Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Méditation du Mardi 28 juin 2016 Saint Irénée, évêque et martyr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Claude
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5754
Age : 70
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Méditation du Mardi 28 juin 2016 Saint Irénée, évêque et martyr   Mar 28 Juin - 8:20:14

« Jésus, debout, menaça les vents et la mer, et il se fit un grand calme »


Cette méditation est disponible au format audio: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Evangile selon St Matthieu chapitre 8, 23-27


Comme Jésus montait dans la barque, ses disciples le suivirent.
Et voici que la mer devint tellement agitée que la barque était recouverte par les vagues. Mais lui dormait. Les disciples s’approchèrent et le réveillèrent en disant : « Seigneur, sauve-nous ! Nous sommes perdus. » Mais il leur dit : « Pourquoi êtes-vous si craintifs, hommes de peu de foi ? » Alors, Jésus, debout, menaça les vents et la mer, et il se fit un grand calme. Les gens furent saisis d’étonnement et disaient : « Quel est donc celui-ci, pour que même les vents et la mer lui obéissent ? »

Prière d'introduction


Ô mon Dieu, je crois en toi, j’ai confiance en toi et je t’aime. Merci de m’avoir donné ton Fils, Jésus, notre Seigneur, un avec toi, ô Père, pour le suivre dans son pèlerinage qui devient le nôtre, de l’extérieur, par l’intérieur, vers toi qui est en haut. Tu nous as donné l’Esprit qui réalise dès ici-bas les promesses de ton royaume. Béni sois-tu éternellement. Amen.

Demande


Seigneur, augmente ma foi ; donne-moi de te voir présent dans ma vie, mes circonstances, mon entourage, mon prochain. Donne-moi de te voir réellement présent dans ton Église une sainte catholique et apostolique. Ne permets pas que l’opacité du péché me fasse perdre la foi.

Points de réflexion


1. « Pourquoi êtes-vous si craintifs, hommes de peu de foi ? ». Dans les tourments et inquiétudes, le cœur du croyant se tourne vers Jésus. Or il y a de différentes façons de se tourner vers le Christ ; cela dépend du degré de la foi. Plus humaine et extérieure l’une, plus intériorisée et spirituelle une autre. Visiblement, les disciples, épouvantés par les vagues secouant la barque de l’Église, se dirigent vers le Maître plus dans la crainte que dans la foi. La simple présence de Jésus ne leur suffit pas : il leur faut l’intervention directe et musclée de Jésus pour croire que sa grâce est effective… Dans mon quotidien, ai-je la sérénité de la foi ou l’inquiétude du monde ? Est-ce que je reconnais la puissance du Christ déposée en moi par le baptême et active dans ma prière quotidienne ? Le Christ présent au Saint Sacrement est-il vivant dans mon cœur ou est-il endormi, oublié dans les tabernacles ?

2. « Jésus, debout, menaça les vents et la mer ». L’action de Jésus nous donne un modèle de foi qui ouvre à une confiance indéfectible. Cette confiance ne se limite pas aux horizons des affaires de ce monde, mais unit terre et ciel ; ce qui est de la terre est élevé au ciel. Il s’agit ici d’une proximité familière de l’âme au Seigneur des vents et des flots, Créateur de tous les éléments du monde. Jésus nous invite sur un chemin de confiance et d’espérance, qui nous délivre de la tempête des épreuves, nous met à l’abri des vents de panique soulevés par les mass-médias, et nous recentre sur l’essentiel : là où est Jésus, il n’y a rien à craindre. C’est à lui qu’il faut s’accrocher spirituellement. Humainement, il faudra ramer, écoper la barque si elle s’est remplie d’eau… et agir avec une grande confiance. Nos peurs ne sont-elles pas dues au fait de rester attachées aux commodités et habitudes horizontales de la vie ? Ai-je peur de lâcher du lest ?

3. « Il se fit un grand calme ». La paix que Jésus réalise est un don messianique. Elle ne vient pas d’une manœuvre humaine à caractère technique, mais est un don de l’Esprit qui renouvelle le monde et nos âmes. Pour l’accueillir, il faut se déposséder d’une foi rationaliste fabriquée par « abstraction » et qui produit le vent des grands discours : celui qui sème le vent récolte la tempête (cf. Osée 8, 7) au lieu de mener à la paix.
C’est l’Esprit qui veut prendre le relais de la tempête des idées et idéologies, pour susciter un élan de prière et de vie spirituelle, qui devra se caler dans sa mouvance pour échapper à l’esprit du monde. De manière imprévisible émergent alors des initiatives pastorales ou des mouvements de fidèles dans l’Église qui manifestent au-delà d’une paix la vitalité insaisissable dans ce même Esprit, selon ce que Jésus a semé.

Dialogue avec le Christ


Merci, Seigneur Jésus, de nous donner la paix dans l’Esprit et de nous guider tout au long de la vie par ta Parole qui résonne dans ton Église et dans le temple que nous sommes, chacune de nos familles et chacun dans son for intérieur. Je veux me disposer à écouter et à intérioriser ta Parole qui sera, dans la foi, vivante et efficace, plus tranchante qu’un glaive (cf. Hébreux 4, 12)

Résolution


Je rendrai visite à Jésus dans une église pour prier pour la paix dans le monde et pour honorer sa mère, la Vierge Marie.

Père Jaroslav de Lobkowicz, LC


_________________
« Qui se tient à cet enseignement,
reste attaché au Père et au Fils » (2 Jn 9)
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation du Mardi 28 juin 2016 Saint Irénée, évêque et martyr
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méditation du Mardi 28 juin 2016 Saint Irénée, évêque et martyr
» Méditation du Mardi 07 juin 2016 Saint Gilbert
» Méditation du Vendredi 03 juin 2016 Sacré-Coeur de Jésus
» Textes Liturgiques du jour : 14 Juin 2016, Temps Ordinaire
» Textes Liturgiques du jour : 28 Juin 2016, Temps Ordinaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: