Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Méditation du Jeudi 19 Décembre 2013 Bienheureux Urbain V, pape

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicole
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 10594
Age : 67
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Méditation du Jeudi 19 Décembre 2013 Bienheureux Urbain V, pape    Jeu 19 Déc - 8:40:18

Annonce de la naissance de Jean-Baptiste



Evangile selon St Luc chapitre 1, 5-25

Il y avait, au temps d'Hérode le Grand, roi de Judée, un prêtre nommé Zacharie, du groupe d'Abia. Sa femme aussi était descendante d'Aaron ; elle s'appelait Élisabeth. Tous les deux vivaient comme des justes devant Dieu : ils suivaient tous les commandements et les préceptes du Seigneur d'une manière irréprochable. Ils n'avaient pas d'enfant, car Élisabeth était stérile, et tous deux étaient âgés.

Or, tandis que Zacharie, au jour fixé pour les prêtres de son groupe, assurait le service du culte devant Dieu, il fut désigné par le sort, suivant l'usage liturgique, pour aller offrir l'encens dans le sanctuaire du Seigneur. Toute l'assemblée du peuple se tenait dehors en prière à l'heure de l'offrande de l'encens.
L'ange du Seigneur lui apparut debout à droite de l'autel de l'encens.
En le voyant, Zacharie fut bouleversé et saisi de crainte.
L'ange lui dit : « Sois sans crainte, Zacharie, car ta supplication a été entendue : ta femme Élisabeth te donnera un fils, et tu le nommeras Jean. Tu seras dans la joie et l'allégresse, beaucoup d'hommes se réjouiront de sa naissance, car il sera grand devant le Seigneur. Il ne boira pas de vin ni de boissons fermentées, et il sera rempli de l'Esprit Saint dès avant sa naissance ; il fera revenir de nombreux fils d'Israël au Seigneur leur Dieu, il marchera devant le Seigneur, avec l'esprit et la puissance du prophète Élie, pour faire revenir le cœur des pères vers leurs enfants, convertir les rebelles à la sagesse des hommes droits, et préparer au Seigneur un peuple capable de l'accueillir. »
Mais Zacharie dit à l'ange : « Comment vais-je savoir que cela arrivera ? Moi, je suis un vieil homme, et ma femme aussi est âgée. »
L'ange lui répondit : « Je suis Gabriel ; je me tiens en présence de Dieu, et j'ai été envoyé pour te parler et pour t'annoncer cette bonne nouvelle. Mais voici que tu devras garder le silence, et tu ne pourras plus parler jusqu'au jour où cela se réalisera, parce que tu n'as pas cru à mes paroles : elles s'accompliront lorsque leur temps viendra. »

Le peuple attendait Zacharie et s'étonnait de voir qu'il restait si longtemps dans le sanctuaire. Quand il sortit, il ne pouvait pas leur parler, et ils comprirent qu'il avait eu une vision dans le sanctuaire. Il leur faisait des signes, car il demeurait muet.
Lorsqu'il eut achevé son temps de service au Temple, il repartit chez lui. Quelque temps plus tard, sa femme Élisabeth devint enceinte. Pendant cinq mois, elle garda le secret. Elle se disait : « Voilà ce que le Seigneur a fait pour moi, lorsqu'il a daigné mettre fin à ce qui faisait ma honte aux yeux des hommes. »

Prière d'introduction

Seigneur mon Dieu, tu es si grand et ton amour infini me saisit. Admirable est ton oeuvre et encore plus admirable la confiance, avec laquelle tu invites chacun de nous à avoir part à l'accomplissement de ton projet de salut. Lorsque ta Parole résonne dans l'âme, ton Royaume se met en place.

Demande

Donne-moi la confiance et la sagesse pour écouter ton appel et pour me mettre en route, vers la réalisation de tes desseins d'amour.

Points de réflexion

Comment se fait-il que Zacharie, qui était, avec son épouse Élisabeth, irréprochable devant Dieu, ait eu une réaction de scepticisme à l'égard du message de l'ange Gabriel ? Si lui a gâché la réponse, combien plus moi, qui ne vis pas un si haut degré de justice, pourrais-je rater le coche. Dans ce drame, Zacharie n'est pas à montrer du doigt, mais nous pouvons en tirer une leçon.

1. La grandeur de l'appel divin. Quand Dieu appelle une âme, il lui fait une faveur qui l'engage. L'irruption de Dieu dans la vie est soudaine, on ne peut pas la calculer d'avance. On ne peut pas prévoir son impact. Passant souvent par des intermédiaires (des "angeloï", messagers), il nous oblige parfois à décrypter ses intentions, puisqu'on ne comprend pas tout de suite ce qu'il veut de nous. Sa volonté peut aussi tracer une croix sur nos plans ou sur nos schémas mentaux, et cela dérange. En échange, l'appel de Dieu est un si grand privilège, que celui qui le reçoit devrait tomber à genoux. Notre Créateur a pitié de nous et nous fait l'honneur de nous adresser la parole, de nous impliquer dans la glorieuse aventure de l'histoire du salut. Comment est-ce que j'accueille l'appel du Seigneur, transmis par l'Eglise, par la Parole et qui résonne dans ma conscience ?

2. La réponse manquée. Comment faut-il répondre à l'appel de du Seigneur ? L'obéissance de la foi met-elle en échec la raison et la liberté, le discernement et la responsabilité ? Il est évident que ce n'est pas le cas, et la réponse de Marie au même messager du Seigneur, peu après, en est la preuve. La foi respecte et élève la raison et la liberté, tandis que le doute et le scepticisme les enchaînent dans l'horizon d'un ego qui se ferme à une lumière supérieure qui est celle de Dieu. Le fait d'être juste n'est pas encore une garantie de salut. Dans la réponse de Zacharie on peut reconnaître le piège d'une religiosité qui s'est pétrifiée dans les saines traditions et les bonnes habitudes, de manière que son raisonnement a quitté la route de la foi. La foi n'est pas une oeuvre humaine, mais un don de Dieu qui suppose une vie juste ; celle-ci, cependant, doit se purifier pour atteindre le niveau de docilité et de simplicité où la foi peut porter du fruit.

3. Enfin, le mutisme de Zacharie est un signe de l'amour miséricordieux de Dieu : Dieu lui pardonne sa réaction sceptique et lui permet de progresser et de réparer. Il est aussi la condition, dans laquelle la "parole" de Dieu prend effet dans la vie, sans être déformée par les paroles humaines, de vains raisonnements basés sur des hypothèses aussi incertaines qu'inutiles. Dans le silence se réalise l'oeuvre de Dieu qui préparera le monde, par "la voix qui crie dans le désert", à une profonde transformation de l'histoire.

Dialogue avec le Christ

Merci Jésus, mon Seigneur, pour cette rencontre avec ton Père qui m'adresse l'appel à te suivre. Je veux te connaître davantage en ce jour pour accueillir ton messager d'un cœur ouvert.

Résolution

Je centre mon examen de conscience sur ma capacité d'écoute et d'obéissance aux appels du Seigneur dans ma conscience.

Père Jaroslav de Lobkowicz, LC


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Méditation du Jeudi 19 Décembre 2013 Bienheureux Urbain V, pape    Jeu 19 Déc - 14:24:09


Si nous résistons secrètement à l’Esprit, ne nous étonnons pas que notre bouche demeure muette, que nous soyons incapables de proclamer la Bonne Nouvelle et les louanges de Dieu !

« Par le signe merveilleux de la Vierge qui enfante, tu as fait connaître au monde, Seigneur, la splendeur de ta gloire ; aide-nous à célébrer le mystère de l’incarnation avec une foi sans défaut et dans l’obéissance du cœur » (Or. d’ouv.).


Père Joseph-Marie
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation du Jeudi 19 Décembre 2013 Bienheureux Urbain V, pape
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méditation du Jeudi 04 Avril 2013 Jeudi dans l'Octave de Pâques
» Méditation du Jeudi 25 Avril 2013 Saint Marc, évangéliste
» Apparition annuelle à Jakov à Medjugorje 25 décembre 2013
» Méditation du JEUDI SAINT
» Méditation du Jeudi 13 Juin 2013 Saint Antoine de Padoue, prêtre et docteur de l'Eglise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: