Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mardi 17 Janvier 2012 : Textes de la messe de ce jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Mardi 17 Janvier 2012 : Textes de la messe de ce jour   Mar 17 Jan - 22:33:35




Mardi 17 janvier 2012
Textes de la messe de ce jour




Mardi, 2ème Semaine du Temps Ordinaire

S. Antoine, Abbé

1ère lecture : Élection inattendue et onction royale du jeune David
( 1S 16, 1-13 )
Lecture du premier livre de Samuel


Le Seigneur dit à Samuel :
« Combien de temps encore vas-tu pleurer Saül ? Je l'ai rejeté. Il ne régnera plus sur Israël. Je t'envoie chez Jessé de Bethléem, car j'ai découvert un roi parmi ses fils. Prends une corne que tu rempliras d'huile, et pars ! »
Samuel répondit :
« Comment faire ? Saül va le savoir, et il me tuera. »
Le Seigneur reprit :
« Emmène avec toi une génisse, et tu diras que tu viens offrir un sacrifice au Seigneur. Tu inviteras Jessé au sacrifice ; je te dirai alors ce que tu dois faire : tu consacreras par l'onction celui que je te désignerai. »
Samuel obéit à l'ordre du Seigneur.
Quand il parvint à Bethléem, les anciens de la ville furent pris de crainte ; ils allèrent à sa rencontre et lui demandèrent :
« Est-ce pour la paix que tu viens ? »
Samuel répondit :
« Oui, pour la paix. Je suis venu offrir un sacrifice au Seigneur. Purifiez-vous pour sacrifier avec moi. »
Il purifia lui-même Jessé et ses fils et les invita au sacrifice.
Lorsqu'ils arrivèrent et que Samuel aperçut Éliab, il se dit :
« Sûrement, c'est celui que le Seigneur a en vue pour lui donner l'onction ! »
Mais le Seigneur dit à Samuel :
« Ne considère pas son apparence ni sa haute taille, car je l'ai écarté. Dieu ne regarde pas comme les hommes, car les hommes regardent l'apparence, mais le Seigneur regarde le cœur. »
Jessé appela Abinadab et le présenta à Samuel, qui dit :
« Ce n'est pas lui non plus que le Seigneur a choisi. »
Jessé présenta Shamma, mais Samuel dit :
« Ce n'est pas lui non plus que le Seigneur a choisi. »
Jessé présenta ainsi à Samuel ses sept fils, et Samuel lui dit :
« Le Seigneur n'a choisi aucun de ceux-là. N'as-tu pas d'autres garçons ? »
Jessé répondit :
« Il reste encore le plus jeune, il est en train de garder le troupeau. »
Alors Samuel dit à Jessé :
« Envoie-le chercher : nous ne nous mettrons pas à table tant qu'il ne sera pas arrivé. »
Jessé l'envoya chercher : le garçon était roux, il avait de beaux yeux, il était beau.
Le Seigneur dit alors :
« C'est lui ! donne-lui l'onction. »
Samuel prit la corne pleine d'huile, et lui donna l'onction au milieu de ses frères.
L'esprit du Seigneur s'empara de David à partir de ce jour-là. Quant à Samuel, il se mit en route et revint chez lui, à Rama.


Psaume : Gloire à Dieu pour David son serviteur !
( Ps 88, 20cd.21, 25.27, 28-29 )

Autrefois, tu as parl é à tes amis :
« J'ai choisi dans ce pe u ple un jeune homme.
J'ai trouvé Dav i d, mon serviteur,
je l'ai sacré avec mon hu i le sainte.

« Mon amour et ma fidélit é sont avec lui,
mon nom accr o ît sa vigueur.
Il me dira : Tu e s mon Père,
mon Dieu, mon r o c et mon salut !

« Et moi, j'en fer a i mon fils aîné,
le plus grand des r o is de la terre !
Sans fin je lui garder a i mon amour,
mon alliance avec lu i sera fidèle. »


Acclamation : Alléluia. Alléluia.

L'Esprit du Dieu vivant donne la vie :
là où est l'Esprit du Seigneur, là est la liberté.
Alléluia. (2 Co 3, 6.17)


Evangile : Jésus est le Fils de l'homme, maître du sabbat
( Mc 2, 23-28 )
Évangile de Jésus Christ selon saint Marc


Un jour de sabbat, Jésus marchait à travers les champs de blé ; et ses disciples, chemin faisant, se mirent à arracher des épis.
Les pharisiens lui disaient :
« Regarde ce qu'ils font le jour du sabbat ! Cela n'est pas permis. »
Jésus leur répond :
« N'avez-vous jamais lu ce que fit David, lorsqu'il fut dans le besoin et qu'il eut faim,
lui et ses compagnons ? Au temps du grand prêtre Abiathar, il entra dans la maison de Dieu et mangea les pains de l'offrande que seuls les prêtres peuvent manger, et il en donna aussi à ses compagnons. »
Il leur disait encore :
« Le sabbat a été fait pour l'homme, et non pas l'homme pour le sabbat. Voilà pourquoi le Fils de l'homme est maître, même du sabbat. »


Commentaire du jour

Léon XIII, pape de 1878 à 1903
Encyclique « Rerum novarum », 32


« Tu te souviendras du jour du sabbat pour le sanctifier »

La vie du corps, quelque précieuse et désirable qu'elle soit, n'est pas le but dernier de notre existence. Elle est une voie et un moyen pour arriver, par la connaissance du vrai et l'amour du bien, à la perfection de la vie de l'âme. C'est l'âme qui porte gravée en elle-même l'image et la ressemblance de Dieu (Gn 1,26). C'est en elle que réside cette souveraineté dont l'homme a été investi quand il a reçu l'ordre de soumettre la nature et de mettre à son service les terres et les mers (Gn 1,28)... De ce point de vue, tous les hommes sont égaux ; il n'y a pas de différence entre riches et pauvres, maîtres et serviteurs, princes et sujets : « Ils n'ont tous qu'un même Seigneur » (Rm 10,12).

Il n'est permis à personne de violer impunément cette dignité de l'homme que Dieu lui-même honore avec un grand respect, ni d'entraver la marche de l'homme vers cette perfection qui correspond à la vie éternelle et céleste...

C'est de là que découle la nécessité du repos et de la cessation du travail le jour du Seigneur. Le repos, d'ailleurs, ne doit pas être entendu comme une plus large part faite à une oisiveté stérile, ou encore moins comme un désœuvrement qui provoque l'immoralité et dissipe les salaires, mais bien comme un repos sanctifié par la religion... Tel est surtout le caractère et la raison de ce repos du septième jour dont Dieu avait fait déjà un des principaux articles de la Loi : « Souviens-toi de sanctifier le jour du sabbat » (et dont il avait lui-même donné l'exemple par ce mystérieux repos pris aussitôt après la création de l'homme : « Il se reposa le septième jour de tout le travail qu'il avait fait » (Gn 2,2).


Evangile au Quotidien
Evangelizo.org
Revenir en haut Aller en bas
 
Mardi 17 Janvier 2012 : Textes de la messe de ce jour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lundi 9 Janvier 2012 : Textes de la messe de ce jour
» Mardi 3 Janvier 2012 : Textes de la messe de ce jour
» Mardi 10 Janvier 2012 : Textes de la messe de ce jour
» Vendredi 6 Janvier 2012 : Textes de la messe de ce jour
» Mercredi 18 Janvier 2012 : Textes de la messe de ce jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Textes de la messe de ce jour-
Sauter vers: