Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Méditation du Jeudi 10 novembre 2016 Saint Léon le Grand, pape et docteur de l'Église

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Claude
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5471
Age : 70
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Méditation du Jeudi 10 novembre 2016 Saint Léon le Grand, pape et docteur de l'Église   Jeu 10 Nov - 9:24:36

La venue du Royaume de Dieu


Cette méditation est disponible au format audio: Ecouter en ligne.

Evangile selon St Luc chapitre 17, 20-25


Comme les pharisiens demandaient à Jésus quand viendrait le règne de Dieu, il leur répondit : « Le règne de Dieu ne vient pas d'une manière visible. On ne dira pas : 'Le voilà, il est ici !' ou bien : 'Il est là!' En effet, voilà que le règne de Dieu est au milieu de vous. »
Et il dit aux disciples : « Des jours viendront où vous désirerez voir un seul des jours du Fils de l'homme, et vous ne le verrez pas. On vous dira : 'Le voilà, il est ici ! Il est là !' N'y allez pas, n'y courez pas. En effet, comme l'éclair qui jaillit illumine l'horizon d'un bout à l'autre, ainsi le Fils de l'homme, quand son Jour sera là. Mais auparavant, il faut qu'il souffre beaucoup et qu'il soit rejeté par cette génération. »


Prière d'introduction


« Accorde-nous, Dieu tout-puissant, de conformer à ta volonté, nos paroles et nos actes pour une inlassable recherche de ton Règne en notre vie et en celle de tous ceux qui nous entourent ».
Seigneur, je crois que tu es ici présent et, tout particulièrement, présent dans mon âme. Je te rends grâce pour le don de ta présence. Je te loue et je t'adore. Pendant ces quelques moments de prière, aide-moi à mieux entendre cette voix intérieure au fond de mon cœur. Donne-moi la force de répondre à ton amour et à ta grâce, comme tu le souhaites.

Demande


Demander que le Règne de Dieu vienne, c’est implorer que nous reconnaissions sa souveraineté sur le monde entier et surtout dans le cœur de chacun de ceux qui se réclament de lui. Que l’Esprit Saint habite le cœur de tous les fidèles pour qu’il transforme la face de la terre.


Points de réflexion


1. S’adressant aux pharisiens, le Seigneur sait parfaitement pourquoi les pharisiens lui posent toutes sortes de questions au sujet du Royaume. Il connaît les cœurs et nous savons aussi qu’il peut lire dans les pensées. Déjà, au commencement de sa vie publique, lorsqu’il inaugurait sa prédication à Nazareth, il avait averti l’auditoire que les prophéties d’Isaïe s’accomplissaient maintenant, devant leurs yeux, et qu’il était venu pour annoncer aux captifs la délivrance et rendre la liberté aux opprimés. Il sait que les pharisiens ne sont pas là pour chercher la vérité mais veulent démontrer que Jésus est un imposteur, un affabulateur.
Dans ce passage, Jésus répond et insiste en disant que le Royaume de Dieu est déjà là, qu’il est au-dedans de chacun. Là, les pharisiens ne pouvaient rien répondre : même si chacun écumait intérieurement de rage, il était pris à son propre mensonge. Aveuglés et étouffés par leur hypocrisie, ces pharisiens ne voulaient pas changer leur façon de voir, d’agir et de parler. Autour d’eux, on avait beaucoup parlé des nombreux miracles opérés par le Seigneur et peut-être même en avaient-ils été les témoins, mais ils ont fermé leurs yeux et leurs oreilles aux enseignements de Jésus. Ils ont laissé s'endurcir leur cœur et ne voulaient pas entendre dire que le règne de Dieu était arrivé jusqu’à eux.

2. S’adressant à ses disciples, Jésus leur parle de son retour et les met en garde contre les faux prophètes, qui viennent déguisés en brebis et qui ne sont que des loups rapaces. Il sait parfaitement que ses disciples seront complètement stupéfaits et scandalisés au moment de sa Passion et de sa mort et que leur foi sera soumise à rude épreuve. Il cherche à les rassurer, à les avertir. Il leur explique que lors de son avènement, même les puissances des cieux seront ébranlées et que ce jour viendra comme l’éclair, qui va du levant au couchant en un rien de temps. Il leur explique qu’avant cet avènement des derniers jours, cette génération mauvaise le rejettera et que lui, le Messie, souffrira beaucoup.
Veillez et priez parce que vous ne savez ni le jour ni l’heure. L’avènement du Fils de l’homme arrivera comme un voleur, sans qu’on l’attende et celui qui aura perdu sa vie à cause du Maître, la trouvera, alors que celui qui aura cherché à la sauvegarder aura tout perdu : son temps, son argent, sa peine et sa vie même. Il faut être comme le serviteur et attendre le retour du maître : celui qui aura été prudent et sage recevra sa part d’héritage.

3. La foi mène à l'amour et au bonheur. Tout le monde cherche à être heureux et désire le bonheur dans sa vie. Les pharisiens ne cherchaient pas le Royaume que le Christ était venu annoncer. Leurs cœurs endurcis et froids ne laissaient aucune chance à la graine, pour qu’elle germe et porte du fruit en abondance. Ils avaient entendu et ils avaient vu, mais ils ont refusé de croire et le bonheur leur a échappé.
Cette tragédie se répète jour après jour jusqu’à la fin du monde : le Christ est là qui révèle l’amour du Créateur et Père, mais les hommes ne veulent pas s'ouvrir à la réalité de la grâce de Dieu. Le bonheur qu'ils cherchent, le repos que leur cœur désire est là, à portée de main, mais ils n'ont pas reconnu le don qui leur était offert. Ils ont refusé la foi et le don de l'amour.
Nous avons à être fidèles à ce qui donne sens à toute notre existence et à transmettre le message que le Christ a confié à ses apôtres, à ses disciples et à tous ceux qu’il a rassemblés en son Église. Il nous est demandé d’être « un comme son Père et lui sont un » : écoutons-le, et demandons-lui de nous envoyer son Esprit, pour que nous sachions comprendre sa Parole, la laisser germer en nous et la transmettre à tous les hommes de bonne volonté qu’il mettra sur notre chemin.

Dialogue avec le Christ


Seigneur, merci de l’amour avec lequel tu veux nous montrer et nous faire adhérer à ta Vérité. Tu as les paroles de la vie éternelle et, sans toi, nous ne saurions pas où aller pour avoir cette vie, que tu promets à tous ceux qui se mettent à ta suite et qui persévèrent au milieu des ombres et des difficultés. Garde-nous fidèles à te suivre et à te laisser régner en nous, pour que nous puissions témoigner de toi.

Résolution


Je prendrai quelques minutes à la fin de la journée, pour voir si mon cœur est centré sur le Christ et sa volonté ou fermé sur moi et mes désirs égoïstes. Je renouvellerai mon attachement total à Jésus, mon Seigneur et Sauveur.

Cécile Beaure d'Augères, consacrée de Regnum Christi

_________________
« Qui se tient à cet enseignement,
reste attaché au Père et au Fils » (2 Jn 9)
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation du Jeudi 10 novembre 2016 Saint Léon le Grand, pape et docteur de l'Église
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Léon le Grand Pape, Docteur de l'Eglise et Saint André Avellin, commentaire du jour "Revenir pour rendre grâce à Dieu"
» Saint Grégoire Le Grand Pape et Docteur de l'Eglise et commentaire du jour "L'Epoux est avec eux"
» Saint Grégoire le Grand Pape et docteur de l'Église, commentaire du jour "Tu feras du sabbat un mémorial, un jour sacré"
» Méditation du Vendredi 30 septembre 2016 Saint Jérôme, prêtre et docteur de l'Église
» Méditation du Lundi 13 juin 2016 Saint Antoine de Padoue, prêtre et docteur de l'Église

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: