Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Méditation du Mercredi 06 mai 2015 Saint Jacques Chastan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Claude
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5845
Age : 70
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Méditation du Mercredi 06 mai 2015 Saint Jacques Chastan   Mer 6 Mai - 7:59:50

« Il y a deux choses à changer dans l’Église : vous et moi »


Cette méditation est disponible au format audio: Ecouter en ligne.


 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Evangile selon St Jean chapitre 15, 1-8


Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron.
Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l’enlève ; tout sarment qui porte du fruit, il le purifie en le taillant, pour qu’il en porte davantage.
Mais vous, déjà vous voici purifiés grâce à la parole que je vous ai dite.
Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter de fruit par lui-même s’il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi.
Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire.
Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est, comme le sarment, jeté dehors, et il se dessèche. Les sarments secs, on les ramasse, on les jette au feu, et ils brûlent.
Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voulez, et cela se réalisera pour vous.
Ce qui fait la gloire de mon Père, c’est que vous portiez beaucoup de fruit et que vous soyez pour moi des disciples.


Prière d'introduction


Père, tu es le vigneron de l’Église, fais-moi demeurer dans la vigne, le corps mystique de ton Fils, par la force de l’Esprit qui l’anime. Que ce pauvre sarment qui parfois ne porte pas de fruit soit guéri par ta miséricorde. Au nom du Père…


Demande


Jésus, fais que je donne gloire au Père en portant beaucoup de fruits, spécialement des fruits de miséricorde et d’humilité.


Points de réflexion


1. La lecture des Actes des Apôtres continue à nous présenter le visage de l’Église primitive comme elle était : une Église fervente et missionnaire, mais habitée aussi par les conflits et les tensions (« Cela provoqua un affrontement ainsi qu’une vive discussion engagée par Paul et Barnabé contre ces gens-là » Ac 15, 2), une Église qui cherche avant tout la volonté de Dieu pour sa situation concrète. Au-delà du conflit, la manière dont ils résolvent le problème (« ils montent à Jérusalem auprès des apôtres et des Anciens pour discuter de cette question », v.2) et la prédication au long du chemin (« Ils traversèrent la Phénicie et la Samarie en racontant la conversion des nations, ce qui remplissait de joie tous les frères ») nous confirment deux éléments importants : le rôle d’autorité des apôtres, interprètes légitimes de la volonté du Christ face aux circonstances changeantes ; et cette attitude d’annoncer, même dans les situations contraires, la bonne nouvelle. Pour ne pas se renfermer sur elle-même l’Église doit raconter sans cesse les œuvres merveilleuses que le Seigneur accomplit en elle.


2. L’Évangile de Jean témoigne du dynamisme, de cette vie de Dieu qui imprègne toute l’Église. Dans une page très belle de la Lettre Encyclique Mystici Corporis, le Pape Pie XII exprime cette réalité en ces termes : « Le Christ Notre-Seigneur fait vivre l’Église de sa vie surnaturelle, pénètre tout ce Corps de sa vertu divine, et il alimente, il entretient chaque membre selon la place qu’il occupe dans le Corps, à peu près de la même manière que la vigne nourrit les sarments qui lui sont attachés et les rend féconds ». Cependant, Jésus nous met en garde : il y a des sarments qui sont en lui, mais qui ne portent pas de fruit. Cela est possible et le traitement pour ces parties de la vigne est clair : le Père les enlève. Et encore, il nous dit qu’il existe aussi de bons sarments qui portent du fruit, mais Dieu dans son amour les purifie et les taille, pour qu’ils en portent davantage. Qu’est-ce que le Seigneur veut nous dire à travers cela ? Jésus l’explique en nous donnant un commandement : « Demeurez en moi comme moi en vous ». Dieu nous offre sa vie divine en abondance, mais le sarment qui refuse, qui mène une vie en contradiction avec celle que le Seigneur lui offre, s’écarte de la vigne.


3. Cet Évangile nous invite à réfléchir aussi sur la vie actuelle de l’Église. Qu’est-ce qui devrait changer avant tout dans l’Église d’aujourd’hui ? Comme rétorquait Mère Teresa à un journaliste : « Vous et moi ». Demeurer en Dieu, comme nous l’enseigne la première lecture, est un exercice de toute la vie, qui nous engage dans un changement continuel. L’Église, née le jour de la Pentecôte, traverse l’histoire entre les tensions et les tentations du monde. Chaque baptisé, enraciné en Jésus par le baptême, est appelé à porter à plénitude la grâce reçue à travers les aléas de l’histoire. Vous et moi, nous sommes invités à demeurer à l’intérieur de la Parole de Jésus, à recevoir sa vie chaque jour, à dire oui de manière plus amoureuse et convaincue chaque jour, pour porter beaucoup de fruit. La vie de Dieu en nous, quand nous essayons de porter du fruit en dehors du Christ, peut se faner et l’Évangile d’aujourd’hui est là pour nous le rappeler. Notre vie est une conversion permanente pour demeurer unis à la vraie vigne et pour permettre à la Trinité Sainte d’habiter en nous en nous communicant sa vie.


Dialogue avec le Christ


Jésus, tu es venu pour nous donner la vie et pour nous la donner en abondance ; fais que j’accueille d’une manière plus consciente et amoureuse chaque jour la vie que tu m’offres. Merci pour le don de ton Église, sacrement de salut, que je puisse partager ton amour pour elle, la soutenir dans les combats et avoir un cœur miséricordieux et ferme face aux contradictions de la vie de ses membres. Que tous les changements que je veux pour elle, je les mette en œuvre d’abord en moi. Accorde-nous la grâce de persévérer dans ta volonté, que le peuple dévoué à ton service augmente en nombre et grandisse en sainteté.


Résolution


Prier aujourd’hui pour les intentions du Pape et de nos évêques. 


Frère Roger Villegas, LC

_________________
« Qui se tient à cet enseignement,
reste attaché au Père et au Fils » (2 Jn 9)
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation du Mercredi 06 mai 2015 Saint Jacques Chastan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méditation du Mercredi 20 Mars 2013 de la férie, Saint Herbert
» Saint Jacques le Majeur Apôtre et commentaire du jour "Si vous, qui êtes mauvais, savez donner de bonnes choses à vos..."
» Identité des chevaliers de Saint-Jacques-Des-Guerets
» Saint Jacques le Majeur et commentaire du jour "Le martyre de saint Jacques, apôtre"
» Sainte Catherine Labouré, Saint Jacques de la Marche, commentaire du jour "Restez éveillés et priez...: ainsi vous serez jugés dignes...."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: