Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Méditation Quotidienne : Conclusion du discours sur la montagne : Les deux maisons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Méditation Quotidienne : Conclusion du discours sur la montagne : Les deux maisons    Jeu 28 Juin - 14:06:21





Jeudi 28 Juin 2012
Méditation Quotidienne


Conclusion du discours sur la montagne : Les deux maisons



Evangile selon St Matthieu, chapitre 7, 21-29


Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur déclarait : ?« Il ne suffit pas de me dire : ’Seigneur, Seigneur !’, pour entrer dans le Royaume des cieux ; mais il faut faire la volonté de mon Père qui est aux cieux. Ce jour-là, beaucoup me diront : ’Seigneur, Seigneur, n’est-ce pas en ton nom que nous avons été prophètes, en ton nom que nous avons chassé les démons, en ton nom que nous avons fait beaucoup de miracles ?’ Alors je leur déclarerai : ’Je ne vous ai jamais connus. Écartez-vous de moi, vous qui faites le mal !’ ??Tout homme qui écoute ce que je vous dis là et le met en pratique est comparable à un homme prévoyant qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, la tempête a soufflé et s’est abattue sur cette maison ; la maison ne s’est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc.??Et tout homme qui écoute ce que je vous dis là sans le mettre en pratique est comparable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, la tempête a soufflé, elle a secoué cette maison ; la maison s’est écroulée, et son écroulement a été complet. » ??Jésus acheva ainsi son discours. Les foules étaient frappées par son enseignement, ?car il les instruisait en homme qui a autorité, et non pas comme leurs scribes.


Prière d'introduction

« En Toi, j’ai mis ma confiance O Dieu, très saint ! Toi seul est mon espérance et mon soutien ! Car sans Toi je ne suis rien, j’ai foi en Toi O Dieu très Saint ! ».


Demande

Seigneur, au fur et à mesure que j’avance sur le chemin de la vie, je me rends compte que, sans Toi, je ne suis rien, je ne peux rien ?. Donne-moi, Seigneur, le don de faire l’expérience qu’avec Toi, je peux tout, que c’est Toi qui donnes sens à ma vie. Seigneur, je te le demande pour moi, pour mes proches ? et pour tous ceux que je n’aime pas assez.


Points de réflexion

1. « N’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi ? » : Combien ces paroles nous semblent-elles dures. Et pourtant, qui d’entre nous n’a jamais crié un jour ou l’autre « mais qu’est-ce que j’ai fait au Bon Dieu pour mériter tout ces problèmes ? J’essaie d’être une personne honnête, je ne commets pas de grands péchés ; je suis fidèle, j’accomplis mes devoirs d’état ? et avec tout ce qui m’arrive, j’ai l’impression que le Seigneur m’a oublié, voir même repoussé ? serait-ce, Seigneur, que cette Parole s’applique littéralement pour moi aujourd’hui ? » Rappelons-nous que le Seigneur ne désire pas « la mort des siens » ? qu’Il a prié pour chacune des brebis que le Père lui a confiées, qu’Il n’en n’a perdu aucune.

2. Je suis bel et bien dans le cœur de Dieu. Mais parfois, afin de me secouer et de me faire grandir dans la gratuité et la pureté de mon amour ? oui, Il semble s’éloigner. C’est l’expérience que raconte le Cardinal Van Thuan dans son livre « témoin d’espérance » : alors qu’il était en prison pour sa foi, loin de son diocèse, Il a eu cette lumière : je dois travailler, prier, me donner ? non pas pour les œuvres de Dieu ? mais pour le Dieu des œuvres. Je dois travailler, prier, non pas pour les fruits immédiats dans ma propre vie, mais par amour pour Dieu.

3. « La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison : elle n’est point tombée, parce qu’elle était fondée sur le roc. » Au milieu de ces mêmes tourmentes, de ces difficultés de la vie quotidienne, de ces moments de silence de Dieu ? gardons à l’esprit cette image du Saint Curé d’Ars : l’âme doit être comme le fond d’un océan : la tempête gronde en surface, mais au fond de l’océan- dans mon for-intérieur- reposent le silence et la paix. Le seul chemin pour vivre de cette paix intérieure, et pouvoir la rayonner ? c’est le Christ. « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ». Si les critères évangéliques deviennent mes critères de décision dans ma vie, alors, sans que je m’en rende compte, petit-à-petit, le Seigneur fera son ?œuvre en moi, Il demeurera en moi ? et un jour, lors d’une de ces tempêtes ou silence de Dieu ? je me surprendrai à avoir confiance dans le Seigneur.


Dialogue avec le Christ

En Toi Seigneur, j’ai mis ma confiance. Aide-moi à espérer contre toute espérance ; à croire au milieu de Ton silence ; à aimer au milieu des tempêtes de ma propre vie.


Résolution

Lors d’une tentation de découragement ou autre, prier dans mon cœur : « Seigneur, j’ai confiance en Toi ».

Catholique.org
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation Quotidienne : Conclusion du discours sur la montagne : Les deux maisons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méditation Quotidienne : Baptême du Seigneur
» Méditation Quotidienne : Se rapprocher du Christ
» Méditation Quotidienne : Pureté de coeur, de corps et d'esprit
» Méditation Quotidienne : Ecoutons pour parler clair
» Méditation Quotidienne : Amitié avec le Christ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: