Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Croire ou ne pas croire, toute la question est là

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
etienne lorant
Assidu
Assidu
avatar

Nombre de messages : 757
Age : 60
Date d'inscription : 09/10/2014

MessageSujet: Croire ou ne pas croire, toute la question est là   Ven 23 Déc - 17:11:17

Férie de l'Avent : semaine avant Noël (23 déc.)

Livre de Malachie 3,1-4.23-24.
Ainsi parle le Seigneur Dieu : voici que j’envoie mon messager pour qu’il prépare le chemin devant moi ; et soudain viendra dans son Temple le Seigneur que vous cherchez. Le messager de l’Alliance que vous désirez, le voici qui vient, – dit le Seigneur de l’univers.
Qui pourra soutenir le jour de sa venue ? Qui pourra rester debout lorsqu’il se montrera ? Car il est pareil au feu du fondeur, pareil à la lessive des blanchisseurs. Il s’installera pour fondre et purifier : il purifiera les fils de Lévi, il les affinera comme l’or et l’argent ; ainsi pourront-ils, aux yeux du Seigneur, présenter l’offrande en toute justice. Alors, l’offrande de Juda et de Jérusalem sera bien accueillie du Seigneur, comme il en fut aux jours anciens, dans les années d’autrefois. Voici que je vais vous envoyer Élie le prophète, avant que vienne le jour du Seigneur, jour grand et redoutable.
Il ramènera le cœur des pères vers leurs fils, et le cœur des fils vers leurs pères, pour que je ne vienne pas frapper d’anathème le pays !



Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 1,57-66.
Quand fut accompli le temps où Élisabeth devait enfanter, elle mit au monde un fils. Ses voisins et sa famille apprirent que le Seigneur lui avait montré la grandeur de sa miséricorde, et ils se réjouissaient avec elle. Le huitième jour, ils vinrent pour la circoncision de l’enfant. Ils voulaient l’appeler Zacharie, du nom de son père. Mais sa mère prit la parole et déclara : « Non, il s’appellera Jean. » On lui dit :
« Personne dans ta famille ne porte ce nom-là ! » On demandait par signes au père comment il voulait l’appeler. Il se fit donner une tablette sur laquelle il écrivit : « Jean est son nom. » Et tout le monde en fut étonné. À l’instant même, sa bouche s’ouvrit, sa langue se délia : il parlait et il bénissait Dieu. La crainte saisit alors tous les gens du voisinage et, dans toute la région montagneuse de Judée, on racontait tous ces événements. Tous ceux qui les apprenaient les conservaient dans leur cœur et disaient : « Que sera donc cet enfant ? » En effet, la main du Seigneur était avec lui.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Comme la signification des mots l'éternel est intéressante afin d'interpréter l’Évangile de ce jour ! Les juifs présents lors de cette scène, tous serviteurs dans le temple, tous grands dignitaires, vont une première fois s'étonner du choix du nom de Jean, lequel signifie Dieu-fait-grâce.

Ils ne comprennent pas. savaient pourtant bien que l'épouse de Zacharie était stérile! Ils connaissaient également les récits de la Bible dans lesquels des femmes dites stériles - à commencer tout simplement par l'épouse d'Abraham ! Comment est-il possible qu'ils ne comprennent pas, tous érudits qu'ils sont, que l'histoire - leur propre histoire - est en train de se renouveler pour eux ?

Notre prêtre s'est étonné d'abord du manque de perspicacité des notables du temple, mais il s'est repris lui-même en évoquant le souvenir de sa propre vocation. Devenu médecin, il s'était rendu à Lourdes car il ne pouvait ni comprendre (ni admettre) que des personnes fortement handicapées, et qui n'avaient comme nourriture spirituelle que la récitation d'un chapelet ... puissent triompher là où la médecine échouait !

Et cependant, oui, Dieu fait grâce. Dieu fait grâce aux hommes sans faire aucun bruit, sans publier d'annonces et sans et sans condition.
Nous pensons être différents de ces notables juifs, spécialistes en religion, et pourtant, lorsqu'une grâce nous est faite, nous croyons très facilement qu'elle nous était due, que la chose était inscrite dans notre propre histoire. Comment se défaire de notre propre incrédulité ? Toute la question est là !!!

.
Revenir en haut Aller en bas
 
Croire ou ne pas croire, toute la question est là
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Croire ou ne pas croire en Dieu ?
» Ne pas croire, qu'est ce?
» Croire...comprendre
» Comment peut-on être chrétien sans croire à Dieu le Christ ?
» Croire ou ne pas croire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: