Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 3 octobre Saint Denys l'Aréopagite (Pseudo Aréopagite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miséricorde de Dieu
Assidu
Assidu
avatar

Nombre de messages : 6460
Age : 59
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: 3 octobre Saint Denys l'Aréopagite (Pseudo Aréopagite)   Mar 3 Oct - 2:10:33



Evêque

Disciple de Saint Paul, cet athénien est cité au chapître 17 verset 34 des Actes des Apôtres.
Au Vème ou VIème siècle, un moine probablement syrien signa des Traités mystiques sous le nom de Denys l'Aréopagite par humilité et une manière pour l'époque de situer cette oeuvre dans un courant de pensées philosphiques et chrétiennes.
Il est surnommé Pseudo Denys l'Aréopagite.
Saint Denys l'Aréopagite, le compagnon de l'Apôtre des Nations fut le premier évêque d'Athènes.
Il fut vivement tourmenté par Adrien qui l'accusait des persécutions qu'il subissait.
Saint Denys l'Aréopagite mourut vers l'an 95.
Son prénom signifie en grec "né de Dionysos".  

Biographie de Saint Denys l'Aréopagite
https://fr.wikipedia.org/wiki/Denys_l%27Ar%C3%A9opagite

Oeuvres de Saint Denys l'Aéropagite.
http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Lareopagite/table.html

Prière"L’Épître de la direction intime" de St Denys l'Aréopagite.

Lorsque tu veux te recueillir en solitude pour la prière, laisse de côté tous ce que tu faisais ou que tu avais l’intention de faire. Ne cherche pas à prier avec des mots, à moins de t’y sentir porté ; ou si tu pries avec des mots, ne leur prête pas d’attention, ni s’ils sont peu nombreux ou beaucoup, ni leur sens. Ne te mets pas en peine de la nature des prières, car il n’importe qu’elles soient des prières liturgiques ou non, des psaumes, des hymnes ou des antiennes ; qu’elles soient des prières d’intention générale ou particulière ; des prières intérieures, exprimées en pensée, ou des prières vocales exprimées par les paroles.

Veille seulement à ce qu’il n’y ait rien qui occupe ton esprit sauf une seule intention, un simple regard fixé sur Dieu, sans que vienne s’y mêler aucune pensée particulière sur lui, ce qu’il est en lui-même, ou ses œuvres. Retiens seulement la conscience nue qu’il est ce qu’il est. Oui, qu’il soit tel qu’il est : ne le conçois pas autrement, je t’en prie. Ne cherche rien de plus à son sujet, mais fixe-toi en cette foi comme sur le roc.

Ce regard fixé vers Dieu, dépourvu d’idées et ancré consciemment dans la foi, laissera ton esprit et tes sentiments dans un vide, sauf une pensée dépouillée et un sentiment obscur de ton propre être. Ce sera comme si tout ton désir criais vers Dieu et tu lui disais :


Ce que je suis, ô Seigneur, je te l’offre,
sans m’arrêter à aucune des qualités de ton être,
mais en affirmant seulement
que tu es ce que tu es, et rien de plus !

Que pour toi cette paisible obscurité soit tout ton esprit et comme un miroir. Car je veux que ton idée de toi-même soit aussi nue et simple que ton idée de Dieu, afin de devenir un avec lui en esprit, sans dispersion ni distraction. Il est ton être et c’est en lui que tu es ce que tu es, non seulement parce qu’il est la cause et l’être de tout ce qui existe, mais parce qu’il est ta cause et ton être. Donc dans cette œuvre contemplative, pense à Dieu comme tu penses à toi-même : qu’il est comme il est, que tu es comme tu es. Ainsi, ta pensée ne sera pas dispersée ni divisée, mais unifiée en celui qui est tout.

En même temps, garde en esprit la distinction entre lui et toi : il est ton être mais tu n’es pas le sien. Tout existe en lui comme source et être et il est en tout comme cause et être. Cependant demeure une distinction fondamentale : lui seul est sa propre cause et son être. […]

Puisque cela est la vérité, que la grâce unit ton esprit et tes sentiments à lui, alors que tu t’efforces de rejeter toutes recherches subtiles sur les qualités de ton être aveugle et du sien. Que ta pensée soit tout-à-fait nue et tes impressions intègres et toi-même tout simplement comme tu es, alors, le toucher de la grâce te nourrira de la connaissance expérientielle de Dieu tel qu’il est. Mais en cette vie ce sera toujours dans l’obscurité et d’une manière partielle, si bien que ton désir languissant ne cessera jamais de s’aviver. Alors lève les yeux dans la joie et dis à ton Seigneur, en mots ou en désir :

Ce que je suis, Seigneur, je te l’offre ;
car tu es éminemment ce que je suis.

Et n’avance plus, mais repose-toi en cette conscience, pure et simple, que tu es tel que tu es.

Épître de la direction intime. Traduit de l’anglais.
Texte complet dans Alain Sainte-Marie,
La quête de la sagesse, Seuil (Sa 199), 2004.

Source : pagesorthodoxes.net

Liturgie traditionnelle pour la fête de Saint Denys l'Aréopagite
http://www.introibo.fr/09-10-Sts-Denis-eveque-Rustique-et

Catéchèse de Benoît XVI de 2008
http://w2.vatican.va/content/benedict-xvi/fr/audiences/2008/documents/hf_ben-xvi_aud_20080514.html

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
Miséricorde de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saintmichel-princedesanges.com/
 
3 octobre Saint Denys l'Aréopagite (Pseudo Aréopagite)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poême de Saint-Denys-Garneau
» 18 octobre : Saint Luc, Evangeliste
» Léon Hervey de Saint Denys
» 24 Octobre: Saint Antoine-Marie Claret
» 1er octobre : Saint Rémi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Les Saints du jour :: Les Saints du jour-
Sauter vers: