Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Méditation du Lundi 24 juillet 2017 Saint Charbel Makhlouf, prêtre

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Claude
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6214
Age : 71
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Méditation du Lundi 24 juillet 2017 Saint Charbel Makhlouf, prêtre   Mar 25 Juil - 9:50:54

Le signe


Cette méditation est disponible au format audio: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Evangile selon St Matthieu chapitre 12, 38-42


En ce temps-là, quelques-uns des scribes et des pharisiens adressèrent la parole à Jésus : « Maître, nous voulons voir un signe venant de toi. » Il leur répondit : « Cette génération mauvaise et adultère réclame un signe, mais, en fait de signe, il ne lui sera donné que le signe du prophète Jonas. En effet, comme Jonas est resté dans le ventre du monstre marin trois jours et trois nuits, le Fils de l’homme restera de même au cœur de la terre trois jours et trois nuits. Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront en même temps que cette génération, et ils la condamneront ; en effet, ils se sont convertis en réponse à la proclamation faite par Jonas, et il y a ici bien plus que Jonas. Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera en même temps que cette génération, et elle la condamnera ; en effet, elle est venue des extrémités de la terre pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici bien plus que Salomon. »

Prière d'introduction


Combien d’esprits forts ne remettent-ils pas en question des données sur lesquelles nous nous appuyons depuis toujours et qui sont au centre de notre foi ? La déchristianisation contemporaine de nombreux pays du monde doit nous inviter à la vigilance et nous appeler à témoigner de la lumière que nous avons reçue et que nous sommes chargés de transmettre. Lorsque le Christ et l’Église nous demandent si, nous aussi, nous allons les quitter, c’est à nous de répondre après saint Pierre : « À qui irions-nous, Seigneur, tu as les Paroles de la vie éternelle ! »

Demande


Seigneur, ouvre mon cœur, mon esprit et mon intelligence pour que je sache les mettre à ton service et suivre le chemin sur lequel tu m’appelles. Seigneur, que les racines de ma foi pénètrent chaque jour davantage la vie que tu me demandes de partager avec mes contemporains. Tu nous as promis que l’Esprit Saint nous expliquerait tout et nous ferait tout comprendre. Seigneur, que mes paroles soient ses Paroles à lui pour que les autres comprennent !

Points de réflexion


1. « Maître, nous voulons voir un signe venant de toi. »

Malgré la quantité de guérisons et d’expulsions démoniaques auxquelles ils avaient assisté, les pharisiens et les scribes réclamaient quelque chose de plus extraordinaire encore venant du ciel. Ils réclamaient à Jésus un signe incontestable. Les personnes qui exigent ainsi sont souvent de purs provocateurs qui réclament de voir pour croire sans vouloir croire ce qu’ils voient. Jésus sait très bien qu’ils ne seront jamais satisfaits et qu’ils auront toujours des arguments pour justifier leur entêtement. Il connaît parfaitement l’incommensurable orgueil de ses détracteurs qui, eux-mêmes, disent et ne font pas tout en jugeant et condamnant ceux qui ne peuvent pas porter les « fardeaux très lourds qu’ils ne voudraient pas même les toucher du petit doigt » (Mt 23, 4). Il connaît leur perversité et n’hésite pas à les traiter de « génération mauvaise et adultère », dénonçant ainsi leur infidélité à la Loi de Yahvé.

2. « Mais il ne lui sera donné que le signe de Jonas. »

Jésus veut que ces pharisiens et ces scribes se convertissent mais il ne veut pas leur donner d’autre signe que celui auquel ils assisteront lors de sa sépulture pendant trois jours entre sa crucifixion et sa Résurrection. Ici, s’il parle du signe de Jonas c’est parce que les pharisiens et les scribes le connaissent puisqu’ils sont maîtres de la Loi. Les Écritures décrivent l’aventure du prophète envoyé par Dieu pour la conversion des habitants de Ninive qui vivaient dans une débauche incommensurable. Mais Jonas s’est dérobé à sa mission en prenant un bateau pour une autre destination. Une immense tempête s’est alors levée et Jonas fut jeté à la mer. Avalé par une baleine, il resta trois jours et trois nuits dans son ventre avant de reprendre la route pour Ninive, y prêcher et obtenir la conversion de tous ses habitants. Ce « signe de Jonas » que le Christ annonce à ses détracteurs est un appel à la conversion comme Jonas l’avait fait pour les habitants de Ninive.


3. « Il y a ici bien plus que Jonas (…). Il y a ici bien plus que Salomon ! »

Maintenant, le Seigneur appelle ses détracteurs à ouvrir les yeux et les oreilles : il évoque le voyage de la reine de Saba qui n’avait pas hésité à faire un long voyage pour écouter la sagesse de Salomon. Il veut qu’ils comprennent ce qu’ils sont en train de vivre parce qu’un jour, ils auront à rendre compte des signes et des faveurs dont ils auront bénéficié. Ce jour-là, lorsque Jésus sortira du tombeau et siégera à la droite du Père, les pharisiens et les scribes seront jugés : les hommes de Ninive et la reine de Saba se dresseront et condamneront ceux qui n’ont pas voulu croire ce dont ils étaient témoins ; ils jugeront ceux qui n’ont pas voulu se convertir et revenir à lui de tout leur cœur, lui qui est la vérité et la vie.

Dialogue avec le Christ


Sur la route que nous devons suivre et sur laquelle l’esprit mauvais sème de nombreux pièges, Seigneur, accorde-moi de ne pas oublier le « signe de Jonas » : tu es mort, tu es ressuscité, tu nous as promis le secours de l’Esprit Saint et tu nous as confiés à ta Mère jusqu’à ton retour. Seigneur, que je sache me réfugier en elle qui me portera jusqu’à toi.


Résolution


En ce jour où l’Église fête saint Charbel Maklouf, prêtre maronite libanais, je réciterai un chapelet pour les chrétiens persécutés des pays du Golfe Persique.

Cécile Beaure d'Augères, consacrée de Regnum Christi

_________________
« Qui se tient à cet enseignement,
reste attaché au Père et au Fils » (2 Jn 9)
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation du Lundi 24 juillet 2017 Saint Charbel Makhlouf, prêtre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 24 juillet : Saint Charbel Makhlouf
» 24 juillet Saint Charbel Makhlouf
» La Vie, la Sainteté et les Miracles de Saint Charbel Makhlouf
» Ce soir : Nativité du Seigneur (Noël), commentaire du jour "Aujourd'hui vous est né un Sauveur, dans la ville de David", Saint Charbel Makhlouf Prêtre
» L'histoire de Saint Charbel ! " Superbe "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: