Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Méditation du Samedi 05 mars 2016 Sainte Olive, martyre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Claude
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5830
Age : 70
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Méditation du Samedi 05 mars 2016 Sainte Olive, martyre   Sam 5 Mar - 8:23:58

La justice miséricordieuse de Dieu


Cette méditation est disponible au format audio: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Evangile selon St Luc chapitre 18, 9-14


À l’adresse de certains qui étaient convaincus d’être justes et qui méprisaient les autres, Jésus dit la parabole que voici : « Deux hommes montèrent au Temple pour prier. L’un était pharisien, et l’autre, publicain (c’est-à-dire un collecteur d’impôts).
Le pharisien se tenait debout et priait en lui-même : “Mon Dieu, je te rends grâce parce que je ne suis pas comme les autres hommes – ils sont voleurs, injustes, adultères –, ou encore comme ce publicain. Je jeûne deux fois par semaine et je verse le dixième de tout ce que je gagne.” Le publicain, lui, se tenait à distance et n’osait même pas lever les yeux vers le ciel ; mais il se frappait la poitrine, en disant : “Mon Dieu, montre-toi favorable au pécheur que je suis !” Je vous le déclare : quand ce dernier redescendit dans sa maison, c’est lui qui était devenu un homme juste, plutôt que l’autre.
Qui s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé. »

Prière d'introduction


Père éternel, par la douloureuse Passion et la Résurrection de ton Fils, accorde-nous ta miséricorde, ainsi qu’au monde entier. Au nom du Père…

Demande


Par sa douloureuse Passion, sois miséricordieux pour nous et pour le monde entier.


Points de réflexion


1. L’Évangile selon saint Luc est l’Évangile de la miséricorde. Le troisième Évangile nous livre huit paraboles sur la miséricorde et à travers elles Jésus nous révèle le visage du Père miséricordieux. « Le mystère de la foi chrétienne est là tout entier » (Misericordiae Vultus, n° 1). Sept d’entre elles sont racontées lors du voyage de Jésus vers Jérusalem (Lc 9, 51 ; 19, 46) et celle du créancier et des deux débiteurs (Lc 7, 41-43) est racontée lors de sa prédication en Galilée. Aujourd’hui la liturgie nous invite à méditer sur la parabole du pharisien et du publicain : « Deux hommes montèrent au Temple pour prier ; l’un était Pharisien et l’autre publicain » (Lc 18, 9-14). Les deux hommes ne sont pas choisis exprès pour condamner ou mettre en valeur leur catégorie sociale, mais pour faire apparaître les caractères représentés dans la parabole. Elle nous montre un aspect de la miséricorde de Dieu : sa capacité de justifier et de réintégrer un pécheur professionnel, alors que Dieu ne sait que faire de ceux qui se prennent pour justes et condamnent les pécheurs, leurs frères.

2. Les deux hommes s’adressent à Dieu de la même manière, « Mon Dieu », mais le contenu de leur prière est très différent. Le publicain reconnaît son péché et sa prière est la reconnaissance d’un Dieu qui pardonne et prend pitié. Dans sa prière de glorification personnelle le pharisien reconnaît qu’un seul est bon, lui-même, Dieu n’en est que le témoin. Dans le texte original grec le pharisien utilise vingt-neuf mots pour décrire sa bonté, le publicain n’en prononce que six pour reconnaître sa misère et la bonté de Dieu. En plus, le pharisien prend la place de Dieu pour faire justice et juger ses frères. Il y a encore un long chemin entre ce type de prière égocentrique et la prière chrétienne qui ne commence pas par un « Mon Dieu », mais par un « Notre Père ». Notre prière ne peut pas être un mépris et condamnation de l’autre, mais intercession auprès du Père pour ceux qui sont loin de lui, qui recherchent sa face.

3. Cette parabole met en garde contre une attitude qui peut être présente en toute religion : se considérer comme parfait tout en ayant besoin de détruire l’autre pour se mettre en valeur. Face à ce danger, justice et miséricorde doivent aller de pair : « Il ne s’agit pas de deux aspects contradictoires, mais de deux dimensions d’une unique réalité qui se développe progressivement jusqu’à atteindre son sommet dans la plénitude de l’amour » (Misericordiae Vultus, n° 20). La justice miséricordieuse de Dieu se révèle là où il y a quelque chose à pardonner, à transformer, à recréer, là où notre péché laisse la place à l’action de Dieu. Au contraire, elle s’arrête là où tout est parfait, parce qu’on réalise qu’il n’y a rien à changer. Dans l’Écriture « la justice est essentiellement conçue comme un abandon confiant à la volonté de Dieu ». Justice et miséricorde se réconcilient quand notre juge est Dieu notre Père et quand Dieu notre Père est notre juge.


Dialogue avec le Christ


« Très miséricordieux Jésus, dont le propre est d’avoir pitié de nous et de nous pardonner, ne regarde pas nos péchés, mais la confiance que nous avons en ton infinie bonté et reçois-nous dans la demeure de ton Cœur très compatissant et ne nous en laisse pas sortir pour l’éternité. Nous t’en supplions par l’amour qui t’unit au Père et au Saint-Esprit » (Neuvaine à la miséricorde divine).

Résolution


Relire Misericordiae Vultus et partager un passage de ce texte avec mes amis.

Frère Roger Villegas, LC

_________________
« Qui se tient à cet enseignement,
reste attaché au Père et au Fils » (2 Jn 9)
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation du Samedi 05 mars 2016 Sainte Olive, martyre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méditation du Jeudi 05 mars 2015 Sainte Olive, martyre
» Méditation du Jeudi 03 mars 2016 Saint Guénolé
» Textes Liturgiques du jour : 23 Mars 2016, Semaine Sainte
» Textes Liturgiques du jour : 24 Mars 2016, Semaine Sainte
» Textes Liturgiques du jour : 5 Mars 2016, Temps de Carême

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: