Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quito, la Dame qui terrasse le serpent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicole
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 10631
Age : 67
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Quito, la Dame qui terrasse le serpent   Dim 14 Avr - 7:37:05


Quito, la Dame qui terrasse le serpent


En 1566, à la demande des familles les plus influentes et d'une grande partie de la population de la ville de Quito, le Roi d'Espagne, Philippe II émit un décret pour la fondation du Couvent Royal de l'Immaculée Conception qui fut ensuite érigé dans un angle de la place principale de Quito. De l'Espagne, le Roi envoya le premier groupe des Mères Fondatrices du Couvent à la tête desquelles il mit Mère Maria de Jesus Taboada, une de ses parentes et en même temps, tante de Mariana Francisca de Jesus Torres.



En 1576, Mère Marie, les cinq autres fondatrices et Mariana s'embarquèrent pour l'Équateur, mais tout à coup, au milieu de l'océan le ciel s'obscurcit et se déchaîna un ouragan d'une violence inouïe et si épouvantable que les marins eux-mêmes, vue l'inutilité de leurs efforts tandis que le bateau était en train de sombrer, crurent qu'il n'y avait plus aucun espoir de salut. Croyant que c'était elle la cause d'un tel ouragan, Mariana s'unit à sa tante pour prier et invoquer la miséricorde de Dieu. C'est alors qu'elles virent, au milieu des flots en tempête, un gigantesque serpent avec sept têtes qui essayait d'anéantir et de couler leur bateau.



Mariana perdit les sens et à l'improviste, la lumière du jour ouvrit une brèche dans cette épouvantable obscurité et l'ouragan se calma. Lorsque Mariana reprit ses sens, elle raconta à sa tante qu'elle avait vu un serpent plus grand que la mer qui se démenait et puis une Dame d'incomparable beauté, vêtue du soleil, couronnée d'étoiles, avec un merveilleux Enfant dans les bras qui portait sur le cœur une image du Très Saint Sacrement. D'une main, la Dame brandissait une grande croix d'or qui se terminait en forme de lance. A l'aide du Très Saint Sacrement et de la main de l'Enfant, la Dame frappa le serpent avec une telle force que ce dernier fut mis en pièces.



Deux ans plus tard, Mère Marie fit frapper un médaillon sur lequel était représentée la scène décrite par Mariana dans sa vision, et de ce jour, cette médaille fut portée par toutes les Sœurs du Couvent de l'Immaculée Conception de Quito.



Franco Adessa
Notre Dame du bon succés de Quito
dans Chiesa Viva, février 2009


Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous.

Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.

Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.

Amen.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Quito, la Dame qui terrasse le serpent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prophétie de Notre Dame de Quito : terriblement d'actualité
» Wigratzbad : J'écraserai la tête du serpent (I)
» Prophétie de Notre Dame à Quito
» Prophétie Notre Dame de Quito
» Prophétie de Notre Dame à Quito

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Une minute avec Marie-
Sauter vers: