Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Langage ; Sacres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Pierre
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 72
Date d'inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Langage ; Sacres   Ven 4 Fév - 17:18:32

J'ai lu dans le journal hebdomadaire, un article sur les "sacres". La personne disait qu'il était bien de
sacrer, car ca enlevait de l'agressevité. Que devons-nous penser de cette affirmation ?
Revenir en haut Aller en bas
Nicole
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 10594
Age : 67
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Re: Langage ; Sacres   Ven 4 Fév - 17:39:04

Tu ne prendras point le nom de l'Éternel, ton Dieu, en vain ; car l'Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain.

Sacré ou jurer pour nous en Europe, c'est insulter Dieu car cela revient à renvoyer sa colère, son énervement vers Dieu.

Cela est considérer comme un blasphème.


Le juron est fondamentalement la transgression d’un interdit : celui du VIe commandement du Décalogue.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pierre
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 72
Date d'inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Langage ; Sacres   Sam 5 Fév - 23:21:25

Je vous remercie de votre réponse. Je suis parfaitement d'accord avec vous. Ici au Canada, nous fesons
une différence entre un sacre et un blasphème. Mais les deux sont péchés. Souvent les personnes qui
sacrent, le fond par mauvaise habitude et sans réellement penser qu'elles péchent. Ce sont très
souvent ,des personnes peu instruites et qui n'ont pas beaucoup de vocabulaire. Je ne veux pas
les excuser, mais quand on leur fait remarquer qu'ils sacrent, ils sont surpris.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Langage ; Sacres   Lun 7 Fév - 1:03:06



d26 Apparition de la Sainte Vierge le 19 septembre 1846 à La Salette,

commune de l'Isère dépendant de Corps et regroupant une dizaine de hameaux.
L'apparition a duré environ une demi-heure. Cette région était, selon l'abbé Arbaud, endormie dans l'indifférence et l'apathie religieuse ; les offices étaient abandonnés, les fêtes religieuses et dimanches profanés par les travaux. Au respect de Dieu et à la pratique de la prière avait succédé le mépris, la dérision du culte et l'usage de blasphémer....(et de nos jours, tout a empiré !) Mélanie Calvat, 14 ans et Maximin Giraud ,11 ans, gardaient leurs troupeaux sur la montagne ( le mont Planeau, 1800 m.) Les deux enfants issus de familles pauvres, ne savaient ni lire ni écrire et ne se connaissaient que de la veille. La Sainte Vierge s'est adressée à eux en patois et en français. Le 19 septembre 1851, après une enquête rigoureuse sur l'évènement, les témoins, le contenu du message, Mgr De Bruillard, Evêque de Grenoble, jugera que l'apparition de la Sainte Vierge à deux bergers sur la montagne de la Salette porte en elle-même tous les caractères de la vérité et que les fidèles sont fondés à la croire indubitable et certaine.

"Vos pensées ne sont pas Mes pensées, vos chemins ne sont pas Mes chemins !" nous dit DIEU

L'apparition et le message


La Très Sainte Vierge apparaît dans une grande clarté qui illumine le lieu et laisse apparaître une femme assise, la tête entre les mains, les coudes sur les genoux et pleurant. Elle semblait toute de lumière et vêtue simplement. Des roses ornaient ses pieds et le bord de son fichu blanc. Sur sa poitrine elle portait un grand Crucifix et les instruments du supplice. Elle leur dit :

" ....Si mon peuple ne se soumet pas, je suis forcée de laisser aller le bras de mon Fils. Il est si fort et si pesant que je ne peux plus le maintenir (1) ...... Si je veux que mon Fils ne vous abandonne pas, je suis chargée de le prier sans cesse moi-même et vous n'en tenez aucun cas. Vous auriez beau faire, jamais vous ne pourrez récompenser la peine que j'ai prise pour vous autres ... Vous ne respectez pas le septième jour de repos dominical (2). Je me suis réservée ce jour et on ne veut pas me l'accorder....Les blasphèmes sont fréquents et les gens ne savent pas jurer sans mettre le nom de mon Fils au milieu (3) .... Les garçons, lorsqu'ils ne savent pas que faire, vont à la messe pour se moquer de la religion ... Les gens ne font point carême, ils vont à la boucherie comme les chiens.... "

En 1879, Mélanie a fait paraître un récit intitulé " L'apparition de la Très Sainte Vierge sur la montagne de La Salette " qui semble considéré comme le texte de référence. La Sainte Vierge y déclare, entre autre :



http://francis.guillaume.pagesperso-orange.fr/n_d_de_la_salette.htm





PRIONS

Je vous salue, Marie, pleine de grâce,
le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus,
le fruit de vos entrailles,
est béni.

Sainte Marie,
mère de Dieu,
priez pour nous,
pauvres pécheurs,
maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen.d27

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Langage ; Sacres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Langage ; Sacres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)
» Un boîtier pour comprendre le langage des chats
» La peur du langage eschatologique...
» Chez nous aussi le langage se met en place
» Evolution de langage en 60 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Espace "échanges" du forum-
Sauter vers: