Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Méditation du Dimanche 11 janvier 2015 Baptême du Seigneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Claude
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5845
Age : 70
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Méditation du Dimanche 11 janvier 2015 Baptême du Seigneur   Dim 11 Jan - 8:36:54

Le baptême de Jésus, mon baptême


Cette méditation est disponible au format audio: Ecouter en ligne.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Evangile selon St Marc chapitre 1, 7-11

Il proclamait : « Voici venir derrière moi celui qui est plus fort que moi ; je ne suis pas digne de m’abaisser pour défaire la courroie de ses sandales.
Moi, je vous ai baptisés avec de l’eau ; lui vous baptisera dans l’Esprit Saint. »
En ces jours-là, Jésus vint de Nazareth, ville de Galilée, et il fut baptisé par Jean dans le Jourdain.
Et aussitôt, en remontant de l’eau, il vit les cieux se déchirer et l’Esprit descendre sur lui comme une colombe.
Il y eut une voix venant des cieux : « Tu es mon Fils bien-aimé ; en toi, je trouve ma joie. »

Prière d'introduction

Merci, Jésus, pour le don et le cadeau de mon baptême ! Grâce à ce don, je suis devenu fils de Dieu, ton frère et héritier du Ciel.

Demande

Aide-moi, Marie, ma Mère, à savoir vivre avec cohérence ma condition de fils de Dieu, vivant avec fidélité la vie de grâce.

Points de réflexion

1. Le Seigneur désire être baptisé « pour proclamer par son humilité ce qui était pour nous une nécessité » (saint Augustin, Sermon 51, 33). Aujourd'hui, nous commémorons le baptême de Jésus par saint Jean le Baptiste, dans les eaux du Jourdain. Sans avoir aucune tache à purifier, il a désiré se soumettre à ce rite, de la même manière qu'il s'est soumis aux autres observances légales, pour lesquelles il n'avait aucune obligation non plus. Le baptême de Jésus est devenu le baptême chrétien, directement institué par Jésus-Christ, qui l'a imposé comme loi universelle le jour de son Ascension : « Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit » (Mt 28,19).
C'est pour cela que le moment culminant de notre vie n'est pas celui où nous avons vu le jour pour la première fois, ni celui de notre dernier instant, mais celui où l'eau baptismale a coulé sur notre tête. Parce que nous naissons pour être fils de Dieu, le baptême nous fait renaître, et nous mourons pour entrer entièrement dans la gloire de Dieu, couronnement de la vie que le baptême nous a donnée.
Louis, le saint roi de France, à chaque naissance de l'un de ses enfants, sentait une réelle impatience à emmener le nouveau-né à l'église. A peine rentraient-ils à la maison avec l'enfant baptisé, qu'il l'embrassait ardemment, en lui disant avec une foi profonde : « Avant tu étais seulement mon fils. Maintenant tu es fils de Dieu ». Et moi, suis-je conscient que je suis aussi fils de Dieu ? C'est le plus beau présent que j’ai eu dans ma vie, et cela a été un cadeau de Dieu. A quel point suis-je conscient de sa valeur et à quel point en suis-je reconnaissant ?

2. Et que signifie être baptisé ? Désirons-nous donc savoir ce que signifie être un baptisé ? Il nous suffit de parcourir le déroulement de la cérémonie pour nous rendre compte de sa grandeur : ce signe de croix fait sur le baptisé, la lecture de la Parole de Dieu, le geste de lui couvrir la tête d'un voile blanc, la remise du cierge allumé,... Tout a une signification profonde et divine.
On nous a signés avec la croix, parce que toute la grâce de la rédemption du Christ a été versée sur notre âme. La Parole de Dieu a été proclamée, car nous avons été engendrés à la vie de la foi. On nous a exorcisés parce que le démon, cause et instigateur du péché, n'a plus rien à faire dans notre âme. Nos parents, parrain et marraine, firent des promesses en notre nom et ont récité le Credo, parce que nous devions être témoins du Christ, et proclamer courageusement la foi. On a versé l'eau sur notre tête, qui lave de tout péché et nous insuffle la vie du Ressuscité, opérant en nous une création nouvelle.
On nous a oints avec le Saint-Chrême, car nous avons été transformés en un autre Christ, en membres vivants du Corps du Christ. On nous a vêtus de blanc, signe de l'innocence de notre âme. Un cierge a été allumé, car nous avons été éclairés par la lumière du Christ et nous devons aller illuminer le monde. Toutes les personnes présentes ont prié pour nous la prière du Notre Père, enseignée par Jésus, car ce nouveau baptisé, sans qu'il s'en rende compte, est déjà un fils de Dieu.
On a béni nos parents, parce que l'Église les remercie, au nom du même Dieu, pour ce nouveau fils (ou fille) qu'ils ont apporté(e) comme un citoyen de plus dans le règne et la gloire. Nous devons prendre conscience de ce qu'est le baptême et de ce qu'il doit signifier dans nos vies. Ce qui est une grâce extraordinaire de Dieu et cause d'une fierté légitime, est aussi un engagement sérieux que nous prenons avec l'Église et avec Jésus-Christ lui-même. C'est pour cela que nous devons voir notre baptême comme le sommet de notre vie. Peut-être d'autres grands jours nous attendent-ils, mais comme celui de notre baptême, aucun.

3. Ce que le baptême opère en notre âme. Il nous donne une vie nouvelle. En plus de tout ce que nous offre le baptême, il y a le prodige de nous retrouver divinisés par l'eau et l'Esprit-Saint dans le rite simple du baptême. Si nous devons être reconnaissants envers nos parents naturels de nous avoir donné la vie, combien plus nous devons l'être envers Dieu qui nous a communiqué la vie divine ! La grâce est, avec évidence, le don le plus extraordinaire et le plus précieux du chrétien. Elle nous libère du péché. La grâce, vie divine en nous, ne peut coexister avec aucune sorte de péché. En étant baptisés, nous sommes libérés automatiquement du péché originel. Par le baptême, en étant inspirés par la vie divine, nous naissons réellement de Dieu, nous sommes élevés au-dessus de la nature humaine et c'est pourquoi nous appelons également la grâce « vie surnaturelle ». C'est pour cela que saint Jean tout ému, nous dit : « Voyez quelle manifestation d'amour le Père nous a donnée pour que nous soyons appelés enfants de Dieu. Et nous le sommes ! » (1 Jn 3, 1).
Les merveilles du baptême viennent en nous comme en cascade : Dieu, en nous adoptant comme ses fils, nous fait automatiquement frères de Jésus-Christ. Être frères de Jésus ! C'est le comble de l'amour que Dieu a pour nous. Par le baptême, nous sommes unis au peuple de Dieu, à l'assemblée des saints, corps mystique du Christ, avec tous les droits des chrétiens, comme l'accès aux autres sacrements et à la participation aux trésors spirituels de l'Église, que sont les mérites de Jésus-Christ et de tous les saints du ciel et de la terre. Le baptême, en nous communiquant la vie de la grâce, qui n'est autre que la vie divine, nous fait fils de Dieu le Père, frères de Jésus-Christ, temples de l'Esprit-Saint, et fils de la très sainte Vierge Marie, membres de l'Église et participants à ses mérites infinis, imprimant en nos âmes un caractère indélébile. Mais il y a plus encore ; le baptême fait de nous des saints, puisque la sainteté consiste précisément à vivre dans la grâce de Dieu, en portant en nous la même vie divine. « Soyez saints comme votre Père Céleste est saint » est le souhait de Jésus Christ.

Dialogue avec le Christ

Dieu éternel et tout-puissant, quand le Christ fut baptisé dans le Jourdain, et que l’Esprit Saint reposa sur lui, tu l’as désigné comme ton Fils bien-aimé ; accorde à tes fils adoptifs, nés de l’eau et de l’Esprit, de se garder toujours dans ta sainte volonté (Prière collecte de la fête).

Résolution

Remercier Dieu et mes parents pour le grand don du baptême. Garder cette date comme quelque chose d'une importance vitale dans ma vie.

Fernando Amezcua, laïc consacré de Regnum Christi



_________________
« Qui se tient à cet enseignement,
reste attaché au Père et au Fils » (2 Jn 9)
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation du Dimanche 11 janvier 2015 Baptême du Seigneur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Cryptozoologie - Documentaire] Dossiers Bigfoot - Le yéti de l'Himalaya (épisode 1) (janvier 2015)
» Textes Liturgiques du jour : 15 Janvier 2015
» Medjugorje - Message du 2 janvier 2015, confié à Mirjana
» MATRUL Rinpoché a Bruxelles , Janvier 2015
» Message du 2 Janvier 2015 confié à Mirjana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: