Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fête du sacré-cœur de Jésus, solennité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
etienne lorant
Assidu
Assidu
avatar

Nombre de messages : 864
Age : 61
Date d'inscription : 09/10/2014

MessageSujet: Fête du sacré-cœur de Jésus, solennité   Ven 23 Juin - 11:16:27

Livre du Deutéronome 7,6-11.
Moïse disait au peuple: « Tu es un peuple consacré au Seigneur ton Dieu : c’est toi qu’il a choisi pour Tu sauras donc que c’est le Seigneur ton Dieu qui est Dieu, le Dieu vrai qui garde son Alliance et sa fidélité pour mille générations à ceux qui l’aiment et gardent ses commandements. Mais il riposte en faisant périr ses adversaires. Tu garderas donc le commandement, les décrets et les ordonnances que je te prescris aujourd'hui de mettre en pratique. »

Première lettre de saint Jean 4,7-16.
Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, puisque l’amour vient de Dieu. Celui qui aime est né de Dieu et connaît Dieu. Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour. Voici comment l’amour de Dieu s’est manifesté parmi nous: Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde pour que nous vivions par lui. Voici en quoi consiste l’amour: ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu, mais c’est lui qui nous a aimés, et il a envoyé son Fils en sacrifice de pardon pour nos péchés. Bien-aimés,  puisque Dieu nous a tellement aimés, nous devons, nous aussi, nous aimer les uns les autres. Dieu, personne ne l’a jamais vu. Mais si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et, en nous, son amour atteint la perfection. Voici comment nous reconnaissons que nous demeurons en lui et lui en nous : il nous a donné part à son Esprit. Quant à nous, nous avons vu et nous attestons que le Père a envoyé son Fils comme Sauveur du monde. Celui qui proclame que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu. Et nous, nous avons reconnu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour: qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 11,25-30.
En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit: «Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange: ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance. Tout m’a été remis par mon Père; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler». «Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »

© AELF, Paris

Dans les premier temps, les hommes considérant Dieu d'abord comme la "puissance ultime", ils l'ont adoré comme tel par des sacrifices sanguinaires, tels qu'ils avaient vu faire par les autres peuples. Et de cette époque reculée jusqu'à la venue de Jésus, on continuait de sacrifier des animaux que Dieu n'avait certes pas créés pour qu'ils périssent sur les autels... Aujourd'hui encore, puisque c'est la période de ramandant, les musulmans continuent de sacrifier et de faire couler le sang tout comme cela se pratiquait dans l'antiquité. Rappelons-nous également le dernier fléau infligé à Pharaon et le sang d'un agneau "pur et sans défaut" déposé sur le linteau et les deux montants des portes de chaque maison juive. Ce signe de protection nous le faisons machinalement au début de chaque messe ou dans certaines circonstances graves...

Tout a changé avec la venue du Seigneur et le don intégral de lui-même qu'Il fit sur la croix, suivi de sa résurrection.  A partir de ce moment, le seul sacrifice qui plait à Dieu, c'est la reconnaissance de son amour de miséricorde - pour tous les hommes et toutes les femmes, où qu'ils vivent.

Ainsi que le dit saint Jean : "Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde pour que nous vivions par lui. Voici en quoi consiste l’amour: ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu, mais c’est lui qui nous a aimés, et il a envoyé son Fils en sacrifice de pardon pour nos péchés."

Ainsi, la pratique de notre foi est devenue simple et limpide, elle se manifeste, non pas seulement dans les rituels, mais en toutes circonstances de notre vie et en relation avec les hommes, les femmes, quels que soient leur âge, leur origine, leur condition de vie, leur race et même leurs croyances particulaires, car tout va vers Dieu en passant par le Christ, qui est le chemin qui conduit à la vérité, laquelle est source de vie éternelle.

Cette fête, à souligné notre prêtre, peut être répétée chaque jour, puisque chaque eucharistie la célèbre...

.
Revenir en haut Aller en bas
 
Fête du sacré-cœur de Jésus, solennité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vendredi 01 juillet 2011 Sacré-Cœur de Jésus, solennité
» Solennité du Sacré-Coeur de Jésus et commentaire du jour "Réjouissez-vous avec moi,..."
» Chapelet pour préparer la fête du Sacré Coeur de Jésus
» Un Moment Sacré ! Le Seigneur, nous parle de differentes manières :
» Acte de consécration au Sacré-Cœur de Jésus, par Sainte Marguerite-Marie Alacoque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: