Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Méditation du Vendredi 17 juin 2016 Saint Hervé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Claude
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5471
Age : 70
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Méditation du Vendredi 17 juin 2016 Saint Hervé   Ven 17 Juin - 7:12:22

« Là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur »


Cette méditation est disponible au format audio: Ecouter en ligne.


Evangile selon St Matthieu chapitre 6, 19-23


« Ne vous faites pas de trésors sur la terre, là où les mites et les vers les dévorent, où les voleurs percent les murs pour voler. Mais faites-vous des trésors dans le ciel, là où il n’y a pas de mites ni de vers qui dévorent, pas de voleurs qui percent les murs pour voler.
Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur.
La lampe du corps, c’est l’œil. Donc, si ton œil est limpide, ton corps tout entier sera dans la lumière ; mais si ton œil est mauvais, ton corps tout entier sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, comme elles seront grandes, les ténèbres !

Prière d'introduction


Seigneur Jésus, durant ce temps de prière je souhaite faire le plein dans mon cœur de ton amour et de ta présence. Comme disait saint Augustin : « Tu nous as faits pour toi. Aussi notre cœur est-il inquiet jusqu’à ce qu’il repose en toi » (Confessions I, 1). Purifie mon cœur et mon regard de tout désir malsain et de tout égoïsme, qui pourrait m’éloigner de toi et de mon prochain.

Demande


Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu, renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit. Psaume 51 (50)

Points de réflexion


1. L’Évangile d’aujourd’hui se situe dans le sermon de Jésus sur la montagne. Jésus monte sur la montagne et il commence à instruire ses disciples. Cette ascension nous fait penser à Moïse qui est, lui aussi, monté sur la montagne du Sinaï pour recevoir de Dieu les dix commandements, avec lesquels il va ensuite instruire le peuple sur les termes de son alliance avec Dieu : aimer Dieu et aimer son prochain. Ces commandements constitueront un vrai chemin de sagesse et de vie pour le peuple d’Israël sur le chemin vers la terre promise. Jésus se présente donc comme le nouveau Moïse, qui va instruire l’homme sur la nouvelle Alliance avec Dieu - alliance qu’il est venu instaurer - et sur le chemin à suivre pour arriver à la terre promise de la vie éternelle. Jésus commence son discours avec les huit béatitudes. Celui-ci sera suivi d’autres enseignements. Il ne va pas abolir la loi de l’ancienne alliance. Il veut enseigner à ses disciples comment vivre l’esprit des dix commandements dans le contexte de la nouvelle alliance et dans le concret de leur quotidien. Il les invite à ne pas se limiter à une lecture purement littérale des dix commandements, mais à vivre l’esprit de charité qui les anime. Comme le Seigneur l’a dit ailleurs dans l’Évangile : « Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir » (Mt 5, 17).

2. Dans l’Évangile proposé aujourd’hui, Jésus parle de l’importance de la pureté de cœur pour vivre les commandements. Si nous voulons aimer Dieu et notre prochain dans les faits, il faut que le trésor de notre cœur soit vraiment Dieu et notre prochain. Si notre cœur est partagé entre tant d’amours éphémères et subtilement égoïstes, comme des soucis excessifs pour le travail, le confort, le plaisir ou le bien-être, notre cœur aura moins de temps, d’énergie et de disponibilité pour Dieu et le prochain. Comme une pomme de terre dans une cave, notre cœur fait pousser rapidement des racines dans tous les sens et, rapidement, il s’amoindrit et s’épuise dans beaucoup de désirs qui ne mènent pas toujours au vrai bonheur durable et définitif. Notre cœur semble tout petit, mais comme nous le dit saint Augustin dans la phrase que nous venons de citer, il est capable d’embrasser l’infini et seul l’infini de Dieu et de son amour peut nous combler. Seigneur, aide-nous à purifier nos cœurs, pour qu’ils soient centrés sur l’essentiel de l’amour pour toi et notre prochain.

3. Le Seigneur nous donne ensuite une autre image pour comprendre l’importance de la pureté pour vivre l’amour de Dieu et du prochain. Il parle de l’œil limpide et l’œil mauvais et fait un parallèle entre l’œil du corps et l’œil spirituel de l’âme. Il reprend ainsi une image déjà présente dans l’Ancien Testament, que vous pouvez retrouver dans le livre des Proverbes (Pr 22, 9) : « Qui a l’œil bon sera béni pour avoir donné son pain au pauvre », et Pr 28, 22 : « L’homme qui a l’œil mauvais, se hâte vers la fortune ». Dans la Bible Vulgate le mot « limpide » retrouve son sens premier, qui est celui de la simplicité (simplex en latin) et donc celui de la droiture (cf. Bible Chrétienne II Commentaires, Édition Anne Sigier, Québec Canada, 1988, p. 273). Un œil sain est capable de regarder tout droit. Un œil qui louche semble viser plusieurs directions ou regarder ailleurs que son objectif principal. Si l’œil de notre âme regarde tout droit, en cherchant à aimer Dieu et son prochain, il vise ce qui est beau et lumineux et notre âme se remplit de la joie d’aimer. Si l’œil de notre âme louche ailleurs, il n’est plus fixé sur l’amour de Dieu et du prochain et il devient fixé sur les ténèbres de l’égoïsme.

Dialogue avec le Christ


Seigneur Jésus, tu m’invites à cultiver un cœur pur, un œil limpide, pour t’aimer davantage et aimer aussi mieux mon prochain. C’est là le secret d’une vie heureuse et bien réussie. Purifie mon cœur et mon regard, pour que je puisse voir aujourd’hui ce que je peux faire pour mieux t’aimer et te servir et pour être plus attentif au besoin de mon prochain. Enlève de mon cœur toute paresse et égoïsme. Que mon vrai trésor soit de te chercher et te rencontrer aujourd’hui. Que mon vrai trésor puisse être de chercher le bonheur de l’autre.


Résolution


Rendre un service à mon prochain aujourd’hui et, si possible, sans qu’il le sache, ou prendre un moment supplémentaire pour rencontrer Dieu dans la prière.

Père Richard Tardiff, LC

_________________
« Qui se tient à cet enseignement,
reste attaché au Père et au Fils » (2 Jn 9)
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation du Vendredi 17 juin 2016 Saint Hervé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méditation du Vendredi 03 juin 2016 Sacré-Coeur de Jésus
» Union de pensées vendredi 10 juin 2016
» Saint-Hervé, fêté le 17 juin.
» Méditation du Mardi 07 juin 2016 Saint Gilbert
» Textes Liturgiques du jour : 10 Juin 2016, Temps Ordinaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: