Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Méditation du Jeudi 19 février 2015 Saint Gabin de Rome, martyr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Claude
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5827
Age : 70
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Méditation du Jeudi 19 février 2015 Saint Gabin de Rome, martyr   Jeu 19 Fév - 8:20:44

Celui qui perdra sa vie à cause de moi la sauvera


Cette méditation est disponible au format audio: Ecouter en ligne.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Evangile selon St Luc chapitre 9, 22-25

Il déclara : « Il faut que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, qu’il soit tué, et que, le troisième jour, il ressuscite. » Il leur disait à tous : « Celui qui veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix chaque jour et qu’il me suive. Car celui qui veut sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie à cause de moi la sauvera. Quel avantage un homme aura-t-il à gagner le monde entier, s’il se perd ou se ruine lui-même ?

Prière d'introduction

Seigneur Jésus, quand je souffre tu es mon roc, une maison fortifiée qui me sauve. Prier le psaume 31.

Demande

Seigneur Jésus, que je puisse toujours porter ma croix avec toi et jamais sans toi.

Points de réflexion

1. Jésus fait ici la première annonce de sa Passion. En prophétisant ainsi sur ces événements futurs, il veut faire comprendre à ses disciples que sa Passion et sa mort ne seront pas un accident de parcours ou un simple hasard de la vie mais qu’ils font partie de sa mission, de sa volonté de nous aimer jusqu’au bout et de donner sa vie pour nous sauver. Sa Passion, sa mort ne sont donc pas une absurdité mais deviennent ainsi une expression de son amour pour nous et de son salut.

2. Jésus ne fait pas dans ce texte une apologie de la souffrance. La souffrance n’est jamais quelque chose de bon ou de désirable. Il ne veut pas que nous souffrions. Il n’en est pas la cause. La souffrance fait partie de notre existence humaine et reste toujours un mystère pour nous, même si nous pouvons trouver des éléments d’explication de sa cause et de son origine dans le péché originel de l’homme. Adam et Eve, tout en voulant chercher le bonheur, s’étaient éloignés volontairement de Dieu qui voulait pourtant leur donner la vie et le bonheur.

3. Quand Jésus nous invite à renoncer à nous-mêmes, à prendre la croix et à le suivre, il nous invite à donner aussi un sens à nos souffrances et à nos épreuves afin de pouvoir mieux les vivre et les assumer. Quel sens donner à nos souffrances ? Premièrement nous sommes appelés à reconnaître avec foi que le Seigneur est là présent avec nous. Il est là même si nous avons du mal à y croire. Il est là pour porter la croix avec nous. J’aime bien l’image de Simon de Cyrène qui porte la croix avec Jésus parce que quand je contemple cette scène de l’Évangile j’ai l’impression de ne plus voir à qui appartient cette croix. Pour un bref instant la croix devient autant celle de Simon que celle de Jésus parce qu’ils la portent ensemble. Quand je porte la croix avec Jésus, je ne suis pas seul.

4. Nous pouvons retrouver un deuxième sens à nos souffrances dans les paroles « Celui qui perd sa vie à cause de moi la sauvera ». Quand nous souffrons nous avons parfois l’impression que nous sommes en train de perdre notre vie avec cette expérience qui est finalement absurde et inutile. Le monde est pourtant plein de belles choses et je ne peux pas en profiter pleinement à cause de ma souffrance. Le Seigneur nous fait comprendre que si la souffrance nous fait perdre souvent les belles choses de ce monde, elle ne peut pas nous enlever la plus belle de nos facultés qui est celle d’aimer. Le Seigneur sur la croix a su transformer sa souffrance en occasion pour aimer toute l’humanité en la transformant en prière offerte pour le pardon des péchés et le salut des âmes. Il nous invite par son exemple à nous unir à sa prière sur la croix en unissant notre souffrance à la sienne et de l’offrir par amour pour le pardon des péchés et le salut des âmes.

Dialogue avec le Christ

Seigneur Jésus, la souffrance vient frapper à la porte de ma vie, renouvelle en moi la foi et la confiance que tu es là avec moi et que tu portes cette souffrance avec moi. Je ne suis pas seul. Tu es là. Aide-moi Seigneur à donner un sens à ma souffrance qui est parfois si absurde. Que ma souffrance puisse devenir une prière qui m’unit à toi et à tous les hommes qui ont besoin de ton salut.

Résolution

Offrir avec amour une petite souffrance que ma journée peut m’occasionner pour le salut d’une âme que le Seigneur voudra bien me confier.

Père Richard Tardiff, LC


_________________
« Qui se tient à cet enseignement,
reste attaché au Père et au Fils » (2 Jn 9)
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation du Jeudi 19 février 2015 Saint Gabin de Rome, martyr
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méditation du Jeudi 23 avril 2015 Saint Georges, martyr ; saint Adalbert, évêque et marty
» Méditation du Jeudi 21 mai 2015 Saint Christophe Magallanès et ses compagnons
» Méditation du Jeudi 09 juillet 2015 Saint Augustin Zhao Rong, prêtre, et ses compagnons, martyrs
» Méditation du JEUDI SAINT
» Méditation du Jeudi 25 Avril 2013 Saint Marc, évangéliste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: