Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Méditation du Lundi 12 juin 2017 Bienheureux Guy Vignotelli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Claude
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5754
Age : 70
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Méditation du Lundi 12 juin 2017 Bienheureux Guy Vignotelli   Lun 12 Juin - 9:19:03

Vivre la Loi avec le Christ


Cette méditation est disponible au format audio: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Evangile selon St Matthieu chapitre 5, 1-12


En ce temps-là, voyant les foules, Jésus gravit la montagne. Il s’assit, et ses disciples s’approchèrent de lui. Alors, ouvrant la bouche, il les enseignait. Il disait : « Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux. Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés. Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage. Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés. Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde. Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu. Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu. Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des Cieux est à eux. Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi. Réjouissez- vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ! C’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés. »


Prière d'introduction


Seigneur, tu me promets la béatitude quand je me laisse conduire par l’Esprit. Aide-moi à découvrir les fruits de l’Esprit dans ma vie : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi. Puisque l’Esprit me fait vivre, que je marche toujours sous la conduite de l’Esprit (Cf. Gal 5, 18-26).

Demande


Le don de mieux comprendre les béatitudes dans ma vie.

Points de réflexion


1. CS Lewis et la béatitude.

L’écrivain anglais CS Lewis a grandi sans mère, renvoyé à ces écoles anglaises du début du XXe siècle où les plus grands punissaient les plus petits pour se montrer forts. Jeune homme brillant, le désespoir de la Grande Guerre atteint fortement son esprit. Il est déjà athée ; la guerre lui confirme. Dieu ne pourrait pas exister dans un monde si terrible et si matériel. Il devient professeur de philosophie à Oxford ; il ne croit en rien d’autre que l’homme et sa raison. Pourtant, il expérimente des moments où il est « surpris par la joie », un bonheur qui l’envahit et dont il souhaite se saisir. Ces expériences attaquent ses croyances athées : comment est-ce possible de désirer le bonheur éternel si l’éternité n’existe pas ? Avant de croire, c’est déjà un étudiant des béatitudes. Il découvre que le vrai bonheur est celui qui durera pour toujours et que le plaisir ou la complaisance ne sont pas suffisants pour l’homme. Nous sommes faits pour être surpris par la joie.

2. Jésus et la béatitude.

Jésus, voyant les foules, monte sur la montagne pour donner le premier discours de son Royaume. Nous sommes tentés d’accorder à ses paroles un respect poétique : très beau mais pas réaliste, comme tous les grands discours. Heureux ceux qui pleurent, qui sont persécutés, qui sont pauvres ? Quel bonheur trouver dans le fait d’être pauvre ou pur de cœur ?
Quand Jésus dit « Heureux ceux qui pleurent », il ne dit pas que notre bonheur naît des larmes, mais de la consolation qui suit. La béatitude de Jésus n’est pas dans les difficultés présentes, mais dans le fait que Jésus, avec ses paroles, pose celles-ci dans la main de Dieu son Père. « Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau », affirmera-t-il plus tard dans le même Évangile de saint Matthieu, « et je vous donnerai le repos » (Mt 11, 28).

3. Jésus, visage des béatitudes.

C’est vrai que les béatitudes, lues à la troisième personne, paraissent à première vue impossibles. Mais peut-être alors faut-il les lire comme une description du cœur et du visage du Christ. En les découvrant en lui, dans sa vie et son action, l’on découvre comment les vivre dans notre vie. Nous serons surpris par la joie, la vraie joie que personne ne peut ôter et que Jésus nous a promise.

Dialogue avec le Christ


Reprendre les béatitudes, en choisir une et demander au Christ comment il l’a vécue.

Résolution


En fin de journée, repasser les événements et découvrir comment nous avons été surpris par la joie du Christ dans un moment de difficulté ou de lutte.

Sarah Cleary, consacrée de Regnum Christi

_________________
« Qui se tient à cet enseignement,
reste attaché au Père et au Fils » (2 Jn 9)
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation du Lundi 12 juin 2017 Bienheureux Guy Vignotelli
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Textes Liturgiques du jour, 5 Juin 2017 : 9ième semaine du Temps Ordinaire
» Textes Liturgiques du jour, 19 Juin 2017 : 11ième semaine du Temps Ordinaire
» 23 juin 2017 Méditation - Le Coeur Sacré de Jésus au Très Saint Sacrement !
» Textes Liturgiques du jour, 1er Juin 2017 : 7ième semaine du Temps Pascal
» Textes Liturgiques du jour, 13 Juin 2017 : 10ième semaine du Temps Ordinaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: