Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Méditation du Mardi 18 Mars 2014 Saint Cyrille, évêque et docteur de l'Église

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicole
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 10591
Age : 67
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Méditation du Mardi 18 Mars 2014 Saint Cyrille, évêque et docteur de l'Église    Mar 18 Mar - 8:45:21

Le plus grand et le plus humble



Evangile selon St Matthieu chapitre 23, 1-12

Jésus déclarait à la foule et à ses disciples :
« Les scribes et les pharisiens enseignent dans la chaire de Moïse.
Pratiquez donc et observez tout ce qu'ils peuvent vous dire. Mais n'agissez pas d'après leurs actes, car ils disent et ne font pas.
Ils lient de pesants fardeaux et en chargent les épaules des gens ; mais eux-mêmes ne veulent pas les remuer du doigt.
Ils agissent toujours pour être remarqués des hommes : ils portent sur eux des phylactères très larges et des franges très longues ; ils aiment les places d'honneur dans les repas, les premiers rangs dans les synagogues, les salutations sur les places publiques, ils aiment recevoir des gens le titre de Rabbi.
Pour vous, ne vous faites pas donner le titre de Rabbi, car vous n'avez qu'un seul enseignant, et vous êtes tous frères.
Ne donnez à personne sur terre le nom de père, car vous n'avez qu'un seul Père, celui qui est aux cieux.
Ne vous faites pas non plus appeler maîtres, car vous n'avez qu'un seul maître, le Christ.
Le plus grand parmi vous sera votre serviteur.
Qui s'élèvera sera abaissé, qui s'abaissera sera élevé. »

Prière d'introduction

Seigneur, tu es Dieu et pourtant tu t’es humilié jusqu’à la mort et la mort sur une croix. Pendant ces moments d’intimité avec toi, insuffle ta vie dans mon cœur afin que je vive et que je te serve par amour. Je t’aime et je crois en toi. J’aspire à l’éternité vécue en ta présence.

Demande

Seigneur, fais grandir en moi l’humilité.

Points de réflexion

1. Le plus grand. L’erreur des scribes et des pharisiens était enracinée dans la contradiction entre ce qu’ils prêchaient et ce qu’ils pratiquaient. Il n’en était pas ainsi avec Jésus. Il enseignait la vérité en paroles et en actions. Jésus expliquait à ceux qui voulaient l’entendre qu’il était mieux de servir que d’être servi et que lui, Fils de Dieu, s’était fait homme pour nous servir. Il est mort pour nous afin que nous ayons la vie. C’est pour servir son troupeau qu’il a librement donné sa vie pour nous. En vérité, il est plus grand, infiniment plus grand que toute créature. Lui et son Père ne font qu’un. Il est le fils unique du Père, lui qui a daigné s’humilier jusqu’à laver les pieds de ses disciples.

2. Le plus humble. Qui est-il ? Comment peut-on sonder le mystère du Fils de Dieu ? Comment peut-on saisir l’amour du Père ? Nous ne pouvons le comprendre ; peut-être même avons-nous peur de le contempler. C’est le Saint-Esprit qui nous révèle l’humilité de Dieu, doux et humble de cœur. Est-il possible que Dieu nous aime à ce point ? La réponse est : oui ! Il s’est dépouillé de sa condition divine pour nous les hommes. (Phil 2, 5-11) Il a pris la condition de serviteur, devenant semblable aux hommes, et s’est humilité jusqu’à la mort sur une croix pour nous racheter. Personne d’aussi grand que le Christ n’a jamais foulé et ne foulera jamais cette terre. Personne d’aussi humble que le Christ n’a jamais foulé et ne foulera jamais cette terre.

3. L’humble et grandiose présence du Seigneur. La présence eucharistique de notre Seigneur est véritablement grandiose et pourtant véritablement humble. Elle est grandiose parce que, dans l’Eucharistie, Jésus est présent par son Corps, son Sang, son humanité et sa divinité. Il est véritablement présent. Devant nous, caché dans l’hostie, le Fils de Dieu nous attend. Celui qui vient dans nos cœurs est le Tout-Puissant, créateur du ciel et de la terre, celui que le monde entier ne peut pas contenir. Il est présent dans ce sacrement dans la simplicité du pain et du vin. A nous, ses créatures, il ne nous reste plus que de le contempler en silence et dans un profond émerveillement, de l’adorer et de l’aimer.

Dialogue avec le Christ

Seigneur, que puis-je dire ? Quels mots peuvent exprimer les pensées de mon cœur pendant que je contemple ta puissance et ta douceur ? Je vois que l’humilité est un signe de grandeur. Je vois que le véritable amour est toujours humble, car aimer c’est se donner soi-même. Aimer, c’est vouloir le bien de l’autre. Aimer, c’est tout donner. Seigneur, apprends-moi à être humble et vrai dans mon amour pour toi.

Résolution

Aujourd’hui, je trouverai un moment pour faire une visite au Saint Sacrement pour remercier Jésus de sa présence. Si je ne peux pas me rendre dans une église ou une chapelle, je ferai une communion spirituelle.

Un père légionnaire du Christ



_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation du Mardi 18 Mars 2014 Saint Cyrille, évêque et docteur de l'Église
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 18 mars : Saint Cyrille de Jérusalem
» 18 mars : Saint Cyrille de Jérusalem
» Saint Cyrille, moine et Saint Méthode Evêque, commentaire du jour "Heureux vous les pauvres ; le Royaume de Dieu est à vous"
» Observation samedi 1er mars 2014
» Observation samedi 8 mars 2014 - spéciale Lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: