Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Méditation du Lundi 12 septembre 2016 Le Saint Nom de Marie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Claude
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5900
Age : 70
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Méditation du Lundi 12 septembre 2016 Le Saint Nom de Marie   Lun 12 Sep - 8:25:49

Jésus exauce un centurion romain à cause de sa foi


Cette méditation est disponible au format audio: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Evangile selon St Luc chapitre 7, 1-10


Après avoir achevé tout son discours devant le peuple, Jésus entra dans la ville de Capharnaüm. Un centurion de l'armée romaine avait un esclave auquel il tenait beaucoup ; celui-ci était malade, sur le point de mourir. Le centurion avait entendu parler de Jésus ; alors il lui envoya quelques notables juifs pour le prier de venir sauver son esclave. Arrivés près de Jésus, ceux-ci le suppliaient : « Il mérite que tu lui accordes cette guérison. Il aime notre nation : c'est lui qui nous a construit la synagogue. » Jésus était en route avec eux, et déjà il n'était plus loin de la maison, quand le centurion lui fit dire par des amis : « Seigneur, ne prends pas cette peine, car je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit. Moi-même, je ne me suis pas senti le droit de venir te trouver. Mais dis seulement un mot, et mon serviteur sera guéri. Moi qui suis un subalterne, j'ai des soldats sous mes ordres ; à l'un, je dis : 'Va', et il va ; à l'autre : 'Viens', et il vient ; et à mon esclave : 'Fais ceci', et il le fait. » Entendant cela, Jésus fut dans l'admiration. Il se tourna vers la foule qui le suivait : « Je vous le dis, même en Israël, je n'ai pas trouvé une telle foi ! » De retour à la maison, les envoyés trouvèrent l'esclave en bonne santé.

Prière d'introduction


Merci, mon Dieu, car tu me nourris de ta parole. Fais qu’elle devienne vraiment ma nourriture, qu’elle me donne la force pour avancer sur le chemin de la vie, qu’elle réjouisse mon cœur et me fasse grandir.

Demande


Seigneur, montre-moi comment prendre soin de mes frères.

Points de réflexion


1. « Un centurion de l'armée romaine avait un esclave auquel il tenait beaucoup ». Ce soldat romain en pays occupé était un homme simple. Il aimait le peuple juif et leur construisit leur synagogue, et il tenait beaucoup à son esclave. L’Évangile nous donne en exemple non pas un juif observant, mais un homme qui cherche la vérité avec honnêteté. Ce centurion brisa les barrières sociales pour aller à la rencontre de l’autre, que ce soit son esclave ou le peuple soumis.
Quelles sont ces « barrières » dans ma vie ? Qui sont pour moi les esclaves ou les soumis ?

2. « Il lui envoya quelques notables juifs pour le prier de venir sauver son esclave ». Ce sont les juifs qui intercèdent auprès de Jésus pour le Romain. Les notables aussi ont dû franchir une barrière, la barrière du ghetto religieux. Eux qui sont juifs amènent à Jésus un non juif. Les miracles du Christ sont si éclatants, qu’ils ne peuvent rester cachés ou réservés pour le peuple juif. Ils attirent les non croyants, les indifférents, les étrangers. Quand Jésus agit dans la vie d’un chrétien, la transformation qu’il y opère ne se manifeste pas seulement le dimanche matin à la paroisse, entre gens « bien ». Lorsque le Christ entre dans nos vies et devient l’ami qui réjouit notre cœur, tout notre entourage le perçoit et s’interroge.

3. « Je vous le dis, même en Israël, je n'ai pas trouvé une telle foi ! ». Le centurion prend soin de son esclave, les juifs intercèdent pour le centurion et finalement Jésus guérit l’esclave du centurion. C’est le Christ qui franchit la dernière barrière, celle entre le péché de l’homme et la miséricorde inconditionnelle de Dieu. Le centurion est le non croyant d’aujourd’hui, dont le Christ veut transformer la vie. Il voulait prendre soin de son esclave mais ne pouvait rien contre la mort. Il a compris que pour vraiment en prendre soin, il fallait lui faire rencontrer le Christ, le seul qui peut vaincre la mort.

Dialogue avec le Christ


Mon Dieu, tous les hommes sont en chemin vers toi, même si parfois ils ne le savent pas. Moi aussi je suis en chemin, aide-moi à te suivre un peu mieux chaque jour. Apprends-moi aussi à prendre soin de ceux qui marchent à mon côté, à leur prêter la lumière de ma lampe lorsqu’ils sont dans les ténèbres, à leur indiquer le chemin sur la carte lorsqu’ils sont perdus. Merci, mon Dieu, car sur mon chemin beaucoup d’autres m’ont éclairé et guidé !


Résolution


De qui vais-je prendre soin aujourd’hui ? Que vais-je lui apporter ?

Frère Melchior Poisson, LC

_________________
« Qui se tient à cet enseignement,
reste attaché au Père et au Fils » (2 Jn 9)
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation du Lundi 12 septembre 2016 Le Saint Nom de Marie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Textes Liturgiques du jour : 26 Septembre 2016, Temps Ordinaire
» Textes Liturgiques du jour : 29 Septembre 2016, Saint Michel, Saint Gabriel, Saint Raphaël ; Archanges
» Fête du Saint Nom de Marie (12 septembre)
» Méditation du Lundi 13 avril 2015 Saint Martin 1er, pape et martyr
» Méditation du Lundi 13 juillet 2015 Saint Henri

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: