Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Méditation du Mardi 30 décembre 2014 Octave de Noël, saint Roger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Claude
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5845
Age : 70
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Méditation du Mardi 30 décembre 2014 Octave de Noël, saint Roger   Mar 30 Déc - 8:32:49

Proclamons les louanges de Dieu


Cette méditation est disponible au format audio: Ecouter en ligne.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Evangile selon St Luc chapitre 2, 36-40

Il y avait aussi une femme prophète, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d’Aser. Elle était très avancée en âge ; après sept ans de mariage, demeurée veuve, elle était arrivée à l’âge de quatre-vingt-quatre ans. Elle ne s’éloignait pas du Temple, servant Dieu jour et nuit dans le jeûne et la prière.
Survenant à cette heure même, elle proclamait les louanges de Dieu et parlait de l’enfant à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem.
Lorsqu’ils eurent achevé tout ce que prescrivait la loi du Seigneur, ils retournèrent en Galilée, dans leur ville de Nazareth.
L’enfant, lui, grandissait et se fortifiait, rempli de sagesse, et la grâce de Dieu était sur lui.

Prière d'introduction

Ô mon Dieu, je viens me mettre en ta présence. Je viens t’écouter, parler avec toi, le roi des rois et le seul Dieu. Parce que tu m’appelles. Parle, ô Seigneur, ton serviteur écoute. Je crois que tu es présent ici, à mes côtés ; augmente ma foi. J’espère en la vie éternelle ; je l’attends avec joie et impatience, car je sais que tu l’as préparée pour moi. Augmente mon espérance. Je t’aime par-dessus toute chose, mais donne-moi de t’aimer aujourd’hui un peu plus.

Demande

Seigneur, donne-moi un cœur qui sache te louer.

Points de réflexion

1. « S’approchant d’eux à ce moment ». Contemplons ce Jésus, qui fait l’admiration de la prophétesse Anne. C’est un enfant si petit, comme les autres : il dort contre la poitrine de Marie, les yeux fermés, si petit et fragile. Il se réveille quand Siméon le prend dans ses bras, lui sourit, ou se met à pleurer devant ce visage étranger. Mais pour Anne, cette petite créature, c’est Dieu. Le Dieu tout-puissant qui a créé Adam et Ève. Cet enfant, c’est le Seigneur qui a ouvert la mer rouge et a fait tomber la manne du ciel pour les hébreux. Ce Jésus, c’est le Dieu qui a fait des merveilles pour David, pour Salomon et tous les prophètes d’Israël. Qu’a-t-elle vu en lui pour y reconnaître Dieu ? Où a-t’elle remarqué cette divinité, cette puissance ? Voilà la foi d’Anne : elle a vu Jésus, elle a vu son Seigneur.

2. « Elle proclamait les louanges de Dieu ». La louange, c’est la première chose qui jaillit de son cœur. Mais qu’est-ce que la louange ? Anne proclame les louanges de Dieu, parce qu’elle s’est rendu compte des bienfaits du Seigneur. Dieu qui n’avait pas besoin des hommes, aurait pu les abandonner à leur sort sur cette terre remplie de souffrance et de haine. Pourtant il a envoyé son fils. Un mystère si grand ! Pourquoi Jésus-Christ est-il venu sur la terre ? Qu’avions-nous fait pour mériter que Dieu lui-même se fasse petit enfant et meure sur la croix, pour nous sauver de la souffrance et de la haine éternelle ?
Anne connaissait bien l’histoire du peuple d’Israël ; comme nous nous connaissons bien notre propre histoire : une histoire de péché, de luttes, de pardon, de joie, de refus du Seigneur, de souffrances. Pourquoi alors ?
En se rendant compte de cet amour, la seule réaction d’Anne est la louange, bénir le Seigneur et lui rendre grâce parce qu’il est bon. Parce qu’il a voulu nous aimer sans être aimé en retour. Parce qu’il s’est fait petit enfant, il y a deux mille ans, et se fait Eucharistie aujourd’hui.

3. « Elle parlait de l’enfant à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem ». Comment réprimer cette joie qui l’envahit en contemplant l’amour de Dieu fait enfant ? Après une vie passée à louer un Dieu qu’elle ne voyait pas et ne touchait pas, voilà Jésus qui vient à elle en corps et en esprit. Celui qui a fait l’expérience du Christ ne peut pas réprimer le désir de transmettre cette joie.
Souvent, si notre foi reste privée, réduite au coin-prière dans un angle de la maison, exclue de nos relations et conversations au travail et en famille ; si nous ne pensons au Seigneur que le dimanche et quand le Pape parle à la télévision, c’est parce que nous n’avons pas fait l’expérience du Christ. Il reste une idée, un idéal moral, un personnage historique,… Mais Jésus n’est pas que ça. C’est ton Dieu qui vient te trouver en personne, qui veut que tu fasses l’expérience de son amour et de sa bonté.
Comment faire ? Comme Anne : rester auprès du Temple dans le jeûne et la prière : allons trouver le Christ là où il est, dans l’Eucharistie, dans l’oraison, dans sa parole. Demandons-lui la grâce de cette expérience de son amour. Il veut nous la donner.

Dialogue avec le Christ

Ô Jésus, je te bénis et je te loue parce que tu m’as sauvé. Parce que tu t’es incarné pour moi, pour ne pas me laisser dans la tristesse et le dégoût de cette vie. Mais je ne te connais pas encore bien, Seigneur. Ta vue ne me remplit pas de joie. Je n’arrive pas à te voir ! Aie pitié de moi ! Donne-moi la grâce de te rencontrer. Aide-moi à te chercher concrètement, aujourd’hui, et laisse-toi trouver. Jésus, j’ai confiance en toi.

Résolution

Aujourd’hui je prendrai quelques minutes pour prier le psaume 29 (30). Et louer le Seigneur pour sa bonté, sans rien lui demander. Juste le louer.

Frère Matthieu Boo d'Arc, LC



_________________
« Qui se tient à cet enseignement,
reste attaché au Père et au Fils » (2 Jn 9)
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation du Mardi 30 décembre 2014 Octave de Noël, saint Roger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrêt du Conseil d’État du 12 décembre 2014 et logements NAS
» Méditation du Mardi 23 Septembre 2014 Saint Pio de Pietrelcina (Padre Pio), prêtre
» Évangile et méditation du Mardi 22 Janvier 2008
» Méditation du Mardi 26 Mars 2013 Mardi Saint
» Élections professionnelles du 27 novembre au 4 décembre 2014.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: