Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Méditation du Samedi 03 juin 2017 Saint Charles Lwanga et ses compagnons, martyrs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Claude
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5471
Age : 70
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Méditation du Samedi 03 juin 2017 Saint Charles Lwanga et ses compagnons, martyrs   Sam 3 Juin - 8:53:53

Toi, suis-moi !


Cette méditation est disponible au format audio: Ecouter en ligne.

Evangile selon St Jean chapitre 21, 20-25


En ce temps-là, Jésus venait de dire à Pierre : « Suis-moi. » S’étant retourné, Pierre aperçoit, marchant à leur suite, le disciple que Jésus aimait. C’est lui qui, pendant le repas, s’était penché sur la poitrine de Jésus pour lui dire : « Seigneur, quel est celui qui va te livrer ? » Pierre, voyant donc ce disciple, dit à Jésus : « Et lui, Seigneur, que lui arrivera-t-il ? » Jésus lui répond : « Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe ? Toi, suis-moi. » Le bruit courut donc parmi les frères que ce disciple ne mourrait pas. Or, Jésus n’avait pas dit à Pierre qu’il ne mourrait pas, mais : « Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe ? »
C’est ce disciple qui témoigne de ces choses et qui les a écrites, et nous savons que son témoignage est vrai. Il y a encore beaucoup d’autres choses que Jésus a faites ; et s’il fallait écrire chacune d’elles, je pense que le monde entier ne suffirait pas pour contenir les livres que l’on écrirait.

Prière d'introduction

Seigneur, aide-moi à faire le silence dans mon cœur, pour que je puisse écouter ce que tu veux me dire.

Demande


Comprendre que Jésus m’aime tel que je suis.

Points de réflexion


1. Nous voici à la toute fin de l’Évangile de Jean : un dernier dialogue entre Jésus et Pierre et deux versets de conclusion. Pierre vient de recevoir sa mission : participer au rôle de berger, après avoir renouvelé son amour pour Jésus. Maintenant il se préoccupe du « disciple que Jésus aimait » : que va-t-il advenir de lui ? Saint Jean Chrysostome, en commentant ce passage (Homélie 138), affirme que Pierre éprouvait une véritable affection pour Jean (de fait notre passage rappelle qu’ils se trouvaient côte à côte lors de la dernière Cène), et c’est pour cela qu’il pose cette question. Jésus lui répond, sans véritablement lui répondre. Comme nous le dit le même passage, cette réponse fut un temps mal interprétée.

2. La question de Pierre n’est pas mauvaise en elle-même, et part sans doute, comme le pense Jean Chrysostome, d’un bon sentiment. Mais Jésus rappelle à Pierre que ce « disciple que Jésus aimait » est différent de lui, il aura son chemin à suivre, comme Pierre a le sien. Ceci n’empêche pas que Pierre et ce disciple puissent avoir de l’amitié l’un pour l’autre, ni que chacun aime et soit aimé de Jésus, mais cela nous montre que notre relation avec Jésus est toute personnelle et qu’il en est de même pour notre chemin. Jésus ne prend pas ses disciples « en bloc », mais il les prend un par un, par leur nom, chacun avec ses qualités et ses défauts.

3. Ceci nous est de fait confirmé par le dernier verset de l’Évangile : « Il y a encore beaucoup d’autres choses que Jésus a faites ; et s’il fallait écrire chacune d’elles, je pense que le monde entier ne suffirait pas pour contenir les livres que l’on écrirait ». Il y a beaucoup d’autres choses, parce que Jésus accomplit des choses différentes avec chacun de nous. Chacun est unique et c’est d’un amour bien personnel que Jésus nous aime. Il n’y a pas deux saints identiques dans l’Église. Comme écrivait saint Jean XXIII dans son journal : « Je ne suis pas saint Louis et je ne dois pas me sanctifier comme lui l’a fait, mais avec ce que moi je suis ». L’Église est comme un jardin, dont la beauté résulte de l’harmonie et de la diversité des différentes fleurs qui le remplissent, chacune est différente, mais chacune a sa place.


Dialogue avec le Christ


Seigneur, aide-moi à m’accepter tel que je suis, parce que tu m’aimes ainsi. J’ai ma place dans ton Corps qui est l’Église, ma place qui est nécessaire et complémentaire de celle des autres. Merci de m’avoir créé tel que je suis, de m’aimer tel que je suis, et de me donner des frères et des sœurs qui sont tels qu’ils sont.

Résolution


Remercier le Seigneur pour ce que je suis.

Père Jean-Marie Fornerod, LC

_________________
« Qui se tient à cet enseignement,
reste attaché au Père et au Fils » (2 Jn 9)
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation du Samedi 03 juin 2017 Saint Charles Lwanga et ses compagnons, martyrs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Charles Lwanga et ses compagnons martyrs, commentaire du jour "Voilà le plus grand et le premier commandement ;..."
» Méditation du Mercredi 03 juin 2015 Saint Charles Lwanga et et ses compagnons, martyrs
» Mercredi 3 juin 2009 -St Charles Lwanga et ses compagnons
» 23 juin 2017 Méditation - Le Coeur Sacré de Jésus au Très Saint Sacrement !
» Saint Charles Borromée Archevêque, Saint Félix de Valois Ermite, commentaire du jour "Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé ma brebis,..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: