Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Méditation du Dimanche 16 octobre 2016 29e dimanche du Temps Ordinaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Claude
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5664
Age : 70
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Méditation du Dimanche 16 octobre 2016 29e dimanche du Temps Ordinaire   Dim 16 Oct - 8:36:38

Prier sans cesse


Cette méditation est disponible au format audio: Ecouter en ligne.

Evangile selon St Luc chapitre 18, 1-8


Jésus disait à ses disciples une parabole sur la nécessité pour eux de toujours prier sans se décourager : « Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait pas Dieu et ne respectait pas les hommes. Dans cette même ville, il y avait une veuve qui venait lui demander : “Rends-moi justice contre mon adversaire.” Longtemps il refusa ; puis il se dit : “Même si je ne crains pas Dieu et ne respecte personne, comme cette veuve commence à m’ennuyer, je vais lui rendre justice pour qu’elle ne vienne plus sans cesse m’assommer.” » Le Seigneur ajouta : « Écoutez bien ce que dit ce juge dépourvu de justice ! Et Dieu ne ferait pas justice à ses élus, qui crient vers lui jour et nuit ? Les fait-il attendre ?
Je vous le déclare : bien vite, il leur fera justice. Cependant, le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? »

Prière d'introduction


Seigneur, je crois en toi. Mon espérance est en toi. Guide-moi aujourd’hui, guide-moi tous les jours de ma vie. Apprends-moi à prier, Seigneur. Apprends-moi à faire silence dans mon cœur, à te révéler mes désirs et à écouter ce que tu veux me dire.

Demande


Avoir conscience de la valeur de la prière.

Points de réflexion


1. Jésus nous livre ici un important enseignement sur la prière. Commençons par regarder la parabole que Jésus raconte à ses disciples. Il s’agit d’une veuve, qui veut faire respecter son droit face à un adversaire, et qui se trouve face à un juge qui se moque des hommes. Dans cette parabole il ne faut pas trop regarder le juge, mais bien la figure de cette veuve. Les veuves en Orient à l’époque de Jésus se trouvaient dans une situation peu favorable. Même au point de vue religieux, c’est l’homme qui avait une plus grande importance. Cette femme part donc avec un désavantage. Or, qui plus est, le juge de sa ville ne se soucie guère du bien de ses concitoyens. Elle avait donc de quoi se décourager à l’avance et avait sans doute une grande tentation de ne même pas commencer le combat pour faire reconnaître ses droits. Et pourtant elle ne renonce pas, elle insiste et insiste et finit par se faire rendre justice.

2. Jésus nous invite donc à prier avec la même intensité dont use cette veuve pour se faire rendre justice. Or si même le juge inique de la parabole finit par rendre justice, combien plus Dieu, qui est bon, exaucera nos prières. Nous pouvons prier jour et nuit, dans notre chambre, en voiture, en marchant, en tout lieu et à tout moment. Demandons-nous donc si nous pensons à la prière. Est-ce notre premier recours devant une situation difficile, ou le dernier ? Dieu attend notre prière. Et au contraire de ce juge, il l’attend avec joie, il l’écoute avec plaisir, il regarde avec amour ses enfants qui se tournent vers lui. Prions donc, prions sans cesse. Ne laissons-pas le bruit du monde emplir notre intérieur. Remplissons-le au contraire d’un filial et confiant dialogue avec Dieu.

3. À la fin du passage, Jésus pose cette question à ses disciples : va-t-il trouver la foi sur la terre ; c'est-à-dire dans le cœur des hommes ? Pour bien prier il nous faut en effet de la foi. De la foi pour croire que notre prière n’est pas vaine, qu’elle est bien écoutée par Dieu. Et aussi de la foi pour savoir accueillir la réponse que Dieu fait à nos prières. Dieu ne nous répond en effet pas toujours de la façon que l’on espérait. Notre vision des choses est parfois bien limitée. Et nous avons aussi du mal à voir où se trouvent notre vrai bien et le vrai bien pour nos frères. Dieu lui voit tout cela avec une clarté parfaite. Et sa réponse à nos prières, bien qu’elle ne soit pas celle qu’on attendait, ou que nous ne la recevions pas au moment voulu, est bien la meilleure réponse que nous pouvions avoir. Telle doit être notre première prière : Seigneur, augmente ma foi !

Dialogue avec le Christ


Seigneur, merci pour le don de la prière. Merci de me laisser, moi pécheur, le droit de m’adresser à toi. Merci pour la liberté que tu m’as donnée. Grâce à elle je peux t’aimer et je peux recevoir ton amour. Augmente ma foi, Seigneur. Aide-moi à avoir une confiance totale en toi. Aide-moi à vivre tous les jours en ta compagnie, Seigneur !

Résolution


Remplir la journée de petits instants de prière.

Père Jean-Marie Fornerod, LC

_________________
« Qui se tient à cet enseignement,
reste attaché au Père et au Fils » (2 Jn 9)
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation du Dimanche 16 octobre 2016 29e dimanche du Temps Ordinaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méditation du Jeudi 20 octobre 2016 Sainte Adeline
» Textes Liturgiques du jour : 1er Octobre 2016, Temps Ordinaire
» MEDJUGORJE Message du 2 octobre 2016 confié à Mirjana
» Textes Liturgiques du jour : 3 Octobre 2016, Temps Ordinaire
» Textes Liturgiques du jour : 4 Octobre 2016, Temps Ordinaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: