Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Méditation du Samedi 24 décembre 2016 Sainte Adèle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Claude
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5894
Age : 70
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Méditation du Samedi 24 décembre 2016 Sainte Adèle   Sam 24 Déc - 9:53:53

Me mettre à ta suite et rester sur ton chemin



Cette méditation est disponible au format audio: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Evangile selon St Luc chapitre 1, 67-79


Zacharie, son père, fut rempli d’Esprit Saint et prononça ces paroles prophétiques : « Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, qui visite et rachète son peuple. Il a fait surgir la force qui nous sauve dans la maison de David, son serviteur, comme il l’avait dit par la bouche des saints, par ses prophètes, depuis les temps anciens : salut qui nous arrache à l’ennemi, à la main de tous nos oppresseurs, amour qu’il montre envers nos pères, mémoire de son alliance sainte, serment juré à notre père Abraham de nous rendre sans crainte, afin que, délivrés de la main des ennemis, nous le servions dans la justice et la sainteté, en sa présence, tout au long de nos jours. Toi aussi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut ; tu marcheras devant, à la face du Seigneur, et tu prépareras ses chemins pour donner à son peuple de connaître le salut par la rémission de ses péchés, grâce à la tendresse, à l’amour de notre Dieu, quand nous visite l’astre d’en haut, pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres et l’ombre de la mort, pour conduire nos pas au chemin de la paix. »


Prière d'introduction


Demain, nous célébrerons le grand mystère de l’Incarnation du Fils de Dieu. Ce mystère qui manifeste l’insondable miséricorde du Père qui ne veut pas nous abandonner au pouvoir de nos ennemis et aux mains de nos adversaires.

Demande


Seigneur, en ce dernier jour avant la joie de ta naissance, aide-moi à me purifier et permets-moi de me présenter devant toi avec un cœur sans partage.

Points de réflexion


1. « Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël ».

Frappé de mutisme en réponse à son scepticisme devant l’annonce de l’archange Gabriel lui disant que Dieu avait entendu sa supplication et qu’Élisabeth enfanterait un fils, Zacharie, grand prêtre de la tribu d’Abia, bénit le Seigneur d’Israël. Il déclare que cette naissance réalise ce que les saints prophètes avaient annoncé. Dieu va montrer sa miséricorde et son peuple sera délivré de la main de tous ses oppresseurs. Rempli de l’Esprit Saint, il prophétise en rappelant la promesse faite à Abraham et renouvelée à différentes reprises par la bouche des saints prophètes, au cours de l’ancienne Alliance. Il se rappelle de la promesse faite à Moïse, au Buisson ardent, au temps de l’Exode où Dieu venant visiter son peuple déclare à Moïse : « Je suis Yahvé, le Dieu de ton Père. J’ai vu la misère de mon peuple, j’ai entendu ses cris et je suis descendu pour le délivrer de la main des Egyptiens » (Ex 3, 7 ss). Aujourd’hui, devant cet enfant, Zacharie se souvient des paroles de l’archange reprenant les oracles de Malachie qui annonçaient un enfant rempli d’Esprit Saint dès le sein de sa mère et qui devait « ramener le cœur des pères vers les enfants et les rebelles à la prudence des justes » (Ml 3, 23-24) et manifester la miséricorde de Dieu.


2. « Or toi aussi, petit enfant, tu seras appelé ‘Prophète du Très Haut’ ».

Au cours de sa vie publique, Jésus enseigne et prêche dans les villes des juifs. Jean Baptiste, de sa prison, envoie certains de ses disciples à la rencontre de Jésus afin qu’ils comprennent que ses enseignements correspondent à la route qu’il est venu tracer devant le Seigneur. Alors Jésus leur demande ce qu’ils sont allés voir et entendre au désert : « Un homme vêtu de façon délicate ? Qu’êtes-vous allés faire ? Voir un prophète ? Oui, je vous le dis, c’est plus qu’un prophète, il est mon messager qui a été envoyé pour préparer la route devant moi ». Jésus identifie Jean Baptiste au prophète Élie.


3. « Et marcheras pour annoncer l’amour de notre Dieu et Père ».

Zacharie continue à louer Dieu tout en annonçant à Jean, son enfant, et à tous les témoins de la circoncision, ce que Dieu attend de lui et ce qu’il espère de son Peuple. « Tu marcheras devant le Seigneur pour annoncer les sentiments de miséricorde de notre Dieu ».
Devant ce message, ce matin, à la veille de la fête de la Nativité, et alors que nous venons de célébrer l’Année de la Miséricorde, quel est le sens que les chrétiens d’aujourd’hui peuvent lui donner ? Quelle est sa signification pour le monde actuel ? Et pour moi aussi ? Que m’a montré cette Année de la Miséricorde ? Quel est le message de l’Église, mais quel est le message que moi, autour de moi et dans ma vie quotidienne, je veux vivre au milieu de mes activités quotidiennes ? Que me dit la béatitude au sujet des miséricordieux ?

Dialogue avec le Christ


Jean-Baptiste est le dernier des prophètes, le « précurseur », celui qui marche en avant pour annoncer la miséricorde de Dieu pour ceux qui se convertiront et voudront se mettre à la suite du Christ. Dans l’histoire du salut il est venu annoncer le Messie. Et aujourd’hui encore, dans le désert spirituel qu’est devenu le monde, il vient préparer le cœur des hommes à accueillir l’appel du Seigneur pour se rapprocher du Père miséricordieux. Que conversion et miséricorde soient les deux mots-clés qui ouvriront le chemin de cette nouvelle année ! Seigneur, entends ma prière. Je sais que tu as pour moi un dessein éternel : tu me veux saint et immaculé devant toi, grâce à ton Fils unique, Jésus-Christ. Seigneur, accorde-moi la grâce dont j’ai besoin à chaque instant pour me mettre à ta suite et rester sur ton chemin.

Résolution


Je réciterai un Notre Père en m’arrêtant principalement sur « Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés ».

Cécile Beaure d'Augères, consacrée de Regnum Christi

_________________
« Qui se tient à cet enseignement,
reste attaché au Père et au Fils » (2 Jn 9)
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation du Samedi 24 décembre 2016 Sainte Adèle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méditation du Samedi 01 octobre 2016 Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus, docteur de l'Église
» Méditation du Vendredi 22 juillet 2016 Sainte Marie-Madeleine
» Méditation du Jeudi 20 octobre 2016 Sainte Adeline
» Pleine Lune du 14 décembre 2016
» Méditation du Mardi 10 mai 2016 Sainte Solange, martyre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: