Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Méditation du Lundi 05 septembre 2016 Sainte Raïssa, martyre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Claude
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5460
Age : 70
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Méditation du Lundi 05 septembre 2016 Sainte Raïssa, martyre   Lun 5 Sep - 10:29:58

Discerner le Corps du Seigneur


Cette méditation est disponible au format audio: Ecouter en ligne.

Evangile selon St Luc chapitre 6, 6-11


Un autre jour de sabbat, Jésus était entré dans la synagogue et enseignait. Il y avait là un homme dont la main droite était desséchée. Les scribes et les pharisiens observaient Jésus pour voir s’il ferait une guérison le jour du sabbat ; ils auraient ainsi un motif pour l’accuser.
Mais lui connaissait leurs raisonnements, et il dit à l’homme qui avait la main desséchée : « Lève-toi, et tiens-toi debout, là au milieu. » L’homme se dressa et se tint debout.
Jésus leur dit : « Je vous le demande : Est-il permis, le jour du sabbat, de faire le bien ou de faire le mal ? De sauver une vie ou de la perdre ? » Alors, promenant son regard sur eux tous, il dit à l’homme : « Étends la main. » Il le fit, et sa main redevint normale.
Quant à eux, ils furent remplis de fureur et ils discutaient entre eux sur ce qu’ils feraient à Jésus.

Prière d'introduction


Père, « quand nous serons nourris du corps et du sang de ton Fils et remplis de l’Esprit Saint, accorde-nous d’être un seul corps et un seul esprit dans le Christ ». Au nom du Père…

Demande


Seigneur, que ma vie soit communion à la vie de Jésus, qu’elle soit cohérente avec les sacrements que je reçois.

Points de réflexion


1. La première lettre de saint Paul aux Corinthiens est un premier catéchisme eucharistique, un petit traité sur les implications de la communion à l’autel pour la vie des chrétiens. Le cas triste d’une relation scandaleuse au sein de la communauté est l’occasion pour l’apôtre de rappeler aux chrétiens que nous sommes « pâte nouvelle », le « pain de la Pâque ». Quelques siècles plus tard, un autre pasteur aimant de l’Eucharistie rappellera avec force cette vérité à sa communauté : « Moi aussi, j'élève la voix, je supplie, je prie et je vous supplie de ne pas vous approcher de cette table sainte avec une conscience souillée et corrompue. Une telle attitude en effet ne s’appellera jamais communion, même si nous recevions mille fois le corps du Seigneur, mais plutôt condamnation, tourment et accroissement des châtiments » (Saint Jean Chrysostome). Chaque fois que nous communions nous pouvons répéter avec le psalmiste : « Seigneur, que ta justice me conduise », que la présence m’éloigne du mal et soit mon réconfort. Conformer notre vie à Dieu, notre cœur et notre jugement aux siens est le défi que Jésus lance à ses interlocuteurs, tellement figés sur la loi qu’ils avaient oublié le commandement essentiel de l’amour du prochain.

2. Dans sa dernière Exhortation post-synodale, le pape François invite toute l’Église à « discerner le Corps du Seigneur » : « L’Eucharistie exige l’intégration dans un unique corps ecclésial. Celui qui s’approche du Corps et du Sang du Christ ne peut pas en même temps offenser ce même Corps en causant des divisions et des discriminations scandaleuses parmi ses membres » (Amoris Laetitia, 186). Notre vie doit être en accord avec ce pain pur et saint que nous mangeons. Par le sacrifice de la messe nous proclamons la mort de Jésus et la nôtre aux emprises de la chair ; nous célébrons la Résurrection de notre sauveur, promesse de notre résurrection ; nous attendons dans l’espérance la venue de notre sauveur, même si cette marche vers lui est parfois dure et nous succombons à la tentation. C’est là que prend sens l’invitation de saint Paul : « Je vous exhorte donc, frères, par la miséricorde de Dieu, à offrir vos personnes en hostie vivante, sainte, agréable à Dieu : c’est là le culte spirituel que vous avez à rendre » (Rm 12, 1).

3. La communion au corps et au sang du Christ nous donne la force pour vivre dans la droiture et la vérité. Demandons au Seigneur la grâce d’être un bon ferment au sein de nos familles, de la société, que la présence de Jésus se répande dans le monde à travers les hommes et les femmes qui deviennent des tabernacles vivants à chaque messe.

Dialogue avec le Christ


« Bon pasteur, pain véritable, Jésus aie pitié de nous, nourris-nous, protège-nous, fais-nous voir le bien suprême, dans la terre des vivants. Toi qui sais et qui peux tout, toi notre nourriture d'ici-bas, prends-nous là-haut pour convives et pour héritiers à jamais dans la famille des saints ».

Résolution


Faire une communion spirituelle dans la journée et l’offrir pour les hommes et les femmes qui ne peuvent pas communier.

Père Roger Villegas, LC

_________________
« Qui se tient à cet enseignement,
reste attaché au Père et au Fils » (2 Jn 9)
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation du Lundi 05 septembre 2016 Sainte Raïssa, martyre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Textes Liturgiques du jour : 26 Septembre 2016, Temps Ordinaire
» Venue de Sa Sainteté le Dalaï-Lama à Strasbourg les 17 et 18 septembre 2016
» Textes Liturgiques du jour : 1er Septembre 2016, Temps Ordinaire
» Textes Liturgiques du jour : 2 Septembre 2016, Temps Ordinaire
» Jabez en Action 5 Septembre 2016 Je Suis, Le Fournisseur ... marchez dans la foi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: