Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les choix de Capharnaüm et de Saül

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
etienne lorant
Assidu
Assidu
avatar

Nombre de messages : 863
Age : 61
Date d'inscription : 09/10/2014

MessageSujet: Les choix de Capharnaüm et de Saül   Ven 24 Avr - 19:01:44

Vendredi de la 3e semaine de Pâques

Livre des Actes des Apôtres 9,1-20.

En ces jours-là, Saul était toujours animé d’une rage meurtrière contre les disciples du Seigneur. Il alla trouver le grand prêtre
et lui demanda des lettres pour les synagogues de Damas, afin que, s’il trouvait des hommes et des femmes qui suivaient le Chemin du Seigneur, il les amène enchaînés à Jérusalem.
Comme il était en route et approchait de Damas, soudain une lumière venant du ciel l’enveloppa de sa clarté.
Il fut précipité à terre ; il entendit une voix qui lui disait : « Saul, Saul, pourquoi me persécuter ? »
Il demanda : « Qui es-tu, Seigneur ? » La voix répondit : « Je suis Jésus, celui que tu persécutes.
Relève-toi et entre dans la ville : on te dira ce que tu dois faire. »
Ses compagnons de route s’étaient arrêtés, muets de stupeur : ils entendaient la voix, mais ils ne voyaient personne.
Saul se releva de terre et, bien qu’il eût les yeux ouverts, il ne voyait rien. Ils le prirent par la main pour le faire entrer à Damas.
Pendant trois jours, il fut privé de la vue et il resta sans manger ni boire.
Or, il y avait à Damas un disciple nommé Ananie. Dans une vision, le Seigneur lui dit : « Ananie ! » Il répondit : « Me voici, Seigneur. »
Le Seigneur reprit : « Lève-toi, va dans la rue appelée rue Droite, chez Jude : tu demanderas un homme de Tarse nommé Saul. Il est en prière
et il a eu cette vision : un homme, du nom d’Ananie, entrait et lui imposait les mains pour lui rendre la vue. »
Ananie répondit : « Seigneur, j’ai beaucoup entendu parler de cet homme, et de tout le mal qu’il a fait subir à tes fidèles à Jérusalem.
Il est ici, après avoir reçu de la part des grands prêtres le pouvoir d’enchaîner tous ceux qui invoquent ton nom. »
Mais le Seigneur lui dit : « Va ! Car cet homme est l’instrument que j’ai choisi pour faire parvenir mon nom auprès des nations, des rois et des fils d’Israël.
Et moi, je lui montrerai tout ce qu’il lui faudra souffrir pour mon nom. »
Ananie partit donc et entra dans la maison. Il imposa les mains à Saul, en disant : « Saul, mon frère, celui qui m’a envoyé, c’est le Seigneur, c’est Jésus qui t’est apparu sur le chemin par lequel tu venais. Ainsi, tu vas retrouver la vue, et tu seras rempli d’Esprit Saint. »
Aussitôt tombèrent de ses yeux comme des écailles, et il retrouva la vue. Il se leva, puis il fut baptisé.
Alors il prit de la nourriture et les forces lui revinrent. Il passa quelques jours à Damas avec les disciples
et, sans plus attendre, il proclamait Jésus dans les synagogues, affirmant que celui-ci est le Fils de Dieu.
,


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 6,52-59.
En ce temps-là, les Juifs se querellaient entre eux : « Comment celui-là peut-il nous donner sa chair à manger ? » Jésus leur dit alors : « Amen, amen, je vous le dis : si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez pas son sang, vous n’avez pas la vie en vous.
Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour.
En effet, ma chair est la vraie nourriture, et mon sang est la vraie boisson.
Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi, je demeure en lui.
De même que le Père, qui est vivant, m’a envoyé, et que moi je vis par le Père, de même celui qui me mange, lui aussi vivra par moi.
Tel est le pain qui est descendu du ciel : il n’est pas comme celui que les pères ont mangé. Eux, ils sont morts ; celui qui mange ce pain vivra éternellement. »
Voilà ce que Jésus a dit, alors qu’il enseignait à la synagogue de Capharnaüm.



Textes de l'Evangile au quotidien

Les paroles incompréhensibles que Jésus a prononcées à Capharnaüm et qu'il a rendu véritablement choquantes, ont été d'autant plus facilement retenues. aussi et surtout parce que les juifs, contrairement aux autres peuples, étaient tout à fait persuadés qu'il n'y avait qu'un seul Dieu, et que ce Dieu les avait choisis parmi tous les peuples.

A l'époque de Jésus, ils avaient l'habitude, le soir à la veillée, de répéter et répéter encore les lectures faites par les rabbins. Ce qui s'explique de façon très simple: les fidèles des synagogues n'étaient pas lettrés mais ils mettaient leur foi à répéter et répéter encore, souvent à la veillée, ce qu'ils avaient entendu, Cette transmission orale a été rejetée par quelques historiens, nous a dit le prêtre, mais elle est pourtant évidente. On n'imagine pas un berger ou un cultivateur passer beaucoup de temps à réécrire ce qu'ils avaient entendu - pour autant qu'ils aient appris à écrire et qu'ils puissent se payer des parchemins !

Le second point intéressant de la lecture de ce jour, c'est la précision donnée du lieu de la synagogue. Capharnaüm, avec son lac, voie navigable, l sert de pont géographique vers la Décapole, les dix villes païennes aux confins du territoire d’Israël. Si la Galilée était le « carrefour » des païens, Jésus, en s’installant à Capharnaüm, village frontalier en quelque sorte, avait choisit de plonger au cœur de la mêlée des ethnies, des cultures et des valeurs. Le message du Christ était d'abord destiné "aux brebis perdues de la maison d'Israël", afin qu'après sa mort et sa résurrection, le rite de l'Eucharistie se propage rapidement au-delà des frontières.

La conversion de Saul tient également est liée au même principe. L'apôtre des gentils est un homme cultivé, qui parle plusieurs langues. Et son zèle sera d'autant plus grand qu'il gardera toujours en lui le regret d'avoir été le plus grand persécuteur des chrétiens. Il faut ajouter encore qu'il est citoyen romain, un titre qui ouvrait toutes les portes.

Cependant, le prêtre a conclu que le message n'est pas celui d'une élite, mais qu'il est, toujours l'oeuvre de l'Esprit saint: c'est à nous tous de mettre en œuvre nos talents au service du Seigneur.

.
Revenir en haut Aller en bas
Nicole
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 10588
Age : 67
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Re: Les choix de Capharnaüm et de Saül   Sam 25 Avr - 1:58:01

Citation :
c'est à nous tous de mettre en œuvre nos talents au service du Seigneur.

 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Etienne

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
 
Les choix de Capharnaüm et de Saül
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entrée en première à LLG - choix du lycée
» Atteinte au libre-choix en matière de fin de vie.
» choix musique
» Histoire-géo et EPS: des conseils pour le choix de livres de prépa?
» Un choix difficile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: