Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lundi 27 Juin 2011 : Textes de la messe de ce jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Lundi 27 Juin 2011 : Textes de la messe de ce jour   Lun 27 Juin - 14:52:56



Lundi 27 Juin 2011
Textes de la messe de ce jour


Lundi, 13ème Semaine du Temps Ordinaire

S. Cyrille d'Alexandre, évêque et docteur de l'Eglise




1ère lecture : L'ami de Dieu intercède pour la ville condamnée
Gn 18, 16-33
Lecture du livre de Genèse


Les visiteurs se levèrent pour se rendre à Sodome. Abraham marchait avec eux pour les reconduire.
Le Seigneur s'était dit: « Est-ce que je vais cacher à Abraham ce que je veux faire ?
Non, car Abraham doit devenir une nation grande et puissante, et toutes les nations de la terre doivent être bénies en lui.
En effet, je l'ai choisi pour qu'il ordonne à ses fils et à sa descendance de garder le chemin du Seigneur, en pratiquant la justice et le droit, afin que le Seigneur réalise ce qu'il avait promis en faveur d'Abraham.»
Alors le Seigneur lui dit : « Comme elle est grande, la clameur qui monte de Sodome et de Gomorrhe ! Et leur faute, comme elle est lourde !
Je veux descendre pour voir si leur conduite correspond à la clameur venue jusqu'à moi. Si c'est faux, je le reconnaîtrai. »
Les deux hommes se dirigèrent vers Sodome, tandis qu'Abraham demeurait devant le Seigneur.
Il s'avança et dit : « Vas-tu vraiment faire périr le juste avec le pécheur ?
Peut-être y a-t-il cinquante justes dans la ville. Vas-tu vraiment les faire périr ? Est-ce que tu ne pardonneras pas à cause des cinquante justes qui sont dans la ville ?
Quelle horreur, si tu faisais une chose pareille ! Faire mourir le juste avec le pécheur, traiter le juste de la même manière que le pécheur, quelle horreur ! Celui qui juge toute la terre va-t-il rendre une sentence contraire à la justice ?»
Le Seigneur répondit: « Si je trouve cinquante justes dans Sodome, à cause d'eux je pardonnerai à toute la ville. »
Abraham reprit : « Oserai-je parler encore à mon Seigneur, moi qui suis poussière et cendre ?
Peut-être, sur les cinquante justes, en manquera-t-il cinq : pour ces cinq-là, vas-tu détruire toute la ville ? » Il répondit : « Non, je ne la détruirai pas, si j'en trouve quarante-cinq. »
Abraham insista : « Peut-être en trouvera-t-on seulement quarante ? » Le Seigneur répondit : « Pour quarante, je ne le ferai pas. »
Abraham dit : « Que mon Seigneur ne se mette pas en colère, si j'ose parler encore : peut-être y en aura-t-il seulement trente ? » Il répondit : « Si j'en trouve trente, je ne le ferai pas. »
Abraham dit alors : « Oserai-je parler encore à mon Seigneur ? Peut-être en trouvera-t-on seulement vingt ? » Il répondit : « Pour vingt, je ne détruirai pas. »
Il dit : « Que mon Seigneur ne se mette pas en colère : je ne parlerai plus qu'une fois. Peut-être en trouvera-t-on seulement dix ? » Et le Seigneur répondit : « Pour dix, je ne détruirai pas la ville de Sodome. »

Quand le Seigneur eut fini de s'entretenir avec Abraham, il partit, et Abraham retourna chez lui.


Psaume : Béni sois-tu, Seigneur, Dieu de tendresse et d'amour !
Ps 102, 1-2, 3-4, 8-9, 10-11

Bénis le Seigneur, ô mon âme,
bénis son nom très saint, tout mon être !
Bénis le Seigneur, ô mon âme,
n'oublie aucun de ses bienfaits !

Car il pardonne toutes tes offenses
et te guérit de toute maladie ;
il réclame ta vie à la tombe
et te couronne d'amour et de tendresse

Le Seigneur est tendresse et pitié,
lent à la colère et plein d'amour ;
il n'est pas pour toujours en procès,
ne maintient pas sans fin ses reproches.

il n'agit pas envers nous selon nos fautes,
ne nous rend pas selon nos offenses.
Comme le ciel domine la terre,
fort est son amour pour qui le craint


Acclamation : Alléluia. Alléluia .

Aujourd'hui, ne fermons pas notre cœur, mais écoutons la voix du Seigneur.
Alléluia.




Evangile : Conditions pour suivre Jésus
Mt 8, 18-22
Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

Jésus, voyant la foule autour de lui, donna l'ordre de partir vers l'autre rive du lac.
Un scribe s'approcha et lui dit : « Maître, je te suivrai partout où tu iras. »
Mais Jésus lui déclara : « Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l'homme n'a pas d'endroit où reposer sa tête. »
Un autre de ses disciples lui dit : « Seigneur, permets-moi d'aller d'abord enterrer mon père. »
Jésus lui dit : « Suis-moi, et laisse les morts enterrer leurs morts. »




Homélie

« Maître, je te suivrai partout où tu iras ». La proposition est généreuse� et censée ! Qui a reconnu en Jésus les paroles de la vie éternelle, fait tout pour rester proche de lui. Jésus accueille d’ailleurs cette demande, il ne la repousse pas. Mais il lui donne quelques fondements pragmatiques : « les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer sa tête ». Le Fils de l’homme est le Serviteur souffrant, solidaire de ses frères humains, appartenant à cette terre. Mais il ne s’y enfouit pas, à la manière des renards. Le Fils de l’homme est Dieu, le Verbe fait chair. Mais il ne se réfugie pas au ciel, à la manière des oiseaux. Ainsi celui qui veut être son disciple doit vivre dans la perpétuelle — et inconfortable — tension entre le ciel et la terre. Par cette parole un peu énigmatique, le Seigneur nous invite à renoncer à une vie spirituelle sédentarisée. Le Seigneur marche sur nos routes, mais il est toujours en avant, nous invitant toujours plus loin.

« Un autre de ses disciples lui dit : “Seigneur, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père” ». Cet autre disciple a entendu l’avertissement de Jésus. Il est prêt à partir ; mais il veut « d’abord » enterrer son père. Cette requête est contradictoire avec l’appel à la vie. On ne se décide pas à suivre Jésus sur l’autre rive tout en restant sous l’emprise de la mort et de ses lois. Le commandement du Seigneur est vie éternelle, une vie sur laquelle la mort n’a plus de prise. « Suis-moi, et laisse les morts enterrer leurs morts », lui répond-il. S’il nous faut attendre d’avoir mené à leur terme tous les deuils que nous portons, nous ne serons jamais disponibles pour entrer dans la vie.

La vie spirituelle est une eau vive qui jamais ne s’arrête. Renonçons à nos digues et à nos barrages et marchons à la suite du Seigneur ! Changeons de régime, laissons-nous conduire par l’Esprit de vie, là est notre bonheur ! « Maître, je te suivrai partout où tu iras ».

Frère Dominique
Revenir en haut Aller en bas
 
Lundi 27 Juin 2011 : Textes de la messe de ce jour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lundi 13 Juin 2011 : Textes de la messe de ce jour
» Mardi 7 Juin 2011 : Textes de la messe de ce jour
» Vendredi 10 Juin 2011 : Textes de la messe de ce jour
» Mercredi 8 Juin 2011 : Textes de la messe de ce jour
» Vendredi 3 Juin 2011 : Textes de la messe de ce jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Textes de la messe de ce jour-
Sauter vers: