Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Méditation. « Que veux-tu, femme ? Parle.

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicole
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 11368
Age : 69
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Méditation. « Que veux-tu, femme ? Parle.   Mer 25 Juil - 11:37:08


d26 Les apôtres se sont arrêtés pour les attendre et se sont tous regroupés, même Jacques et Jean, qui étaient derrière les autres avec leur mère. Pendant qu’ils se reposent de la marche et que certains mangent un peu de pain, la mère de Jacques et Jean s’approche de Jésus et se prosterne devant lui, qui ne s’est même pas assis dans sa hâte de reprendre la route.
       Jésus l’interroge, car il est visible qu’elle désire lui demander quelque chose :
      « Que veux-tu, femme ? Parle.
       – Accorde-moi une grâce, avant que tu t’en ailles, comme tu l’annonces.
       – Quoi donc ?
       – Ordonne que mes deux fils, qui ont tout quitté pour toi, siègent l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, quand tu seras dans ta gloire, au Royaume des Cieux. »

       Jésus observe la femme, puis il tourne les yeux vers les deux apôtres et leur dit :
       « C’est vous qui avez suggéré cette idée à votre mère en interprétant très mal mes promesses d’hier. Ce n’est pas dans le cadre d’un royaume de la terre que vous obtiendrez le centuple de ce que vous avez quitté. Vous aussi, vous devenez avides et sots ? Mais ce n’est pas vous : c’est déjà le crépuscule empoisonné des ténèbres qui s’avance et l’air souillé de Jérusalem qui approche, vous corrompt et vous aveugle… Vous ne savez pas ce que vous demandez ! Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire ?
      – Nous le pouvons, Seigneur.
       – Comment pouvez-vous dire cela, si vous n’avez pas compris quelle sera l’amertume de ma coupe ?
Ce ne sera pas seulement l’amertume que je vous ai décrite hier, mon amertume d’homme de toutes les douleurs. Il y aura des tortures que, même si je vous les décrivais, vous ne seriez pas en mesure de comprendre… Vous ressemblez à deux enfants qui ne connaissent pas la portée de ce qu’ils demandent, mais puisque vous êtes deux esprits justes et que vous m’aimez, il est certain que vous boirez à ma coupe. Cependant, il ne dépend pas de moi de vous accorder de siéger à ma droite ou à ma gauche. Il appartient à mon Père de l’accorder à ceux pour qui il l’a préparé. »

Enseignement de Jésus :

       Jésus me dit :
       « Souligne bien l’expression : “ …
il est certain que vous boirez à ma coupe. ” Dans les traductions, on lit : “ ma coupe ”. J’ai dit : “ à ma coupe ” et non pas “ ma coupe ”. Nul autre que moi n’aurait pu boire ma coupe. Moi seul, le Rédempteur, j’ai dû boire mon calice jusqu’à la lie. A mes disciples, à mes imitateurs et à ceux qui m’aiment, il est certainement permis de boire, à cette coupe où j’ai bu, une goutte, une gorgée, ou les gorgées que la prédilection de Dieu leur permet de boire. Mais jamais personne ne boira la coupe tout entière comme je l’ai fait. Il est donc juste de dire : “ à ma coupe ” et non pas “ ma coupe ”. »


MÉDITER AVEC LES CARMES
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation. « Que veux-tu, femme ? Parle.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi la femme algérienne parle trop?!
» Méditation 228: Non pas ce que je veux, mais ce que tu veux.
» Je veux être une femme de bonne volonté.
» Mémoire d'élève sage-femme
» Évangile et Méditation du mardi 5 février 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: