Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Méditation du Mercredi 28 septembre 2016 Saint Venceslas, martyrs, saint Laurent Ruiz et ses compagnons, martyrs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Claude
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5745
Age : 70
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Méditation du Mercredi 28 septembre 2016 Saint Venceslas, martyrs, saint Laurent Ruiz et ses compagnons, martyrs   Mer 28 Sep - 8:48:12

« Je te suivrai partout où tu iras »


Cette méditation est disponible au format audio: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Evangile selon St Luc chapitre 9, 57-62


En cours de route, un homme dit à Jésus : « Je te suivrai partout où tu iras. » Jésus lui déclara : « Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer la tête. » Il dit à un autre : « Suis-moi. » L’homme répondit : « Seigneur, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père. » Mais Jésus répliqua : « Laisse les morts enterrer leurs morts. Toi, pars, et annonce le règne de Dieu. » Un autre encore lui dit : « Je te suivrai, Seigneur ; mais laisse-moi d’abord faire mes adieux aux gens de ma maison. »
Jésus lui répondit : « Quiconque met la main à la charrue, puis regarde en arrière, n’est pas fait pour le royaume de Dieu. »

Prière d'introduction


Seigneur notre Dieu, en me créant, tu m’as appelé dès le sein maternel à être ton enfant et à choisir le chemin de la sainteté, à l’image de Jésus-Christ, ton Fils. Je t’offre ma vie, mes joies et mes peines, pour commencer à le suivre dans mon quotidien. Je renonce à tout obstacle sur le chemin et à toute condition que je pourrais opposer à l’idéal du véritable disciple missionnaire.

Demande


Accorde-moi, Seigneur mon Dieu, la force de l’âme pour renoncer au superflu et pour m’attacher toujours plus à ton admirable projet sur ma vie, pour que je puisse pleinement jouir de l’aventure d’être ton disciple.

Points de réflexion


1. La rencontre avec Jésus. Lorsque la route de Jésus croise le chemin de l’existence, il n’est pas rare que l’on se sente interpellé : sa seule présence pousse à répondre à une question qu’il n’a pas forcément posée mais qui s’impose au cœur. « Je te suivrai » est un jet de l’âme qui sent la nostalgie de Dieu ; il n’est pas prémédité et reflète une profonde sincérité.
Suis-je prêt à entendre la question en mon âme ou à me la poser comme corollaire de l’Évangile ? Suis-je prêt à me mettre en route avec Jésus sans aucune condition, à faire ce chemin intérieur pour acquérir ces dispositions, à savoir la liberté intérieure ?

2. Conditions pour suivre Jésus. Les trois réponses « négatives », au premier abord, décrivent parfaitement la tentative humaine de soumettre le projet de Dieu à nos conditions mondaines, d’apprivoiser Jésus, « d’embourgeoiser » l’esprit qui a inspiré l’Évangile. Or, qui définit les conditions si ce n’est « Dieu » ?
La sensibilité capable d’accueillir le murmure respectueux de Dieu dans nos cœurs sans le déformer n’est pas uniquement une disposition naturelle reçue ; elle est aussi un choix de vie qui engage la responsabilité personnelle. Le Christ nous dérange dans notre sommeil spirituel : il nous adresse l’invitation au festin des noces de l’Agneau, dont la porte d’entrée sera la Passion. Suis-je prêt à accepter l’invitation ?

3. Le règne de Dieu. La rencontre avec le Christ suscite dans les cœurs sensibles le questionnement inéluctable sur le sens de la vie. Et c’est précisément dans cette quête de Dieu que consiste le royaume de Dieu ici-bas, non dans les acquis d’une culture, d’un système de valeurs ou d’une institution sociale, pourtant indispensables.
« Le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer la tête » : rejeté de ce monde et condamné à mourir, Jésus vaincra la mort par sa Résurrection. La charrue de l’histoire laisse derrière elle la cité, le monde, les mondanités, comme antichambre de la nécropole, où les morts enterrent leurs morts. Elle se dirige vers l’horizon où se dessine la croix comme porte d’entrée à la Jérusalem céleste de son royaume. Là nous trouverons les demeures éternelles. Est-ce que je regarde en avant ou en arrière ?

Dialogue avec le Christ


Jésus, tu connais ma détresse, ma faiblesse de cœur et étroitesse d’âme. J’ai peur de tirer toutes les conséquences de l’Évangile. Donne-moi l’Esprit Saint pour que je puisse grandir dans la vie spirituelle et devenir un disciple de plus en plus entier, missionnaire sans peur qui proclame l’Évangile par son enthousiasme contagieux.

Résolution


Pour mieux me disposer à suivre Jésus, je renoncerai aujourd’hui à un bien.

Père Jaroslav de Lobkowicz, LC

_________________
« Qui se tient à cet enseignement,
reste attaché au Père et au Fils » (2 Jn 9)
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation du Mercredi 28 septembre 2016 Saint Venceslas, martyrs, saint Laurent Ruiz et ses compagnons, martyrs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méditation du Mercredi 20 Mars 2013 de la férie, Saint Herbert
» Textes Liturgiques du jour : 29 Septembre 2015, Saint Michel, Saint Gabriel, Saint Raphaël ; Archanges
» Textes Liturgiques du jour : 29 Septembre 2016, Saint Michel, Saint Gabriel, Saint Raphaël ; Archanges
» Venue de Sa Sainteté le Dalaï-Lama à Strasbourg les 17 et 18 septembre 2016
» Textes Liturgiques du jour : 1er Septembre 2016, Temps Ordinaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: