Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Méditation du Dimanche 07 juin 2015 Le Saint Sacrement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Claude
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5833
Age : 70
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Méditation du Dimanche 07 juin 2015 Le Saint Sacrement    Dim 7 Juin - 8:17:41

« Ceci est mon corps »


Cette méditation est disponible au format audio: Ecouter en ligne.


 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Evangile selon St Marc chapitre 14, 12-26


Le premier jour de la fête des pains sans levain, où l’on immolait l’agneau pascal, les disciples de Jésus lui disent : « Où veux-tu que nous allions faire les préparatifs pour que tu manges la Pâque ? »
Il envoie deux de ses disciples en leur disant : « Allez à la ville ; un homme portant une cruche d’eau viendra à votre rencontre. Suivez-le, et là où il entrera, dites au propriétaire : “Le Maître te fait dire : Où est la salle où je pourrai manger la Pâque avec mes disciples ?”
Il vous indiquera, à l’étage, une grande pièce aménagée et prête pour un repas. Faites-y pour nous les préparatifs. »
Les disciples partirent, allèrent à la ville ; ils trouvèrent tout comme Jésus leur avait dit, et ils préparèrent la Pâque.
Pendant le repas, Jésus, ayant pris du pain et prononcé la bénédiction, le rompit, le leur donna, et dit : « Prenez, ceci est mon corps. »
Puis, ayant pris une coupe et ayant rendu grâce, il la leur donna, et ils en burent tous.
Et il leur dit : « Ceci est mon sang, le sang de l’Alliance, versé pour la multitude.
Amen, je vous le dis : je ne boirai plus du fruit de la vigne, jusqu’au jour où je le boirai, nouveau, dans le royaume de Dieu. »
Après avoir chanté les psaumes, ils partirent pour le mont des Oliviers.


Prière d'introduction
« Touche mon cœur, Seigneur. Fais-moi expérimenter ton amour, ne serait-ce qu'un peu. En ton nom, augmente ma foi. En ton nom augmente mon espérance. En ton nom, fais grandir mon amour. Donne-moi des occasions de me conformer à toi pour t'annoncer, pour t'aimer dans mon prochain ».


Demande


Seigneur Jésus-Christ, dans cet admirable sacrement, tu nous as laissé le mémorial de ta Passion ; donne-nous de vénérer d'un si grand amour le mystère de ton corps et de ton sang, que nous puissions recueillir sans cesse le fruit de ta Rédemption.


Points de réflexion


1. « Où veux-tu que nous préparions la Pâque ? » La beauté de ce sacrement est justement en cela : ce n'est pas nous qui avons choisi Dieu, mais lui qui nous a choisis. C'est le Christ, Dieu lui-même, qui a décidé de demeurer parmi nous, de la manière la plus simple et humble. Ceci est la nouveauté du catholicisme : Dieu lui-même s'abaisse ; il aime tant l'homme qu'il désire demeurer avec lui pour toujours. Avons-nous conscience de ce don de Dieu ?
Ce sont les disciples qui interrogent le Christ. C'est l'attitude qu'il faut avoir dès le début. Seigneur où veux-tu que je te cherche ? Où veux-tu te révéler à moi ? Il est difficile pour Dieu de pouvoir se manifester lorsque l'homme lui impose ses conditions, parce qu'il ne lui reste que la porte étroite et bornée de la raison humaine. Au contraire, lorsque l'on s'abandonne un peu à la foi, qui, bien que raisonnable, implique toujours un saut de la foi, c'est alors que l'on rencontre l'horizon infini de l'amour, où Dieu peut se manifester sous les formes les plus « absurdes » par amour pour nous.


2. « Ceci est mon Corps ». L'Évangile est radical, comme les paroles de Jésus. « Ceci est mon Corps » ; il n'y a là aucun sens figuré. A quel point croyons-nous en cette présence réelle du Christ ? S'il existait une banque qui donnerait un chèque de 100 mille euros pour le simple fait de faire la queue, combien de fois ferions-nous la queue ? Probablement plus d'une fois, indépendamment des conditions climatiques. Pourquoi n'assistons-nous pas à la messe ou n'allons-nous pas à la chapelle, avec la même fréquence ? Nous recevons quelque chose de plus précieux que 100 mille euros et de beaucoup plus transcendant que quelques papiers de valeur.
La question est ici de savoir, une fois de plus, si cela nous paraît logique ou pas, si cela a du sens ou si c'est absurde. Lorsqu'il y a cette volonté humble et soumise qui accepte Dieu sans conditions, on peut réussir à croire avec une foi solide. Lorsque, dès le début, il y a préjugé et simple raisonnement, il est très difficile de pouvoir se laisser toucher par la simplicité et la tendresse de Dieu.


3. « Après avoir chanté les hymnes, ils partirent pour le mont des Oliviers ». Après la Cène, ils entonnèrent des hymnes. Souvenons-nous que les chants étaient fréquemment utilisés pour rendre grâce à Dieu. C'est que toute célébration eucharistique, tout instant face à l'eucharistie, est un moment propice pour exploser en remerciements pour une seule réalité : l'amour de Dieu. Cet amour est encore présent lorsque tout le reste se sera écroulé. Nous approchons-nous de l'Eucharistie seulement pour demander, ou pour remercier, sachant que Dieu seul suffit ?
« Ils partirent plus tard au mont des oliviers ». Là où souffrirait Jésus. La foi, rappelons-le, ne nous libère pas des problèmes, mais nous donne bravoure, joie et courage pour les affronter. Celui qui expérimente réellement Dieu dans l'Eucharistie, ne se laisse ébranler par aucun tourment ou problème. Il y aura des tourments qui lui inspireront la peur, l'agitation, et qui le feront même trébucher, mais à aucun moment ils ne l'abattront.


Dialogue avec le Christ


« Bénis le Seigneur, ô mon âme, bénis son nom très saint, tout mon être ! Bénis le Seigneur, ô mon âme, n'oublie aucun de ses bienfaits ! Car il pardonne toutes tes offenses et te guérit de toute maladie ; Il réclame ta vie à la tombe et te couronne d'amour et de tendresse ; Il comble de biens tes vieux jours : tu renouvelles, comme l'aigle, ta jeunesse » (Sal 103, 1-5). 


Résolution


Assister à la messe un jour dans la semaine, en étant conscient du don merveilleux qu'est l'Eucharistie. Rendre visite à Christ-Eucharistie à un certain moment de ma journée, bien que pour cela je doive sacrifier quelques minutes d'une activité.


Hector Andrade, laïc consacré de Regnum Christi

_________________
« Qui se tient à cet enseignement,
reste attaché au Père et au Fils » (2 Jn 9)
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation du Dimanche 07 juin 2015 Le Saint Sacrement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 6 juin : Solennité du Saint-Sacrement ou Fête-Dieu
» 14 juin : Solennité du Saint-Sacrement ou Fête-Dieu
» Enoch 3 Juin 2015 JESUS SAINT SACREMENT LE SAINT ROSAIRE DE MA MERE, SERA LE PONT QUI VOUS FERA COMM
» Semaine du 1er au 7 juin 2015
» 10 juin : Fête du Saint-Sacrement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: