Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Samedi 2 Juillet 2011 : Textes de la messe de ce jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Samedi 2 Juillet 2011 : Textes de la messe de ce jour   Sam 2 Juil - 10:01:43




Samedi 2 juillet 2011
Textes de la messe de ce jour


Le Cœur immaculé de Marie

Mémoire





1ère lecture : « Je tressaille de joie dans le Seigneur »
( Is 61, 9-11 )
Lecture du livre Isaïe


Votre descendance sera célèbre parmi les nations, et votre postérité au milieu des peuples. Tous ceux qui la verront reconnaîtront en elle une descendance bénie par le Seigneur.

Je tressaille de joie dans le Seigneur, mon âme exulte en mon Dieu. Car il m'a enveloppé du manteau de l'innocence, il m'a fait revêtir les vêtements du salut, comme un jeune époux se pare du diadème, comme une mariée met ses bijoux.

De même que la terre fait éclore ses germes, et qu'un jardin fait germer ses semences, ainsi le Seigneur fera germer la justice et la louange devant toutes les nations.


Psaume : Mon cœur exulte à cause du Seigneur.
( Cantique : 1 S 2, 1, 4-5ab, 6-7, 8abcd )

Mon cœur exulte à cause du Seigneur ;
mon front s'est relevé grâce à mon Dieu !
Face à mes ennemis, s'ouvre ma bouche :
oui, je me réjouis de ton salut !

L'arc des forts est brisé,
mais le faible se revêt de vigueur.
Les plus comblés s'embauchent pour du pain,
et les affamés se reposent.

Le Seigneur fait mourir et vivre ;
il fait descendre à l'abîme et en ramène.
Le Seigneur rend pauvre et riche ;
il abaisse et il élève.

De la poussière, il relève le faible,
il retire le malheureux de la cendre
pour qu'il siège parmi les princes,
et reçoive un trône de gloire.


Acclamation : Alléluia. Alléluia.

Heureuse Vierge Marie ! Attentive à garder la parole de Dieu,
elle la méditait dans son cœur ! Alléluia. (cf. Lc 2, 19)




Evangile : « Sa mère gardait dans son cœur tous ces événements »
( Lc 2, 41-51 )
Évangile de Jésus Christ selon saint Luc


Chaque année, les parents de Jésus allaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque.

Quand il eut douze ans, ils firent le pèlerinage suivant la coutume.

Comme ils s'en retournaient à la fin de la semaine, le jeune Jésus resta à Jérusalem sans que ses parents s'en aperçoivent. Pensant qu'il était avec leurs compagnons de route, ils firent une journée de chemin avant de le chercher parmi leurs parents et connaissances. Ne le trouvant pas, ils revinrent à Jérusalem en continuant à le chercher.

C'est au bout de trois jours qu'ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : il les écoutait et leur posait des questions, et tous ceux qui l'entendaient s'extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses.

En le voyant, ses parents furent stupéfaits, et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois comme nous avons souffert en te cherchant, ton père et moi ! »

Il leur dit : « Comment se fait-il que vous m'ayez cherché ? Ne le saviez-vous pas ? C'est chez mon Père que je dois être. »

Mais ils ne comprirent pas ce qu'il leur disait.

Il descendit avec eux pour rentrer à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait dans son coeur tous ces événements.




Homélie

« Sa mère gardait dans son cœur tous ces événements ». Étonnant verset qui fait suite à l’épisode du recouvrement de Jésus au Temple au sujet duquel Luc prend soin de nous préciser que Marie et Joseph n’en comprirent pas le sens : « Ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait ». Serait-ce que l’on peut garder un événement de la vie de notre Seigneur Jésus-Christ dans son cœur sans forcément le comprendre ? Oui, car garder dans son cœur signifie ici avant tout conserver au plus profond de soi la présence de celui dont toute la vie est événement de salut. Même si nous n’avons pas la clef d’interprétation de ce que Jésus a fait ou dit, cela ne nous empêche en rien de le garder, Lui, présent dans notre cœur. Il saura lui-même nous faire entrer au moment opportun dans la compréhension de ses paroles et de ses actes.
Le plus important est de rester comme Marie dans une attitude humble qui accueille le Christ avec une foi et une confiance inconditionnelle. Comme Marie, il s’agit de repasser sans cesse dans notre cœur et notre mémoire les événements de la vie de notre Seigneur, ses mystères et chaque aspect de son enseignement jusqu’au jour où nous en découvrirons la véritable signification. C’est ainsi que par l’appropriation progressive de la plénitude du mystère du salut qui est en Christ, notre foi grandit de même que notre désir de lui être uni. Et par ce patient et persévérant labeur de l’écoute accueillante et de la rumination croyante, nous préparons notre capacité future à saisir un jour dans la pleine vision le Mystère de Dieu.
« Marie, en ce jour où nous fêtons ton cœur immaculé, enseigne-nous cette disponibilité et cette ouverture à Celui qui est plus grand que notre cœur afin que Lui-même nous fasse peu à peu entrer dans le mystère de sa personne pour que celle-ci puisse se révéler événement de salut dans notre propre vie. »

Frère Elie
Revenir en haut Aller en bas
 
Samedi 2 Juillet 2011 : Textes de la messe de ce jour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Samedi 2 Juillet 2011 : Textes de la messe de ce jour
» Mercredi 6 Juillet 2011 : Textes de la messe de ce jour
» Vendredi 8 Juillet 2011 : Textes de la messe de ce jour
» Lundi 11 Juillet 2011 : Textes de la messe de ce jour
» Samedi 3 Décembre 2011 : Textes de la messe de ce jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Textes de la messe de ce jour-
Sauter vers: