Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vie dans l’Église Catholique, Prières, chants et paroles (8/9) ; 3/3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Vie dans l’Église Catholique, Prières, chants et paroles (8/9) ; 3/3   Jeu 12 Déc - 14:05:24

Bonjour sœurs et frères en CHRIST,

Par une suite de petites vidéos qui dure environ 1 minute chacune, le site le Jour du Seigneur nous propose de s’enrichir dans la connaissance de notre Église Catholique.
Je me suis permis de réaliser cette suite qui nous fera aimer et comprendre la richesse spirituelle de notre foi.

Nous pourrons par cet enseignement méditer avec amour notre foi, notre désir d’aller dans l’ Église Catholique pour prier notre SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST, notre maman la Très SAINTE VIERGE MARIE, pour aller vers le PÈRE ÉTERNEL.



Voici la richesse de notre cœur :

1/9 Mobiliers, espaces
2/9 Les acteurs de la célébration
3/9 Les vêtements
4/9 La couleur
5/9 Les objets liturgiques
6/9 D’où vient le mot Messe ?
7/9 Les gestes de la Messe
8/9 Prières, chants et paroles
9/9 L’EUCHARISTIE







Prières, chants et paroles ; 3/3


19/26 -> Le Notre Père : Coeur de la prière chrétienne


Prière évangélique, le Pater est la prière par laquelle le chrétien se reconnaît enfant de Dieu




20/26 -> Qu’est ce que l’embolisme ?


"Entre la fin du Notre Père et l’acclamation de l’assemblée « à toi le Règne, la Puissance et la Gloire », le prêtre intercale normalement une prière avant de demander la paix. C’est tout simplement le fait que cette prière soit « placée entre » - en grec em-ballein - qui lui donne ce nom peu répandu d’embolisme. C’est une prière de transition. L’embolisme développe ici la dernière demande du Notre Père - Délivre- nous de tout mal, - et introduit la prière pour la paix - et donne la paix à notre temps. Dans cette prière, le président invoque encore la miséricorde pour nous libérer du péché, nous rassurer devant les épreuves, et tendre vers le bonheur parfait. Pour le chrétien, ce bonheur se confond avec l’avènement de Jésus-Christ, notre Seigneur à qui appartiennent éternellement le Règne, la Puissance et la Gloire, comme l’acclame alors l’assemblée. Ainsi placés sous la protection du Seigneur, nous pouvons alors lui demander la paix pour le monde. "




21/26 -> Pourquoi rappeler la Promesse de Paix de JÉSUS ?


" Sitôt après le Notre Père, le célébrant dit la prière pour la paix : Seigneur Jésus Christ, tu as dit à tes apôtres, je vous laisse la paix, je vous donne ma paix.Rappeler cette promesse de Jésus, c'est la réactiver. Nous savons combien la paix est nécessaire, aujourd'hui comme hier. Et nous savons aussi que notre péché y fait obstacle. Ne regarde pas nos péchés, mais la foi de ton Eglise, poursuit le prêtre, car la foi de tous l'emportera toujours sur nos limites personnelles. Dans la liturgie, le " nous " dépasse toujours le " je " et la communauté, l'individu. Pour que vienne la paix, le célébrant supplie le Seigneur de donner lui-même sa paix à son Eglise et de la conduire vers l'unité parfaite. La paix demandée apaise nos coeurs et contribue à répandre, au-delà de ceux qui vont communier, celle promise à tous les hommes que Dieu aime. "




22/26 -> Prière pour l’Evêque : Une antique tradition


Dite à toutes les messes, la prière pour l'évêque est signe de communion de l'Eglise.




23/26 -> Pourquoi chanter ‘L’Agneau de DIEU’ avant la communion ?


"Pourquoi chante-t-on " Agneau de Dieu " avant la communion ? Le chant de l'Agneau de Dieu - en latin Agnus Dei - accompagne la fraction du pain, plus généralement de l'hostie. Il est habituellement repris trois fois, mais peut durer tout le temps de la fraction. Il se termine par " Prends pitié de nous " et, la dernière fois, par " Donne-nous la paix ". Ce chant reprend les mots de Jean Baptiste pour désigner Jésus à ses disciples : " Voici l'Agneau de Dieu ". L'agneau de Dieu, c'est l'Agneau pascal, mais aussi la figure du Serviteur souffrant portant nos souffrances, chargé de nos douleurs, conduit à la mort. Au moment de la communion, c'est bien le Seigneur Jésus qui a pris sur lui le péché du monde et qui a donné sa vie pour nous que l'on désigne ainsi. Alors le fidèle qui s'avance pour communier prend mieux conscience du don qui lui est fait dans l'eucharistie et se sent à son tour invité à suivre le Seigneur, comme les premiers disciples."




24/26 -> La doxologie : Parole de Gloire


"Par lui, avec lui et en lui" ou la doxologie est typique de la prière chrétienne.





25/26 -> Que demander encore après avoir communié ?


"Une fois la communion terminée, dans le silence, on observe un temps de méditation personnelle. C'est l'occasion de prendre conscience du don que Dieu vient de nous faire de lui-même, de l'en remercier dans une action de grâce personnelle, et de s'ouvrir à ce don, à ce qu'il requiert maintenant de nous. On peut aussi chanter un psaume ou un cantique approprié. Le célébrant invite ensuite l'assemblée à prier ensemble le Seigneur. Dans une dernière oraison, il demande pour tous ceux qui ont communié les fruits du mystère qui vient d'être célébré. Bien que nous ayons communié au Corps du Christ, cette demande est toujours adressée au Père, par le Fils, dans l'Esprit. À une exception près - le jour de la fête du Saint-Sacrement - où la prière après la communion, comme la collecte, s'adressent directement au Fils. L'assemblée répond par un Amen !"




26/26 -> Que signifie le mot ‘‘Amen’’ ?


"La racine sémitique à l'origine du mot "Amen" exprime tout à la foi la fidélité, la loyauté et la confiance, le fait de se mettre en sureté à l'abri sous la protection de quelqu'un. En disant "Amen" nous exprimons en même temps notre foi et notre confiance en Dieu, nous saluons sa fidélité et nous nous plaçons sous sa protection à l'abri de ses ailes, comme dit le psaume. Mais cet "Amen" que nous prononçons après le signe de la croix, à la fin des oraisons, en recevant la communion et après la bénédiction traduit aussi notre adhésion collective et individuelle à ce que nous célébrons. Il exprime notre acquiescement à ce qui est dit, notre foi et notre loyauté en retour.Notre "Amen" c'est notre "oui", notre consentement. S'il est évident que l'on ne peut dire "Amen" à tout dans la vie quotidienne, apprenons néanmoins dans la confiance à Dieu à dire "Amen" à ce qui vient de lui."












Vu sur le site :
http://www.lejourduseigneur.com/









Amitiés,
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
 
Vie dans l’Église Catholique, Prières, chants et paroles (8/9) ; 3/3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vie dans l’Église Catholique « Les Couleurs (4/9) » vidéos
» Comment reconnaît-on les miracles ? (Les nouvelles conditions d'examen des miracles dans l'Église catholique)
» Futur schisme dans l'Église catholique
» Défense et illustration de la sainte-Église catholique
» Le Délire sacré envahit l'église catholique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Accueil :: Découvrons notre belle Religion-
Sauter vers: