Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pauline Jaricot : de la conversion au Rosaire Vivant (I)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicole
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 10636
Age : 67
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Pauline Jaricot : de la conversion au Rosaire Vivant (I)   Mer 9 Jan - 7:07:44


Pauline Jaricot : de la conversion au Rosaire Vivant (I)


Le grand-père de Pauline, était un paysan très pauvre, qui avait 14 enfants et possédait quelques terres et quelques pieds de vigne. Il meurt jeune. Antoine, le père de Pauline, a alors 14 ans, il part faire sa vie, laisse sa part d'héritage à ses frères. Il est embauché à Lyon, chez un marchand de soie qui lui apprend le métier de plieur de soie, et qui plus tard l'aidera à s'installer. Antoine assiste à la messe tous les jours à 4 heures du matin dès l'âge de 12 ans. Il se marie à 27 ans avec une fille de 20 ans, pauvre et sans dot, alors qu'une jeune veuve fortunée de 35 ans lui avait proposé de l'épouser. Il fait choix de l'amour.

Les parents ont fait fortune, mais ils sont issus d'un milieu pauvre, d'un milieu "de la terre", et d'un milieu très pratiquant. Ils refusent de faire des choses extraordinaires, par exemple d'investir à la bourse, car c'est contraire à l’Évangile. Pauline a donc vécu dans une ambiance de foi, dans un milieu très pratiquant où l’Évangile a de l'importance.

Avant sa conversion, Pauline n'est pas une fille facile, elle a un mauvais caractère, colérique, orgueilleux et vaniteux. Elle a, dans sa biographie, un regard très critique sur sa vie et sur l'amour d'elle-même, au mauvais sens du terme. Un jour, elle fait une chute, on craint pour sa vie, puis pour sa raison. Sa mère va offrir sa vie à la Vierge Marie pour sa fille. Pauline va vivre, elle a alors 14 ans, sa mère va mourir. C'est le premier événement qui va la bouleverser. Elle va essayer d'oublier son chagrin dans la coquetterie, la vanité du monde.

Un dimanche, elle entend un sermon sur les vanités, ce sera le départ de sa conversion, elle a 17 ans. Elle décide de s'habiller de façon très sobre et de vivre pauvrement. Ce ne sera pas une grâce qui lui sera donnée, elle va se faire violence afin de briser avec ses habitudes de luxe. Elle ne se ménage pas car avec son caractère, elle sait que sans cela elle n'y arrivera pas. Elle fait preuve de caractère et de volonté. Elle va reconnaître ses grandeurs, (sa compassion devant la misère) et ses défauts (la colère et l'orgueil) qui dit-elle la suivront toute sa vie. Elle mène un combat contre ses passions, qui dira-t-elle, s'affaibliront au fur et à mesure qu'elle les combattra.





Abbé Boulain
Extrait de : catho62-bruay.cef.fr/rosaire/jaricot/jaricot.htm

Lire aussi :
Le rosaire vivant




Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous.

Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.

Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.

Amen.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Pauline Jaricot : de la conversion au Rosaire Vivant (I)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pauline Jaricot : le Rosaire Vivant (I) + (II)
» Le ROSAIRE VIVANT
» Une année consacrée à Pauline Marie Jaricot, dans la ligne d’Aparecida
» sainte Philomène
» Civitas organise un Rosaire vivant pour lutter contre la christianophobie !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Une minute avec Marie-
Sauter vers: