Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Méditation du Samedi 25 Octobre 2014 Saint Chély, évêque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Claude
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5848
Age : 70
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Méditation du Samedi 25 Octobre 2014 Saint Chély, évêque   Sam 25 Oct - 8:47:48

Dieu nous invite sans cesse à nous convertir




Evangile selon St Luc chapitre 13, 1-9

Un jour, des gens vinrent rapporter à Jésus l'affaire des Galiléens que Pilate avait fait massacrer pendant qu'ils offraient un sacrifice.
Jésus leur répondit : « Pensez-vous que ces Galiléens étaient de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, pour avoir subi un tel sort ? Eh bien non, je vous le dis ; et si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous comme eux. Et ces dix-huit personnes tuées par la chute de la tour de Siloé, pensez-vous qu'elles étaient plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem ? Eh bien non, je vous le dis ; et si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de la même manière. »
Jésus leur disait encore cette parabole : « Un homme avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint chercher du fruit sur ce figuier, et n'en trouva pas. Il dit alors à son vigneron : 'Voilà trois ans que je viens chercher du fruit sur ce figuier, et je n'en trouve pas. Coupe-le. À quoi bon le laisser épuiser le sol ?' Mais le vigneron lui répondit : 'Seigneur, laisse-le encore cette année, le temps que je bêche autour pour y mettre du fumier. Peut-être donnera-t-il du fruit à l'avenir. Sinon, tu le couperas.' »

Prière d'introduction

Mon Dieu, je sais que tu es là en moi. Merci d’habiter en moi. Je veux prendre conscience de ta présence en moi par un acte d’amour, de foi et d’espérance qui est toute ma prière.

Demande

Mon Dieu tu ne désires pas la mort du pécheur, mais qu'il renonce à ses chemins, et qu'il vive. Prends pitié de moi et prends pitié des autres pécheurs.

Points de réflexion

1. Cet Évangile aborde la relation entre la moralité de nos actes et le malheur que l’on subit. Jésus, encore une fois, veut assainir la pensée des hommes. Comme nous le montre le discours des trois amis de Job, la présence du malheur dans la vie de l’homme était très souvent vue comme un châtiment divin. Or Jésus dénonce cette pensée, car elle divise les hommes entre eux. En effet, elle favorise et justifie les jugements négatifs que l’homme peut porter sur son prochain. « S’il lui arrive telle chose c’est qu’il l’a mérité ». Jésus veut transformer notre dureté de cœur en nous montrant le lien qui nous unit à tous les hommes. « Mais si vous ne faites pas pénitence, vous périrez tous également ». Comme le dit saint Paul, nous sommes tous membres d’un seul corps et donc liés les uns aux autres. Au lieu d’accuser l’autre dans son malheur, Jésus nous montre que son malheur est lié au mien, que sa souffrance est mienne, que son péché me touche aussi. Jésus veut nous faire prendre conscience que nous sommes responsables les uns des autres, car tous membres de son corps.

2. Nous avons un grand pouvoir entre les mains, celui de pouvoir élever le corps entier en nous tournant vers Dieu. Pensons à Moïse, qui par son intercession sauva les juifs de la colère divine. Face au malheur de l’autre, qu’il soit perpétré par le mauvais usage de la liberté humaine ou qu’il vienne par accident, que nous dit Jésus ? « Faites pénitence ! » c'est-à-dire « Revenez vers Dieu ». Comment réagir au mal qui m’entoure, qui touche mes proches et d’autres ? Me convertir, retrouver l’union avec Dieu et, ainsi, en faire profiter tout le corps avec moi. Jésus ne cesse de nous répéter qu’il ne se lasse pas de notre conversion quotidienne, qu’il en a besoin pour nous sauver et sauver les autres et qu’elle est toujours possible et d’actualité. Cette joie immense que Jésus exprime en parlant de la conversion d’un pécheur ne serait-elle pas justement la joie de voir tout le corps sanctifié par cette conversion ?

Dialogue avec le Christ

Pardonne-moi Seigneur pour la dureté de mon cœur qui juge quand toi tu es l’infinie miséricorde qui, au lieu d’accuser, renouvelle encore et encore ton alliance avec chacun d’entre nous. Merci pour ta fidélité Seigneur. Merci Seigneur car je ne suis pas seul(e) dans mon cheminement vers toi. Avec toutes ces personnes qui te cherchent et qui m’élèvent vers toi, je veux te chanter ce psaume. R/ Nous irons dans la joie vers la maison de Dieu. Quelle joie quand on m'a dit : « Nous irons à la maison du Seigneur ! » Maintenant notre marche prend fin devant tes portes, Jérusalem ! Jérusalem, te voici dans tes murs : ville où tout ensemble ne fait qu'un ! C'est là que montent les tribus, les tribus du Seigneur.

Résolution

A chaque fois que j’aurai une pensée qui accuse quelqu’un, je demanderai à Dieu de me donner son cœur et ses yeux pour voir cette personne avec le même amour qu’il a pour elle.


Jeanne Mendras, consacrée de Regnum Christi



_________________
« Qui se tient à cet enseignement,
reste attaché au Père et au Fils » (2 Jn 9)
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation du Samedi 25 Octobre 2014 Saint Chély, évêque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méditation du Samedi 11 Octobre 2014 Saint Théophane l'hymnographe, évêque
» Medjugorje : Message de la Vierge confié à Mirjana le 2 octobre 2014
» Pleine lune du 8 octobre 2014
» Tache solaire 27 octobre 2014
» Nouvelle lune du 23 octobre 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: