Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Méditation du Mercredi 11 mai 2016 Saint Cyrille et saint Méthode, apôtres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Claude
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5668
Age : 70
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Méditation du Mercredi 11 mai 2016 Saint Cyrille et saint Méthode, apôtres   Mer 11 Mai - 8:56:55

Son nom est « Miséricorde »


Cette méditation est disponible au format audio: Ecouter en ligne.


Evangile selon St Jean chapitre 17, 11-19


En ce temps-là, les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi :
« Père saint, garde mes disciples unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes.
Quand j’étais avec eux, je les gardais unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné.
J’ai veillé sur eux, et aucun ne s’est perdu, sauf celui qui s’en va à sa perte de sorte que l’Écriture soit accomplie. Et maintenant que je viens à toi, je parle ainsi, dans le monde, pour qu’ils aient en eux ma joie, et qu’ils en soient comblés. Moi, je leur ai donné ta parole, et le monde les a pris en haine parce qu’ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi je n’appartiens pas au monde.
Je ne prie pas pour que tu les retires du monde, mais pour que tu les gardes du Mauvais. Ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi, je n’appartiens pas au monde.
Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité. De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde. Et pour eux je me sanctifie moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité. »


Prière d'introduction


Dieu, Notre Père, sans te connaître et celui que tu as envoyé, je sais que je ne peux pas vivre en communion avec tes enfants, mes frères et sœurs dans le Christ, ni jouir de la vie éternelle. Infuse cette connaissance dans mon cœur pour que je sois sanctifié dans ta vérité, jamais séparé de ton amour, protégé du Mauvais, et courageux face à la haine du monde qui réagit contre tes croyants. Libère-moi du monde : que je t’appartienne ! Jésus, doux et humble de cœur, rends mon cœur semblable au tien !

Demande


Que ma foi, mon espérance et mon amour soit « un » : que je vive de ton Eucharistie. Que tu puisses m’envoyer dans ton Nom : ta Miséricorde !


Points de réflexion


1. « Quand j’étais avec eux ». Quand Jésus parle ainsi pendant la Cène, est-ce qu’il est « présent » à ses disciples quand il prie le Père, ou bien « absent » ? Jésus n’est pas absent ; au contraire, il est tellement présent qu’il révèle la présence du Père par la transparence de sa prière. Néanmoins, le langage spirituel de l’Amour éternel de Dieu leur parle dans un temps « passé » : « Quand j’étais avec eux ». La transmission de la vie éternelle à ses enfants leur rappelle que ce monde n’est que « passager ». Que Jésus soit conscient de cette perspective de l’Éternité est encore plus évident quand il commente de suite : « maintenant que je viens à toi, je parle ainsi, dans le monde, pour qu’ils aient en eux ma joie ». Si Jésus va « partir » de ce monde, cela adviendra par le passage de sa mort, sa Résurrection, et son Ascension à la droite du Père d’où il leur enverra l’Esprit Saint. Ce qui est maintenant une prophétie à ses apôtres, sera alors, le jour de la Pentecôte, l’accomplissement de sa promesse : l’Esprit Saint recevra tout du Fils pour rappeler à ses disciples tout ce qu’il leur avait enseigné (cf. Jn 16, 14). Eux, ils vont être « comblés » de joie, en se souvenant quand il « était » avec eux, parce que remplis par son Esprit, la preuve qu’il est en fait toujours « présent », qu’ils sont « sanctifiés dans la vérité ». Est-ce que Jésus est « absent » quand nous prions Dieu Notre Père pendant la messe, en offrant notre sacrifice sur l’autel avec celui du prêtre, en faisant cela « en mémoire de [lui] » ? Mais non ! Notre « Eucharistie », le comble de notre joie, c’est sa « Présence Réelle » dans la sainte Communion. « Il est grand, le mystère de la foi ! »

2. Son nom est « Miséricorde » : « Père saint, garde mes disciples unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné (…) je les gardais unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné ». Il est étonnant de voir comment Jésus s’attribue le nom du Père si intensément, parce qu’il vit tellement en communion avec son Père qu’ils sont « un » : le Père « a tout remis entre ses mains » (Jn 13, 3). Le pouvoir de Jésus, ce « Fils de l’homme » (Mt 16, 13), n’est pas une domination limitée à la maîtrise de toute la création (cf. Gn 1, 27-31) : il donne la preuve de posséder Dieu. Le « Nouvel Adam » (cf. Rm 5, 14-21), ce « Fils du Dieu vivant » (Mt 16, 16), nous sert dans son humanité en tant que « l’image du Dieu invisible, le premier-né, avant toute créature » (Col 1, 15) pour que le nom de « Notre Père qui [est] aux cieux » (Mt 6, 9) « soit sanctifié » (Mt 6, 10) ! Quelle intercession sacerdotale ! Exclamons-nous : « Que ton Règne vienne ! » (Mt 6, 11) Si Jésus avait enseigné ses disciples à prier ainsi pendant son sermon sur la montagne, Jésus institue en perpétuité sa prière sacerdotale dans la liturgie de la messe : quand nous sommes là ensemble pour prier Dieu « Notre Père » et y former une sainte communion grâce à l’effet du Saint-Sacrement, voilà Jésus qui prie son Père : « pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes ». En Dieu, il n’y a pas de séparation entre penser et agir, vérité et amour : le Père, le Fils, et l’Esprit Saint ne font qu’ « un » du « je », « tu » et « nous ». À nous, leur nom est « Miséricorde » : « Jésus » (ישוע, yēšūă’) veut dire « Dieu sauve » en hébreu, ce qu’il dit et ce qu’il fait, parce que « Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle » (Jn 3, 16). Notre « Eucharistie » remercie la Miséricorde qui nous est « communiquée » ainsi !

3. « Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité ». L’humanité visible de Jésus montre que « le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous » (Jn 1, 14). Le Fils de Dieu habite encore parmi nous : sa Présence réelle dans la sainte Eucharistie qui nous sanctifie si nous croyons dans la vérité de sa parole. Une fois que nous avons communié, nous sommes renvoyés de chaque messe, comme un reflet de sa propre mission. Tandis que nous entendons la voix du prêtre qui nous prie, « Allez dans la paix du Christ ! », nous réalisons la prière du Christ devant son Père : « De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde ». Sa prière nous garde du Mauvais, malgré la haine du monde, pour que nous soyons sanctifiés dans le monde sans être du monde. Notre joie sera de témoigner au monde la joie d’être sauvés par sa Miséricorde ! « Jésus, j’ai confiance en toi ! »

Dialogue avec le Christ


Permets-moi de t’accueillir dans la sainte Eucharistie avec foi, pour que je sois sanctifié dans ta vérité et pour que je vive en communion avec les enfants de Dieu. Sauve-moi, Jésus ! Tu es l’Incarnation de la Miséricorde du Père ! Remplis mon cœur avec l’amour de ton Sacré-Cœur ! Que je sois « un » avec toi, ton Père, ton Esprit : que je sois « un » avec tes frères et sœurs maintenant que nous venons vers toi !


Résolution


Inviter quelqu’un à la messe avec moi, ou à un temps d’adoration eucharistique ensemble.

Père Shane Lambert, LC

_________________
« Qui se tient à cet enseignement,
reste attaché au Père et au Fils » (2 Jn 9)
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation du Mercredi 11 mai 2016 Saint Cyrille et saint Méthode, apôtres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méditation du Mercredi 20 Mars 2013 de la férie, Saint Herbert
» Saint Cyrille, moine et Saint Méthode Evêque, commentaire du jour "Heureux vous les pauvres ; le Royaume de Dieu est à vous"
» 18 mars : Saint Cyrille de Jérusalem
» 18 mars : Saint Cyrille de Jérusalem
» Le 14 février: fête de Saint Cyrille aussi !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: