Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La grande miséricordieuse…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicole
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 10632
Age : 67
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: La grande miséricordieuse…    Jeu 4 Avr - 7:42:19


La grande miséricordieuse…


Une des variantes populaires du bouddhisme en chine est le bouddhisme de la Terre Pure (Tsing-tou). Son fondateur chinois, Houei-yuan, mort en 416 après J-C, transforma le Bouddha historique en Amitabah, c'est-à-dire en Bouddha éternel, mais qui se soumet à la condition humaine pour apporter le salut à tous. Ce bouddhisme amidiste place à côté du Bouddha une série de bodhisattvas qui aident le Bouddha dans son œuvre de salut ; le plus célèbre est Kouan-yin que les Chinois représentent sous les traits d'une femme...

Les peintres et les sculpteurs chinois se sont plu à représenter Kouan-yin comme une nautonière, au visage d'une beauté sereine, qui aide Amitabah à conduire la barque du salut à travers l'Océan de la Douleur jusqu'au rivage du paradis. De cette barque où sont entassés hommes et femmes de toute condition, s'élève sans cesse l'invocation suivante : « O Kouan-yin, toi la grande miséricordieuse, la plus gracieuse, la consolatrice universelle, sois-nous présente dans l'heur et le malheur, conduis-nous jusqu'à la terre des bienheureux ! »

Ce texte, qui contient des termes que nous retrouvons à peu près identiques dans certaines prières mariales, nous aide à comprendre pourquoi les japonais convertis au Christianisme, mais imprégnés de civilisation chinoise, ont fait un rapprochement entre Marie, Mère des Douleurs et Reine de la Miséricorde, et cette divinité du bouddhisme.

Afin de pouvoir donner libre cours à leurs sentiments de piété malgré les édits qui proscrivaient leur religion et leur interdisaient toute manifestation de foi, ils ont représenté la Mère du Christ sous les traits de Kouan-yin. Ces statuettes, aux yeux des autorités, semblaient exprimer la croyance bouddhique, mais un signe incompréhensible aux non-initiés, une croix par exemple, témoignait toujours du caractère chrétien de la statue qui était, pour ces âmes fidèles, l'image de la Reine des martyrs.





Henri Mora, M. E. P.,
La dévotion mariale au Japon dans : Maria – études sur la Vierge Marie – sous la direction d'Hubert du Manoir, s. j. - Tome IV, 1956, p. 991-992




Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous.

Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.

Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.

Amen.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
La grande miséricordieuse…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J’appelle l’humanité à se préparer à Ma Grande Miséricorde!
» La Grande Miséricorde qu'a Dieu pour Ses enfants, ne peut agir contre Sa Justice
» Invocations à la Miséricorde Divine
» Reportage sur les petites combines de la grande distribution
» Saint Jean-Baptiste-Marie Vianney Curé d'Ars et commentaire du jour "Femme, ta foi est grande"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Une minute avec Marie-
Sauter vers: