Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Méditation du Samedi 01 juillet 2017 Saint Thierry, abbé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Claude
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5715
Age : 70
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Méditation du Samedi 01 juillet 2017 Saint Thierry, abbé   Sam 1 Juil - 8:31:41

La guérison du serviteur du centurion


Cette méditation est disponible au format audio: Ecouter en ligne.

Evangile selon St Matthieu chapitre 8, 5-17


En ce temps-là, comme Jésus était entré à Capharnaüm, un centurion s’approcha de lui et le supplia : « Seigneur, mon serviteur est couché, à la maison, paralysé, et il souffre terriblement. » Jésus lui dit : « Je vais aller moi-même le guérir. » Le centurion reprit : « Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit, mais dis seulement une parole et mon serviteur sera guéri. Moi-même qui suis soumis à une autorité, j’ai des soldats sous mes ordres ; à l’un, je dis : “Va”, et il va ; à un autre : “Viens”, et il vient, et à mon esclave : “Fais ceci”, et il le fait. »
À ces mots, Jésus fut dans l’admiration et dit à ceux qui le suivaient : « Amen, je vous le déclare, chez personne en Israël, je n’ai trouvé une telle foi. Aussi je vous le dis : beaucoup viendront de l’orient et de l’occident et prendront place avec Abraham, Isaac et Jacob au festin du royaume des Cieux, mais les fils du Royaume seront jetés dans les ténèbres du dehors ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents. » Et Jésus dit au centurion : « Rentre chez toi, que tout se passe pour toi selon ta foi. » Et, à l’heure même, le serviteur fut guéri. Comme Jésus entrait chez Pierre, dans sa maison, il vit sa belle-mère couchée avec de la fièvre. Il lui toucha la main, et la fièvre la quitta. Elle se leva, et elle le servait.
Le soir venu, on présenta à Jésus beaucoup de possédés. D’une parole, il expulsa les esprits et, tous ceux qui étaient atteints d’un mal, il les guérit, pour que soit accomplie la parole prononcée par le prophète Isaïe : Il a pris nos souffrances, il a porté nos maladies.

Prière d'introduction


Seigneur, je ne suis pas digne que tu viennes à ma rencontre, mais c’est pourtant ce que tu fais. Merci, Jésus, de venir parmi nous. Je veux t’accueillir, Jésus.

Demande


L’humilité et la confiance.

Points de réflexion


1. Quand nous savons que quelqu’un nous doit quelque chose, nous avons une certaine assurance que celui-ci va nous le donner, lorsque nous le lui demandons. En revanche, si nous demandons quelque chose à quelqu’un qui ne nous doit rien, ou pire, à quelqu’un qui a priori nous est plutôt hostile, alors le résultat de notre démarche est bien moins garanti.

2. Or, c’est un peu la situation dans laquelle se trouvait ce centurion. Il ne connaissait Jésus que de réputation, celui-ci ne lui devait rien et, a priori, Jésus, un juif, n’allait pas vouloir trop avoir affaire avec lui, un païen, qui plus est un chef dans l’armée.

3. C’est pour cela qu’il vient avec humilité : « Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit. » Il se montre tel qu’il est devant Jésus, il ne prétend pas être quelqu’un d’autre, ou utiliser des arguments fallacieux. Il vient pourtant aussi avec une grande confiance : « mais dis seulement une parole et mon serviteur sera guéri. » Ces paroles sont reprises dans la liturgie. Chaque jour, avant de communier, des millions de croyants répètent à la suite de ce centurion : « Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir, mais dis seulement une parole, et je serai guéri. » Ces mots du centurion nous indiquent donc quelle attitude nous devons avoir lorsque nous nous approchons de Dieu : une grande humilité, toujours accompagnée d’une grande confiance.


Dialogue avec le Christ


Seigneur, j’ai confiance en toi. Tu accueilles toujours celui qui vient vers toi avec humilité et avec confiance. C’est même toi, le premier, qui viens vers moi, dans l’Eucharistie par exemple, avec humilité et silence. Moi aussi je veux croiser ton regard, Seigneur.

Résolution


Toujours s’approcher de Dieu avec humilité et confiance.

Père Jean-Marie Fornerod, LC

_________________
« Qui se tient à cet enseignement,
reste attaché au Père et au Fils » (2 Jn 9)
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation du Samedi 01 juillet 2017 Saint Thierry, abbé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méditation du Samedi 15 juillet 2017 Saint Bonaventure, évêque et docteur de l’Église
» Saint Thierry (+ 533) Saint du jour
» MEDJUGORJE : Message du 2 juillet 2017, à Mirjana
» Méditation du Vendredi 14 juillet 2017 Saint Camille de Lellis, prêtre
» Saint Romuald Abbé et commentaire du jour "Ne vous faîtes pas tant de souci pour votre vie"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: