éternité de chacun. Et si le salut accordé par Dieu est gratuit, sans égard à nos mérites personnels, il est néanmoins l'objet pour chacun de nous d'une conquête, âpre et difficile.

Il serait trop long et fastidieux d'énumérer ici tous les textes de la Sainte Écriture qui nous parlent de ce combat et nous exhortent à le bien mener...



Contentons-nous d'une seule citation de St Paul dont il faut bien peser et comprendre tous les mots: "Nous avons à combattre, et ce n'est pas contre la chair et le sang mais contre les princes et les puissances , contre les chefs de ce monde de ténèbres, contre les esprits de malice répandus dans les airs"(Eph.VI,12).

S'il ne faut certes pas voir une action diabolique directe derrière tous les événements néfastes, il ne faut pas non plus perdre de vue ces avertissements inspirés ni les minimiser: Satan existe, Satan est à l'oeuvre, Satan intrigue avec une persévérante et redoutable efficacité, Satan sème ses tentations et ses pièges! Et comme le répète St Pierre dans un passage que la Sainte Église, dans sa prudente sollicitude, remet fréquemment sous les yeux et à la mémoire de ceux qui récitent le Bréviaire: "Le diable, tel un lion rugissant, rôde cherchant qui dévorer".

Nombre de prêtres exerçant le ministère d'exorciste peuvent en témoigner: il y a aujourd'hui une recrudescence extraordinaire des cas de possession, d'obsession ou d'infestation diaboliques. Je me contente de renvoyer mes lecteurs aux ouvrages de Don G. Armoth, ce prêtre qui fut pendant de nombreuses années l'exorciste du diocèse de Rome.

Ainsi donc, lorsque "éclairés par le précepte du Sauveur et formés par son enseignement divin, nous osons dire" le Pater, souvenons-nous de cela. N'hésitons pas à donner le sens le plus fort à ces paroles que Jésus-Christ Lui-même a mises sur nos lèvres, et prions avec une ferveur inlassable pour être délivrés de la puissance nuisible de Satan, pour être délivrés du Mauvais, pour être délivrés du Malin.

Frère Maximilien-Marie.

(Article paru dans le bulletin de l'Association Jean Carmignac N° 23 - Août 2004. Avec l'autorisation de l'auteur.)

bonjour Nicole sunny
[img]
Revenir en haut Aller en bas
 
Mais délivrez-nous du malin!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mais délivrez-nous du malin!
» SEIGNEUR, delivrez-nous du malin !!
» [docu.fiction] LIVREZ-NOUS GRYNSZPAN
» [FORUM] Tiens, au fait, il nous manque quelque chose, non?
» « Maman Céleste, délivrez-nous d’âme et de corps » !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Accueil :: Découvrons notre belle Religion-
Sauter vers: