Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une inconnue au manteau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicole
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 10636
Age : 67
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Une inconnue au manteau   Mar 18 Juin - 7:09:43


Une inconnue au manteau bleu


Dom Dominique Hélion naquit en Borussia (Pologne) en 1384, de parents de condition très modeste. Son père, qu'il eut le malheur de perdre à onze ans, craignait pour lui comme pour ses trois autres fils les dangers moraux de l'école. Sa mère devenue veuve le donna en service à un prêcheur âgé qui lui apprit l'alphabet et le Pater Noster, et lui fit copier, bientôt après, les Matines de la Bienheureuse Marie pour qu'il pût avoir sur lui et réciter ses Heures. A cette époque il fit un vœu que dans la suite, hélas, il observa mal, et priait assidûment la Vierge pour devenir savant : « Sancta Maria, lui disait-il, aidez-moi à bien étudier pour pouvoir devenir prêtre. »

Après quelques années, il alla à l'Université de Cracovie, où il s'adonna au jeu de dés et à la débauche. Il fit, à 21 ans, au cours d'une randonnée avec ses amis, un essai à la Chartreuse de Prague (aussi infructueux que celui de Pierre de Kériolet, le célèbre pénitent breton, à la Chartreuse d'Auray). C'est dire qu'il en ressortit pire qu'il n'était entré. Initié aux secrets de la nécromancie, il en tirait de l'argent qu'il distribuait aux pauvres...

Entré dans une église, pendant le carême de 1407, pour essayer, mais en vain d'y pleurer ses péchés, il donne sa dernière pièce de monnaie à une inconnue « au manteau bleu », qui lui promettait, en échange de cette aumône, la délivrance de toutes ses misères. Plus tard, il comprit qu'il en devait la grâce à Marie, et que c'était elle qui lui était apparue sous les traits de cette charitable quêteuse. Il comprit surtout qu'il devait quitter le monde et choisir l'ordre cartusien (chartreux) préférablement à tout autre. En 1409, à 25 ans, il entrait à la Chartreuse de Saint-Alban près de Trèves.


 
 


Dom Yves Gourdel
Le culte de la très sainte Vierge dans l'ordre des Chartreux
cité dans Hubert Du Manoir, Maria : études sur la sainte Vierge, Tome II (Paris: Beauchesne, 1952), p. 658-659

Lire aussi :
Garabandal (Espagne) : N-D du Carmel (1961-1965)


 
 

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous.

Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.

Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.

Amen.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Une inconnue au manteau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE MANTEAU DE L’APÔTRE PAUL: 2 Timothée 4:13...
» Lettre type contre un manteau de fourrure !!!
» Manteau de vison vivant (vidéo)
» CHAMPION (Edme) - PETIT HOMME EN MANTEAU BLEU -
» La Mère rassemble ses enfants sous son manteau virginal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Une minute avec Marie-
Sauter vers: