Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Méditation Quotidienne : Pardonner sans mesure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Méditation Quotidienne : Pardonner sans mesure   Dim 11 Sep - 12:11:48



Dimanche 11 Septembre 2011
Une méditation pour aujourd'hui


Pardonner sans mesure



Saint Matthieu 18, 21-35

Pierre s´approcha de Jésus pour lui demander : « Seigneur, quand mon frère commettra des fautes contre moi, combien de fois dois-je lui pardonner ? Jusqu´à sept fois ? » Jésus lui répondit : « Je ne te dis pas jusqu´à sept fois, mais jusqu´à soixante-dix fois sept fois. En effet, le Royaume des cieux est comparable à un roi qui voulut régler ses comptes avec ses serviteurs. Il commençait, quand on lui amena quelqu´un qui lui devait dix mille talents (c´est-à-dire soixante millions de pièces d´argent).

Comme cet homme n´avait pas de quoi rembourser, le maître ordonna de le vendre, avec sa femme, ses enfants et tous ses biens, en remboursement de sa dette. Alors, tombant à ses pieds, le serviteur demeurait prosterné et disait : Prends patience envers moi, et je te rembourserai tout.´

Saisi de pitié, le maître de ce serviteur le laissa partir et lui remit sa dette. Mais, en sortant, le serviteur trouva un de ses compagnons qui lui devait cent pièces d´argent. Il se jeta sur lui pour l´étrangler, en disant : ´Rembourse ta dette !´ Alors, tombant à ses pieds, son compagnon le suppliait : ´Prends patience envers moi, et je te rembourserai.´ Mais l´autre refusa et le fit jeter en prison jusqu´à ce qu´il ait remboursé. Ses compagnons, en voyant cela, furent profondément attristés et allèrent tout raconter à leur maître. Alors celui-ci le fit appeler et lui dit : ´Serviteur mauvais ! je t´avais remis toute cette dette parce que tu m´avais supplié. Ne devais-tu pas, à ton tour, avoir pitié de ton compagnon, comme moi-même j´avais eu pitié de toi ?´ Dans sa colère, son maître le livra aux bourreaux jusqu´à ce qu´il ait tout remboursé.

C´est ainsi que mon Père du ciel vous traitera, si chacun de vous ne pardonne pas à son frère de tout son cœur. »


Prière d’introduction

Seigneur, je crois que tu es le Dieu de la miséricorde. Toutes mes fautes tu me les pardonnes. J’ai confiance qu’avec toi il n’y a pas de faute assez grande pour que tu ne puisses pas la pardonner. C’est avec cet amour que tu m’aimes Seigneur !


Demande

Un cœur miséricordieux.


Points de réflexion

1.Pour bien comprendre cette parabole de Jésus, il faut comprendre que nous sommes tous dans la situation de celui qui a une dette énorme envers le roi. Une dette astronomique, que nous ne sommes pas en mesure de payer pour l’instant. D’abord à cause du péché originel, que nous avons reçu des premiers hommes. Que nous le voulions ou pas toute l’humanité a une dette envers Dieu. Dette de ceux à qui à Dieu avait tout donné pour être heureux, et qui l’ont trahi, qui lui ont désobéi. Ensuite pour nos propres péchés. Nous ne mesurons pas le mal que nous faisons avec nos péchés, mal qui touche ceux qui en sont victimes, et cela peut être nous-mêmes, qui touche tout le corps mystique du Christ, et qui touche Dieu, comme un mauvais traitement à un enfant peut blesser le cœur de son père ou de sa mère.

2.Avec ces éléments, nous comprenons mieux ce que Jésus nous demande. Comment pourrions-nous ne pas faire preuve de compassion et de miséricorde, quand nous avons nous-mêmes tant à nous faire pardonner. Et n’oublions pas que nous avons tendance à nous excuser facilement de nos fautes, et à attendre que les autres en fassent de même, alors que nous pouvons ressentir une petite contradiction comme l’injustice la plus totale. C’est donc un effort continu que Jésus nous demande, pour ne pas ressembler à ce serviteur pardonné qui ne pardonne pas. Et notons bien qu’il ne pardonne pas, alors que la somme qu’on lui doit est ridicule en comparaison avec ce qu’on vient de lui remettre. On peut facilement, sans s’en rendre vraiment compte, garder de la rancœur contre nos frères, pour les petits conflits qui remplissent notre vie quotidienne. C’est là que nous devons faire un effort, pour pardonner, jour après jour, du plus profond de notre cœur, d’un cœur sincère. Surtout avec ces petites fautes, nous pouvons croire que nous avons pardonné, alors que nous avons juste oublié, tant la faute était petite, mais nous ne l’avons pas vraiment pardonné. Ceci est un danger. Il nous faut vraiment faire un effort pour pardonner, sinon on risque de voir tout cela ressortir un jour, avec violence. Il est juste pour nous de pardonner aux autres. Pardonner qui n’est pas tout oublier ou tout effacer, mais voir en l’autre un homme avec ses faiblesses, comme moi je suis un homme avec des faiblesses, qui a eu aussi, ou aura, besoin d’être pardonné. Posons sur ceux qui se trompent un regard d’amour, comme nous aimerions qu’on nous regarde avec amour, même après une erreur.

3.L’énormité de la somme que le serviteur doit rembourser est pour nous un indice du fait qu’en réalité la dette que nous avons envers Dieu nous ne pouvons pas la payer. C’est seulement en nous rendant compte de cela que nous pouvons apprécier à sa juste valeur la venue de Jésus sur la terre. Dieu ne se contente pas de rééchelonner une dette, il va la payer lui-même, par la mort de son Fils sur la Croix. Tel est la miséricorde de Dieu, il prend sur lui nos péchés, car nous ne pouvons supporter leur poids. Ainsi nous comprenons mieux la miséricorde que Jésus nous demande d’avoir les uns pour les autres. Vu ce que nous avons reçu comme pardon, nous ne pouvons pas ne pas pardonner aux autres, sous peine de commettre une grave injustice. Comment pourrions-nous nous présenter devant Dieu, le jour de notre mort, après avoir cultivé la rancœur envers d’autres enfants de Dieu, pour plein de petites choses, alors que lui-même nous a tant pardonné, nous a tout pardonné ? Comment pourrions-nous entrer au Ciel, lieu d’amour et de transparence total, si nous n’avons pas encore pardonné complètement à un de nos frères ? Il nous faut apprendre à pardonner, sinon nous ne pourrons pas entrer dans le Royaume des cieux.


Laissons-nous remplir par l’amour de Dieu, amour miséricordieux, qui aime jusqu’au bout, amour que nous ne pouvons pas garder pour nous, mais que nous devons rayonner autour de nous.


Dialogue avec le Christ

Seigneur, aide-moi à transformer mon cœur de pierre en un cœur de chair ! Un cœur qui ne regarde pas le mal qu’il reçoit, mais qui cherche à aimer les autres, malgré leurs faiblesses et leurs fautes. Vien régner dans mon cœur Seigneur ! Avec toi tout est possible. Sans toi je ne peux pas vivre pleinement le pardon, mais avec toi, c’est possible.


Résolution

Pardonner du fond du cœur quelqu’un qui m’a offensé aujourd’hui.

Catholique.org
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation Quotidienne : Pardonner sans mesure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méditation Quotidienne : Accueillons celui que Dieu nous a envoyé
» Méditation Quotidienne : Baptême du Seigneur
» Méditation Quotidienne : Se rapprocher du Christ
» Méditation Quotidienne : Pureté de coeur, de corps et d'esprit
» Méditation Quotidienne : Ecoutons pour parler clair

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Méditations-
Sauter vers: