Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nous sommes les mainset les brans du Seigneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
etienne lorant
Assidu
Assidu
avatar

Nombre de messages : 845
Age : 61
Date d'inscription : 09/10/2014

MessageSujet: Nous sommes les mainset les brans du Seigneur   Mar 13 Déc - 18:14:29

Le mardi de la 3e semaine de l'Avent

Livre de Sophonie 3,1-2.9-13.
Ainsi parle le Seigneur :  Malheur à la rebelle, l’impure, Jérusalem, la ville tyrannique ! Elle n’a pas écouté l’appel, elle n’a pas accepté la leçon, elle n’a pas fait confiance au Seigneur, de son Dieu elle ne s’est pas approchée. Alors, je rendrai pures les lèvres des peuples pour que tous invoquent le nom du Seigneur et, d’un même geste, le servent. D’au-delà des fleuves d’Éthiopie, ceux qui m’adorent, mes enfants dispersés, m’apporteront mon offrande. Ce jour-là, tu n’auras plus à rougir de tes méfaits, de tes crimes contre moi, car alors j’extirperai de toi ceux qui se vantent avec insolence, tu cesseras de te pavaner sur ma montagne sainte. Je laisserai chez toi un peuple pauvre et petit ; il prendra pour abri le nom du Seigneur. Ce reste d’Israël ne commettra plus d’injustice ; ils ne diront plus de mensonge ; dans leur bouche, plus de langage trompeur. Mais ils pourront paître et se reposer, nul ne viendra les effrayer.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 21,28-32.
En ce temps-là, Jésus disait aux grands prêtres et aux anciens du peuple: « Quel est votre avis ? Un homme avait deux fils. Il vint trouver le premier et lui dit : “Mon enfant, va travailler aujourd’hui à la vigne.” Celui-ci répondit : “Je ne veux pas.” Mais ensuite, s’étant repenti, il y alla. Puis le père alla trouver le second et lui parla de la même manière. Celui-ci répondit : “Oui, Seigneur !” et il n’y alla pas.
Lequel des deux a fait la volonté du père ? » Ils lui répondent : « Le premier. » Jésus leur dit : « Amen, je vous le déclare : les publicains et les prostituées vous précèdent dans le royaume de Dieu.
Car Jean le Baptiste est venu à vous sur le chemin de la justice, et vous n’avez pas cru à sa parole; mais les publicains et les prostituées y ont cru. Tandis que vous, après avoir vu cela, vous ne vous êtes même pas repentis plus tard pour croire à sa parole.
»

Cy Aelf, Paris

L'interprétation des textes de ce jour est relativement simple - pour ne pas dire évidente. Les juifs, tout au long de la première alliance, ont servi Dieu en multipliant les rites et les règles des rites, mais sans véritablement engager leurs volontés et leurs cœurs, individuellement.

Cette tentation qui consiste dans l'adoration d'un "Etre suprême" demeure toujours parmi de nombreux fidèles : communier c'est adhérer au Christ "de tout son cœur, de toute son âme et de toutes ses forces". Or, si un mendiant se tient à la sortie de l'église pour mendier quelques piécettes, et que nous nous mettions à penser : "J'ai déjà donné à l'offrande", cela suffit"...  alors, nous enfermons le Seigneur dans le rite, mais nous l'excluons de la vie dans le monde.

Or, comme a dit notre prêtre : à l'Eucharistie, nous faisons le plein de
forces et de grâces justement destinées à manifester au monde que le Christ demeure bien vivant parmi nous!  Mais hélas, trop nombreux sont les fidèles qui retombent dans cette tentation typique du peuple de la première alliance - de se dire : "[i]J'ai accompli tout ce qui m'est prescrit, je suis en paix avec Dieu"

Se croire en paix avec Dieu et mépriser son voisin en changeant de trottoir pour n'avoir pas à lui dire bonjour, c'est déjà se comporter en pharisien... Heureusement, quiconque parmi nous reçoit l'Eucharistie en ayant vraiment conscience de la présence de Jésus dans son cœur, se sentira pressé d'offrir à autrui un bon sourire, un signe de reconnaissance, un temps d'écoute et un avis sûr lorsque c'est possible.  Il nous faut donc ouvrir nos âmes aux sollicitations de l'Esprit Saint quelles  qu'elles soient.   En cela, la Joie du Seigneur ne cesse de raviver la nôtre !
Revenir en haut Aller en bas
 
Nous sommes les mainset les brans du Seigneur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nous sommes ton Eglise
» « Le Père et moi, nous sommes Un »
» Nous sommes des méssagers
» Nous sommes tous handicapés quelque part, non ?
» Nous sommes tous captifs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: