Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Martyre de saint Jean-Baptiste (mémoire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
etienne lorant
Assidu
Assidu
avatar

Nombre de messages : 866
Age : 61
Date d'inscription : 09/10/2014

MessageSujet: Martyre de saint Jean-Baptiste (mémoire)   Sam 29 Aoû - 10:31:26

Livre de Jérémie 1,17-19.
Le Seigneur adressa la parole à Jérémie et lui dit : Toi, mets ta ceinture autour des reins et lève-toi, tu diras contre mon peuple tout ce que je t’ordonnerai. Ne tremble pas devant eux, sinon c’est moi qui te ferai trembler devant eux.
Moi, je fais de toi aujourd’hui une ville fortifiée, une colonne de fer, un rempart de bronze, pour faire face à tout le pays, aux rois de Juda et à ses princes, à ses prêtres et à tout le peuple du pays.
Ils te combattront, mais ils ne pourront rien contre toi, car je suis avec toi pour te délivrer – oracle du Seigneur. »


Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 6,17-29.
Hérode avait donné l’ordre d’arrêter Jean et de l’enchaîner dans la prison, à cause d’Hérodiade, la femme de son frère Philippe, que lui-même avait prise pour épouse.
En effet, Jean lui disait : « Tu n’as pas le droit de prendre la femme de ton frère. »
Hérodiade en voulait donc à Jean, et elle cherchait à le faire mourir. Mais elle n’y arrivait pas
parce que Hérode avait peur de Jean : il savait que c’était un homme juste et saint, et il le protégeait ; quand il l’avait entendu, il était très embarrassé ; cependant il l’écoutait avec plaisir.
Or, une occasion favorable se présenta quand, le jour de son anniversaire, Hérode fit un dîner pour ses dignitaires, pour les chefs de l’armée et pour les notables de la Galilée.
La fille d’Hérodiade fit son entrée et dansa. Elle plut à Hérode et à ses convives. Le roi dit à la jeune fille : « Demande-moi ce que tu veux, et je te le donnerai. »
Et il lui fit ce serment : « Tout ce que tu me demanderas, je te le donnerai, même si c’est la moitié de mon royaume. »
Elle sortit alors pour dire à sa mère : « Qu’est-ce que je vais demander ? » Hérodiade répondit : « La tête de Jean, celui qui baptise. »
Aussitôt la jeune fille s’empressa de retourner auprès du roi, et lui fit cette demande : « Je veux que, tout de suite, tu me donnes sur un plat la tête de Jean le Baptiste. »
Le roi fut vivement contrarié ; mais à cause du serment et des convives, il ne voulut pas lui opposer un refus.
Aussitôt il envoya un garde avec l’ordre d’apporter la tête de Jean. Le garde s’en alla décapiter Jean dans la prison.
Il apporta la tête sur un plat, la donna à la jeune fille, et la jeune fille la donna à sa mère.
Ayant appris cela, les disciples de Jean vinrent prendre son corps et le déposèrent dans un tombeau.



Textes de l’Évangile au quotidien

Il n'est guère étonnant que cette messe célébrée en mémoire du martyre de saint Jean soit associée au souvenir du prophète Jérémie.  Et puisque les circonstances du  martyre de saint Jean Baptiste nous sont bien connues, notre prêtre s'est attardé sur celles de Jérémie.  Un mot est demeuré  jusqu'à nous à propos de ce prophète et c'est celui de "Jérémiades". La locution "Arrête tes jérémiades" évoque aujourd'hui encore des pleurnicheries, mais son origine dans le Livre des Lamentations  montre au contraire que se plaindre devant Dieu dans un esprit de justice est un fort témoignage de foi.

En effet,  invoquer Dieu dans les périodes difficiles, c'est aussi toucher son cœur de Père, c’est invoquer son principal attribut qui est la Miséricorde. Et la miséricorde divine est tellement plus que la pitié humaine!  Car cette  dernière englobe facilement le malheur avec des raisons humaines supposées... Tel homme se retrouve à la rue et l'on entend dire: "Oui, mais il s'était mis à l'alcool !" - une réaction réconfortante qui tient tout autant de l'auto-satisfaction que du désir de refermer la porte dans la crainte d'être atteint à son tour.

Jérémie, toujours menacé de mort, ressemble tout à fait à Jean-le-Baptiste, qui, depuis son cachot, n'a jamais cessé de rappeler à Hérode que la loi divine l'obligeait à renvoyer Hérodiade à son époux légitime . Et c'est en même temps l'infidélité de tout Israël que fustigeait le dernier prophète.

Et de même, Jérémie, tout comme Jean, doivent devenir pour nous des modèles pour invoquer le secours du Seigneur dans les temps que nous vivons. Au cours des événements du monde tels qu'ils se déroulent chaque jour devant nos écrans, nombreux seront les fidèles qui seront tenter de se détourner de la croix du Christ.  A chacun de nous est posé la question:  es-tu prêt à témoigner de Jésus-Christ ?

.
Revenir en haut Aller en bas
 
Martyre de saint Jean-Baptiste (mémoire)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 29 août : Martyre de Saint Jean-Baptiste
» Martyre de saint Jean le Baptiste !
» jeudi 29 aout: Martyre de Saint Jean-Baptiste (mémoire)
» Saint Jean-Baptiste de la Salle Prêtre et commentaire du jour "Notre coeur n'était-il pas brûlant ? "
» SAINT JEAN BAPTISTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: