Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Samedi 14 Mai 2011 : Textes de la messe de ce jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Samedi 14 Mai 2011 : Textes de la messe de ce jour   Sam 14 Mai - 11:23:04



Samedi 14 Mai 2011
Textes de la messe de ce jour


Saint Matthias, apôtre
Fête





1ère lecture : Matthias vient compléter le groupe des douze Apôtres
Ac 1, 15-17.20a.20c-26
Lecture du livre des Actes des Apôtres



En ces jours-là, les frères étaient réunis au nombre d'environ cent vingt. Pierre se leva au milieu de l'assemblée et dit :
« Frères, il fallait que l'Écriture s'accomplisse : par la bouche de David, l'Esprit Saint avait d'avance parlé de Judas, qui en est venu à servir de guide aux gens qui ont arrêté Jésus,
ce Judas qui pourtant était l'un de nous et avait reçu sa part de notre ministère.
Il est écrit au livre des Psaumes :
Que sa charge passe à un autre.
Voici ce qu'il faut faire : il y a des hommes qui nous ont accompagnés durant tout le temps où le Seigneur Jésus a vécu parmi nous, depuis son baptême par Jean jusqu'au jour où il nous a été enlevé. Il faut donc que l'un d'entre eux devienne avec nous témoin de sa résurrection. »
On en présenta deux : Joseph Barsabbas, surnommé Justus, et Matthias.
Puis l'assemblée fit cette prière : « Toi, Seigneur, qui connais le coeur de tous les hommes, montre-nous lequel des deux tu as choisi pour prendre place dans le ministère des Apôtres, que Judas a déserté en partant vers son destin. »
On tira au sort, et le sort tomba sur Matthias, qui fut dès lors associé aux onze Apôtres.


Psaume : Le Seigneur l'a placé parmi les princes de son peuple.
Ps 112, 1-2, 3-4, 5-6, 7-8 )

Louez, serviteurs du Seigneur,
louez le nom du Seigneur !
Béni soit le nom du Seigneur,
maintenant et pour les siècles des siècles !

Du levant au couchant du soleil,
loué soit le nom du Seigneur !
Le Seigneur domine tous les peuples,
sa gloire domine les cieux.

Qui est semblable au Seigneur notre Dieu ?
Lui, il siège là-haut.
Mais il abaisse son regard
vers le ciel et vers la terre.

De la poussière il relève le faible,
il retire le pauvre de la cendre
pour qu'il siège parmi les princes,
parmi les princes de son peuple.


Acclamation : Alléluia. Alléluia.

Heureux ceux que Dieu a choisis
pour être les témoins du Christ ressuscité ! Alléluia.




Evangile : "Je vous appelle mes amis"
Jn 15, 9-17
Évangile de Jésus Christ selon saint Jean


À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Comme le Père m'a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour.
Si vous êtes fidèles à mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j'ai gardé fidèlement les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour.
Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que vous soyez comblés de joie.
Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.
Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.
Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande.
Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ignore ce que veut faire son maître ; maintenant, je vous appelle mes amis, car tout ce que j'ai appris de mon Père, je vous l'ai fait connaître.
Ce n'est pas vous qui m'avez choisi, c'est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous partiez, que vous donniez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous l'accordera.
Ce que je vous commande, c'est de vous aimer les uns les autres. »




Homélie

Dans l’évangile de ce jour, nous voyons Jésus remonter à l’origine, à l’amour dont le Père l’a aimé et qui fonde le sien propre pour les hommes. Du Père au Fils, du Fils aux disciples qui l’écoutent, puis dans les disciples les uns pour les autres, il n’y a qu’un seul amour dont le jaillissement est continu.

La révélation de cet amour débouche sur un appel adressé aux disciples : « demeurez en mon amour ! » Il ne s’agit pas seulement de demeurer en lui, ferme dans la foi mais de vivre dans l’amour reçu de lui et donc reçu du Père.

Demeurez dans l’amour de Jésus n’est pas de l’ordre du sentiment ou d’une pseudo-expérience mystique mais de la communion des volontés. C’est en ce sens que l’on peut dire que demeurer dans l’amour de Jésus c’est lui demeurer uni en obéissant à ses commandements. Car la véritable obéissance n’est-elle pas la communion des volontés ? Ainsi, pour le croyant, aimer et obéir aux commandements sont une seule et même chose, comme pour Jésus lui-même d’ailleurs qui disait : « j’aime le Père en agissant comme le Père me l’a commandé » (Jn 14, 31).

L’intériorisation de cette révélation nous comble de joie : « je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous et que votre joie soit parfaite ». Et comment pourrait-il en être autrement puisque l’amour dans lequel nous sommes invités à demeurer n’est autre que celui du Père et du Fils, autrement dit l’Esprit Saint dont la présence en nous est attestée par la joie qu’il nous donne.

La présence en nous de cet Amour se vérifiera aussi dans l’amour que nous nous porterons mutuellement : « Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis ». Voilà pourquoi la dilection faternelle est présentée par Jésus comme le commandement par excellence : « Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. »

Pour motiver notre fidélité quotidienne à ce commandement de l’amour fraternel, Jésus va nous inviter à contempler l’absolu de son amour pour nous. Et il nous révèle aussi que cet amour qui s’est exprimé dans le don de sa vie est aussi l’amour qui a livré le secret de son intimité : « maintenant, je vous appelle mes amis, car tout ce que j'ai appris de mon Père, je vous l'ai fait connaître. »

Introduit ainsi dans l’intimité même de Jésus, le disciple choisi, devenu « ami », va se trouver entraîner dans l’élan de l’amour qui rayonne au cœur de cette intimité. A son tour par le rayonnement de sa foi et de son amour, il portera un fruit qui demeure pour la plus grande joie et la plus grande gloire du Père. En définitive, le fruit que tout disciple est appelé à porter est celui que porte à travers lui le Ressuscité : l’amour gratuit et donné qui seul ouvre les portes du Royaume.

Frère Elie
Revenir en haut Aller en bas
 
Samedi 14 Mai 2011 : Textes de la messe de ce jour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Samedi 3 Décembre 2011 : Textes de la messe de ce jour
» Samedi 12 Février 2011 : Textes de la messe de ce jour
» Samedi 1er Octobre 2011 : Textes de la messe de ce jour
» Samedi 8 Janvier 2011 : Textes de la messe de ce jour
» Samedi 13 Novembre 2010 : Textes de la messe de ce jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Textes de la messe de ce jour-
Sauter vers: