Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Méditation du Samedi 11 juin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Claude
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5756
Age : 70
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Méditation du Samedi 11 juin   Ven 10 Juin 2016 - 19:23

Barnabé, saint qui sait consoler et exhorter, image vivante de la Miséricorde


Cette méditation est disponible au format audio: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Evangile selon St Matthieu chapitre 5, 33-37


En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
« Vous avez encore appris qu’il a été dit aux anciens : Tu ne manqueras pas à tes serments, mais tu t’acquitteras de tes serments envers le Seigneur. Eh bien ! moi, je vous dis de ne pas jurer du tout, ni par le ciel, car c’est le trône de Dieu, ni par la terre, car elle est son marchepied, ni par Jérusalem, car elle est la Ville du grand Roi. Et ne jure pas non plus sur ta tête, parce que tu ne peux pas rendre un seul de tes cheveux blanc ou noir. Que votre parole soit “oui”, si c’est “oui”, “non”, si c’est “non”. Ce qui est en plus vient du Mauvais. »

Prière d'introduction


Aujourd’hui nous fêtons saint Barnabé, celui qui, plein de joie « partit alors à Tarse chercher Saul (…) et c’est à Antioche que, pour la première fois, les disciples reçurent le nom de “chrétiens” » (1re lecture des Actes des apôtres). Son appel de Saul deviendra une mission ensemble : « l’Esprit Saint dit [aux responsables de l’Église] : “Mettez à part pour moi Barnabé et Saul en vue de l’œuvre à laquelle je les ai appelés” ». Les saints, dès leur vie théologale de foi, d’espérance et de charité, sont divinisés dans leur humanité et deviennent la lumière de l’Évangile aux nations. Que nous imitions saint Barnabé dans sa sequela Christi.
Ô Dieu Créateur, invisible, je crois que tu m’as créé à ton image (cf. Gn 1, 27) et que Jésus est « l’image du Dieu invisible, le premier-né avant toute créature » (Col 1,15). J’espère que, par la grâce de ta révélation, je serai compté parmi les « destinés à être configurés à l’image de son Fils, pour que ce Fils soit le premier-né d’une multitude de frères » (Rm 8, 29). Seigneur, je t’aime ; mais oui, que je chante que je t’aime parce que, par ta Miséricorde infinie, j’étais prédestiné à t’aimer par ton pardon et par ton envoi, comme saint Paul l’éprouva par l’appel de saint Barnabé, dont nous célébrons la fête : « Voici en quoi consiste l’amour : ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu, mais c’est lui qui nous a aimés, et il a envoyé son Fils en sacrifice de pardon pour nos péchés. » (1Jn 4, 10). Quelle joie ! Quelle consolation !

Demande


Le nom « Barnabé » veut dire « celui qui sait consoler et exhorter ». Ô Dieu Notre Père, que je sois configuré à ton Fils, notre Frère-Aîné : que je sache consoler et exhorter toute personne appelée à devenir enfant de Dieu. Barnabé nous en donne l’exemple : il a su chercher Saul de Tarse pour que l’ancien persécuteur de l’Église devienne instrument et instructeur des premiers croyants pour que, dès leur foi invisible qui agit désormais par la charité (cf. Gal 5, 6), ils devinssent une communion visible devant les païens : qu’ils fussent appelés « chrétiens » par eux.

Points de réflexion


Nous méditons selon la vision de foi de saint Barnabé, collaborateur de saint Paul : Jésus de Nazareth, de la maison de David, est le Messie promis, le fils de Dieu le Père, le Verbe de Dieu incarné, Celui qui a les paroles de vie éternelle.

1. « Eh bien ! moi, je vous dis de ne pas jurer du tout ». Quelle exonération pour l’homme-pécheur ! Quelle consolation ! Quelle joie ! Autrement, « qu’il soit bien entendu que Dieu est véridique et tout homme menteur » (Rm 3, 4), dira saint Paul, « car, sous le ciel, aucun autre nom n’est donné aux hommes, qui puisse nous sauver » (Ac 4, 12). Jésus donne sa parole véridique. « Jésus » est le Verbe de Dieu incarné, « Dieu-qui-sauve ». À la Cène, Jésus dira à ses apôtres : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi » (Jn 14, 6). De région en région, de ville en ville, saint Barnabé va accompagner saint Paul sur les chemins qui communiquent l’Asie Mineure et la Grèce avec Rome, en consolant et en exhortant les croyants avec ces vérités de la foi chrétienne : l’offre de la justification devant Dieu grâce au sang du Christ, « le témoin fidèle » (Ap 1, 5), Celui qui jure pour nous devant Notre Père. Est-ce que je sais laisser Jésus jurer pour moi ? Est-ce que je sais consoler les âmes avec la vérité de notre salut en Jésus-Christ et les exhorter à le suivre vers le Père, sans être moi un obstacle ?

2. « Eh bien ! moi, je vous dis de ne pas jurer (…) ni par le ciel, car c’est le trône de Dieu » : Jésus n’a pas besoin de jurer par le ciel comme nous, parce qu’il est une Personne divine. Saint Barnabé sait que Jésus l’a déjà expliqué à Nicodème, un pharisien comme saint Paul : « car nul n’est monté au ciel sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme » (Jn 3, 13).
« de ne pas jurer (…) ni par la terre, car elle est son marchepied ». Si Jésus est du ciel parce qu’il est Personne divine, ce Verbe de Dieu est aussi de la terre, parce qu’il est Fils de l’homme : c’est-à-dire, il est le seul homme qui n’est pas homme-menteur parce qu’il Est le Dieu-véridique Incarné.
« (…) ni par Jérusalem, car elle est la Ville du grand Roi ». Jésus-Christ est le Messie, le grand Roi de Jérusalem promis à la descendance de David, pour tout le peuple d’Israël, la Lumière pour toutes les nations.
Est-ce que je sais prier, « Que ton Règne vienne ! » (Mt 10, 6), en laissant Jésus faire la conquête de mon âme, comme il veut être reconnu Roi à Jérusalem ? Est-ce que je sais consoler et exhorter la terre entière avec mon partage de cette Bonne Nouvelle ?

3. « Que votre parole soit “oui”, si c’est “oui”, “non”, si c’est “non” ». Le chemin à Damas fut un chemin de conversion pour saint Paul, comme celui prêché par Jean le Baptiste pour préparer la venue du Christ. Que j’apprenne aussi à dire “non” : « Je ne suis pas le Christ ! » (Jn 1, 20). « Je vis, mais ce n’est plus moi, c’est le Christ qui vit en moi » (Gal 2, 20). Qu’il soit vrai que c’est le Christ qui règne dans mon cœur ! Saint Barnabé a appris à consoler et exhorter les premiers chrétiens avec saint Paul et ses coopérateurs en affirmant : « Car le Fils de Dieu, le Christ Jésus, que nous avons annoncé parmi vous (…) n’a pas été “oui et non” ; il n’a été que “oui”. Et toutes les promesses de Dieu ont trouvé leur “oui” dans sa personne. Aussi est-ce par le Christ que nous disons à Dieu notre “amen”, notre “oui”, pour sa gloire » (2Cor 1, 19-20). Que les païens puissent reconnaître le Christ qui vit en nous ! Que nous soyons de vrais « chrétiens » par la Miséricorde de Dieu !

Dialogue avec le Christ


Quelle merveille de la Miséricorde qui fait chanter des cœurs ! Devenir l’image du Christ, capables de remplir les yeux des non-croyants avec la lumière de l’Évangile ! Ô Sacré-Cœur, doux et humble, que mon cœur soit configuré au tien ! Que je sache consoler et exhorter ceux qui sont appelés à rejoindre Notre Père dans ton Nom !

Résolution


Lire un chapitre des Actes des Apôtres ou d’une épître de saint Paul, suivi par le saint partage des valeurs chrétiennes avec une autre personne dans une conversation gratuite. Que je la console et l’exhorte comme saint Barnabé !

Père Shane Lambert, LC

_________________
« Qui se tient à cet enseignement,
reste attaché au Père et au Fils » (2 Jn 9)
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 
Méditation du Samedi 11 juin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ordinations Sacerdotales en direct de Notre-Dame de Paris, Samedi 30 juin à 9h30
» Évangile et Méditation du samedi 2 Février 2008
» Parole et méditation du samedi 21 février:« Tout est possible à celui qui croit »
» Méditation du Samedi 08 Juin 2013 Coeur immaculé de Marie
» Méditation du Samedi 27 juin 2015 Saint Cyrille d'Alexandrie, évêque et docteur de l'Église

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: