Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rigueur des engagements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
etienne lorant
Assidu
Assidu
avatar

Nombre de messages : 845
Age : 61
Date d'inscription : 09/10/2014

MessageSujet: Rigueur des engagements    Sam 17 Juin - 11:31:24

Le samedi de la 10e semaine du temps ordinaire

Deuxième lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 5,14-21.
Frères, l’amour du Christ nous saisit quand nous pensons qu’un seul est mort pour tous, et qu’ainsi tous ont passé par la mort. Car le Christ est mort pour tous, afin que les vivants n’aient plus leur vie centrée sur eux-mêmes, mais sur lui, qui est mort et ressuscité pour eux. Désormais nous ne regardons plus personne d’une manière simplement humaine: si nous avons connu le Christ de cette manière, maintenant nous ne le connaissons plus ainsi. Si donc quelqu’un est dans le Christ, il est une créature nouvelle. Le monde ancien s’en est allé, un monde nouveau est déjà né. Tout cela vient de Dieu : il nous a réconciliés avec lui par le Christ, et il nous a donné le ministère de la réconciliation. Car c’est bien Dieu qui, dans le Christ, réconciliait le monde avec lui : il n’a pas tenu compte des fautes, et il a déposé en nous la parole de la réconciliation. Nous sommes donc les ambassadeurs du Christ, et par nous c’est Dieu lui-même qui lance un appel: nous le demandons au nom du Christ, laissez-vous réconcilier avec Dieu. Celui qui n’a pas connu le péché, Dieu l’a pour nous identifié au péché, afin qu’en lui nous devenions justes de la justice même de Dieu.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 5,33-37.
En ce temps- là, Jésus disait à ses disciples : Vous avez encore appris qu’il a été dit aux anciens: ‘Tu ne manqueras pas à tes serments, mais tu t’acquitteras de tes serments envers le Seigneur.’ Eh bien ! moi, je vous dis de ne pas jurer du tout, ni par le ciel, car c’est le trône de Dieu, ni par la terre, car elle est son marchepied, ni par Jérusalem, car elle est la Ville du grand Roi. Et ne jure pas non plus sur ta tête, parce que tu ne peux pas rendre un seul de tes cheveux blanc ou noir. Que votre parole soit “oui”, si c’est “oui”, “non”, si c’est “non”. Ce qui est en plus vient du Mauvais. »


- © AELF, Paris


En Jésus-Christ, c'est Dieu qui est venu nous délivrer de nos façons de concevoir l'existence. Nous sommes dans le monde et nous avons tous des perspectives, des projets, nous prévoyons même les difficultés en souscrivant des assurances - et certaines sont d'ailleurs devenues obligatoires.  Jésus lui-même a payé l'impôt. Et il l'a fait en faisant prendre un poisson duquel on retira le montant de l'impôt pour Pierre et lui-même. Il a signifié ainsi que la religion ne dispense pas des obligations instituées.  Cependant, à nous de vivre en n'ayant pas continuellement à l'esprit notre travail, nos obligations, ni nos loisirs non plus. La vie spirituelle est présente à toutes nos activités, à commencer par les plus simples.

Et donc, dans l'apparence, le fidèle peut paraître un "quidam" comme un autre. Mais de cette cette apparente banalité jaillit de temps à autre une étincelle qui est signe de vie en Dieu. J'ai eu la chance de croiser le chemin d'un homme dont la poche est perpétuellement trouée.  Comme je marchais derrière lui, j'ai vu tomber de sa poche quelques pièces cuivrées : un cent, deux cents, cinq cents... Je les ramasse, je le rejoins et lui tend ses pièces.  Je vois qu'il est tout gêné, mais il me dit:  "Vous allez me prendre pour je ne sais quoi, mais la vérité, c'est que c'est pièces trouent les fonds de poches, au point qu'un jour, j'ai décidé que ces pièces cuivrées sont "l'argent des pauvres" - bref, je ne fais que restituer au hasard ce qui ne m'appartient pas...  Comme pour effacer la gêne de ce moment, nous avons bavardé des grands espoirs qu'avait suscité l' UE et les multiples déceptions qui ont suivi...

Bref, ce curieux épisode m'est revenu à l'esprit ce matin. En effet, il ne serait pas bon de participer régulièrement à une Eucharistie si l'on en reste là. Sur ce, le lien avec l’Évangile du jour est tout à fait clair. Car à quoi peuvent servir nombres de promesses et de résolutions prises au cours d'une Eucharistie, si celle-ci ne nous conduit pas dans un engagement quelconque au quotidien ?  Je me suis souvenu aussi du petit carnet dans lequel, au cours des premiers mois de ma formation à la théologie de la Miséricorde divine:  il fallait y noter chaque jour ses "victoires" et ses "chutes".  Au bout d'une semaine, il m'était apparu, de façon incontournable, qu'il me faudrait cesser de fumer - et il en fut ainsi dès le 13 mai 2004...


.
Revenir en haut Aller en bas
 
Rigueur des engagements
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La rigueur de Benoît XVI contre la saleté dans l’Eglise...
» HANDICAP et plan de RIGUEUR:
» Rigueur de la divine Justice (message de Jésus à Mgr Ottavio Michelini). Ecoutez-Le !
» Liquider plusieurs engagements d'un coup
» Rigueur et professionnalisme :Payant à terme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: