Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Méditation du Mardi 15 mars 2016 Sainte Louise de Marillac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Claude
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5827
Age : 70
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Méditation du Mardi 15 mars 2016 Sainte Louise de Marillac   Mar 15 Mar - 8:26:02

Le Fils de l'homme élevé pour le salut du monde


Cette méditation est disponible au format audio: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Evangile selon St Jean chapitre 8, 21-30


Jésus disait aux Juifs : « Je m'en vais ; vous me chercherez, et vous mourrez dans votre péché. Là où moi je m'en vais, vous ne pouvez pas y aller. »
Les Juifs disaient : « Veut-il donc se suicider, puisqu'il dit : 'Là où moi je m'en vais, vous ne pouvez pas y aller' ? » Il leur répondit : « Vous, vous êtes d'en bas ; moi, je suis d'en haut. Vous êtes de ce monde ; moi, je ne suis pas de ce monde. C'est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés. Si, en effet, vous ne croyez pas que moi, JE SUIS, vous mourrez dans vos péchés. »
Ils lui demandaient : « Qui es-tu donc ? » Jésus leur répondit : « Je n'ai pas cessé de vous le dire. J'ai beaucoup à dire sur vous, et beaucoup à condamner. D'ailleurs celui qui m'a envoyé dit la vérité, et c'est de lui que j'ai entendu ce que je dis pour le monde. »
Ils ne comprirent pas qu'il leur parlait du Père.
Jésus leur déclara : « Quand vous aurez élevé le Fils de l'homme, alors vous comprendrez que moi, JE SUIS, et que je ne fais rien par moi-même, mais tout ce que je dis, c'est le Père qui me l'a enseigné. Celui qui m'a envoyé est avec moi ; il ne m'a pas laissé seul parce que je fais toujours ce qui lui plaît. »
Sur ces paroles de Jésus, beaucoup crurent en lui.


Prière d'introduction


« Vous me chercherez ». Oui, Seigneur, nous te cherchons. Que nous soyons dans le bonheur ou dans le malheur, nous te cherchons. Surtout quand nous sentons que tu pars un peu plus loin de nous, par permission ou par notre péché, nous te cherchons aussi ; et peut-être avec un peu plus d’anxiété, parce que nous avons besoin de ta présence à notre côté, de ton soutien, de ton guide, de ta vie.

Demande


Que cette prière, Seigneur, soit source de joie pour cette journée. Oui, Seigneur, parce que te connaître un peu plus, le fait d’être en ta présence, en relation avec toi, ne peut qu’être source de joie, une joie douce, et vraie !

Points de réflexion


1. Jésus nous révèle dans ce passage qui il est, qui est son Père et qui nous sommes. Nous cherchons le Seigneur, parce qu’il nous dit : « Je suis ». Et en se révélant lui-même il nous dit qui nous sommes. « Vous, vous êtes d’en bas, moi je suis d’en haut. Vous, vous êtes de ce monde ; moi je ne suis pas de ce monde ». « En effet, si vous ne croyez pas que moi je suis, vous mourrez dans vos péchés ». Si nous ne reconnaissons pas Jésus Dieu, nous sommes d’en bas, et nous resterons « en bas », rattachés au monde. En revanche, si nous le reconnaissons, alors en restant qui nous sommes, petits et pauvres, vivant dans ce monde, nous avons en nous quelque chose « d’en-haut » quelque chose qui n’est pas de ce monde et qui est de Dieu. Nous vivons donc dans ce monde et, à la fois, comme accrochés à l’autre monde et non pas accrochés de nos mains, mais accrochés par le cœur. Parce que c’est le cœur qui reconnaît son Dieu, et qui le fait présent dans le monde ; ce ne sont ni les mains (la volonté), ni la tête (l’intelligence), c’est le cœur qui aime son Dieu, qui s’unit à lui ou qui l’appelle à venir en soi.

2. Jésus nous parle aussi de son Père. « Ce que j’ai entendu de lui, je le dis pour le monde », « je ne fais rien de moi-même » et aussi « celui qui m’a envoyé est avec moi ; il ne m’a pas laissé seul ». Son Père l’envoie, lui parle, est avec lui et ne le laisse pas seul. Et ce Père n’est pas seulement pour lui. C’est un Père pour les hommes, puisque Jésus est envoyé pour nous, nous parle et est avec nous. Ce Père est aussi notre Père. Ouvrons nous aussi à lui dans notre vie chrétienne. Ayons un cœur de fils envers le Père qui veille sur nous, qui nous guide, et qui ne nous laisse pas seuls, nous non plus, même dans les moments de croix.

Dialogue avec le Christ


Seigneur, nous te cherchons. Et en te cherchant notre regard s’arrête sur la croix. Là, nous voyons ton amour, ton don aux hommes, à moi. Nous voyons aussi cette union au Père à qui tu offres ta vie pour notre rachat, et qui est ta vie dans ces moments de mort. Seigneur, permets-moi d’être accroché à toi, à ta croix, à ton Père. Viens à moi, entre en moi, vis en moi.

Résolution


Transmets à quelqu’un ce que tu as reçu lors de cette prière. Transmets à quelqu’un cette méditation ou une autre.

Sabine Laxague, consacrée de Regnum Christi

_________________
« Qui se tient à cet enseignement,
reste attaché au Père et au Fils » (2 Jn 9)
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation du Mardi 15 mars 2016 Sainte Louise de Marillac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sainte Louise de Marillac et commentaire du jour "L'homme crut à la parole que Jésus lui avait dite"
» 15 mars Sainte Louise de Marillac
» Sainte Louise de Marillac, commentaire du jour "Notre Père"
» Méditation du Mercredi 15 mars 2017 Sainte Louise de Marillac
» Textes Liturgiques du jour : 22 Mars 2016, Semaine Sainte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: