Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mercredi 20 Avril 2011 : Textes de la messe de ce jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Mercredi 20 Avril 2011 : Textes de la messe de ce jour   Mer 20 Avr - 9:31:44


Mercredi 20 Avril 2011

Mercredi Saint



1ère lecture : Persécuté, le serviteur du Seigneur met en lui toute sa confiance
Is 50, 4-9a
Lecture du livre d'Isaïe

Dieu mon Seigneur m'a donné le langage d'un homme qui se laisse instruire, pour que je sache à mon tour réconforter celui qui n'en peut plus. La Parole me réveille chaque matin, chaque matin elle me réveille pour que j'écoute comme celui qui se laisse instruire.
Le Seigneur Dieu m'a ouvert l'oreille, et moi, je ne me suis pas révolté, je ne me suis pas dérobé.
J'ai présenté mon dos à ceux qui me frappaient, et mes joues à ceux qui m'arrachaient la barbe. Je n'ai pas protégé mon visage des outrages et des crachats.
Le Seigneur Dieu vient à mon secours ; c'est pourquoi je ne suis pas atteint par les outrages, c'est pourquoi j'ai rendu mon visage dur comme pierre : je sais que je ne serai pas confondu.
Il est proche, celui qui me justifie. Quelqu'un veut-il plaider contre moi ? Comparaissons ensemble. Quelqu'un a-t-il une accusation à porter contre moi ? Qu'il s'avance !
Voici le Seigneur Dieu qui vient prendre ma défense : qui donc me condamnera ?


Psaume : Dans ton grand amour, mon Dieu, fais-moi grâce.
Ps 68, 8-10, 21-22, 31.33-34

C'est pour toi que j'endure l'insulte,
que la honte me couvre le visage :
je suis un étranger pour mes frères,
un inconnu pour les fils de ma mère.
L'amour de ta maison m'a perdu ;
on t'insulte, et l'insulte retombe sur moi.

L'insulte m'a broyé le coeur,
le mal est incurable ;
j'espérais un secours, mais en vain,
des consolateurs, je n'en ai pas trouvé.
A mon pain, ils ont mêlé du poison ;
quand j'avais soif, ils m'ont donné du vinaigre.

Mais je louerai le nom de Dieu par un cantique,
je vais le magnifier, lui rendre grâce.
Les pauvres l'ont vu, ils sont en fête :
« Vie et joie, à vous qui cherchez Dieu ! »
Car le Seigneur écoute les humbles,
il n'oublie pas les siens emprisonnés.


Acclamation

Louange à toi, Seigneur, Roi d'éternelle gloire !
Salut, ô Christ notre Roi :obéissant au Père,
comme l'agneau vers l'abattoir tu te laisse conduire à la croix.
Louange à toi, Seigneur, Roi d'éternelle gloire !



Evangile : Trahison de Judas et préparatifs de la Pâque
Mt 26, 14-25
Evangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

L'un des douze Apôtres de Jésus, nommé Judas Iscariote, alla trouver les chefs des prêtres et leur dit : « Que voulez-vous me donner, si je vous le livre ? » Ils lui proposèrent trente pièces d'argent.
Dès lors, Judas cherchait une occasion favorable pour le livrer.

Le premier jour de la fête des pains sans levain, les disciples vinrent dire à Jésus : « Où veux-tu que nous fassions les préparatifs de ton repas pascal ? »
Il leur dit : « Allez à la ville, chez un tel, et dites-lui : 'Le Maître te fait dire : Mon temps est proche ; c'est chez toi que je veux célébrer la Pâque avec mes disciples.'»
Les disciples firent ce que Jésus leur avait prescrit et ils préparèrent la Pâque.

Le soir venu, Jésus se trouvait à table avec les Douze.
Pendant le repas, il leur déclara : « Amen, je vous le dis : l'un de vous va me livrer. »
Profondément attristés, ils se mirent à lui demander, l'un après l'autre : « Serait-ce moi, Seigneur ? »
Il leur répondit : « Celui qui vient de se servir en même temps que moi, celui-là va me livrer. Le Fils de l'homme s'en va, comme il est écrit à son sujet ; mais malheureux l'homme par qui le Fils de l'homme est livré ! Il vaudrait mieux que cet homme-là ne soit pas né ! »
Judas, celui qui le livrait, prit la parole : « Rabbi, serait-ce moi ? » Jésus lui répond : « C'est toi qui l'as dit ! »


Homélie

L’heure est toute proche. Jésus va opérer sa Pâque. Une dernière fois, il réunit autour de lui ses disciples, avant que l’épreuve de la Passion ne les disperse. Il veut les rassembler sur son cœur pour leur signifier qu’en acceptant d’être livré c’est en réalité lui qui se livre à eux, à nous. Rappelons-nous ses paroles de Jésus : « Nul ne prend ma vie mais c’est moi qui la donne ». Notre Seigneur se sert de chacune de nos trahisons pour continuer à se livrer à nous, à se donner à nous dans la puissance de son amour divin.
Ne rendons pas vaine une telle œuvre de salut. Regardons et reconnaissons nos trahisons et acceptons d’être malgré cela aimés de notre Seigneur, aimé à la folie. Jésus n’accuse pas Judas. Il a pitié de lui. Il lui laisse avouer sa trahison. Mais l’aveu de Judas ne le conduit malheureusement pas à revenir dans la lumière du Seigneur. Prisonnier de sa culpabilité, de son orgueil, il s’enfonce dans la nuit de son péché.
« Seigneur, que chacun de mes trahisons puisse m’attrister. Mais que les larmes que je verserai soient des larmes de contrition exprimant à la fois le regret de mon péché et la reconnaissance et la joie devant l’Amour dont tu m’as aimé. »

Frère Elie


Revenir en haut Aller en bas
 
Mercredi 20 Avril 2011 : Textes de la messe de ce jour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vendredi 8 Avril 2011 : Textes de la messe de ce jour
» Lundi 11 Avril 2011 : Textes de la messe de ce jour
» Mardi 26 Avril 2011 : Textes de la messe de ce jour
» Samedi 2 Avril 2011 : Textes de la messe de ce jour
» Samedi 9 Avril 2011 : Textes de la messe de ce jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Lectures du jour :: Textes de la messe de ce jour-
Sauter vers: