Forum Religion Catholique

Forum convivial pour partager notre foi, nos prières, accueillir tous les Catholiques qui souhaitent découvrir ou redécouvrir notre belle Religion
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Anges et Archanges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicole
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 10639
Age : 67
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Anges et Archanges   Sam 8 Jan - 17:42:50

les archanges :

Dans les religions juive, chrétienne et dans l'Catholique, les archanges sont une catégorie d'anges. Ils constituent l'un des neuf chœurs des anges. Les archanges sont les avant-derniers, juste avant les anges eux-mêmes (comme l'indique le préfixe arch qui signifie supérieur).

Le mot archange provient du grec αρχαγγελος archangelos composé de αρχ- arch- premier et de αγγελος angelos messager.


les trois archanges

L'archange Michel, icône ukrainienne du XVIe siècleLes archanges connus par leur nom sont Michel, chef de la milice céleste, Gabriel, messager céleste, qui apparaît dans le judaïsme, puis dans le christianisme et dans l'Catholique (Djibril), et Raphaël protecteur des voyageurs.

Il existe deux expressions pour désigner un archange :

« l'archange saint Michel », comme dans la phrase « L'archange saint Michel a terrassé le dragon. »
« saint Michel archange », comme dans la phrase « Saint Michel archange, priez pour nous. »
Cette dernière expression étant une forme honorifique où l'on insiste sur le rang d'archange.

Grégoire le Grand (vers 540-604), pape et docteur de l'Église, précise dans ses Homélies sur l'Évangile (34, 8-9) le rôle des archanges par rapport aux anges :

Qu'il y ait des anges, beaucoup de pages de la Sainte Écriture l'attestent... Mais il faut savoir que le mot « ange » désigne leur fonction : être des messagers. Et on appelle « archanges » ceux qui annoncent les plus grands événements. C'est ainsi que l'archange Gabriel a été envoyé à la Vierge Marie ; pour ce ministère, pour annoncer le plus grand de tous les événements, il s'imposait d'envoyer un ange du plus haut rang...

Pareillement, lorsqu'il s'agit de déployer une puissance extraordinaire, c'est Michel qui est envoyé. En effet, son action comme son nom, qui veut dire : « Qui est comme Dieu ? », font comprendre aux hommes que nul ne peut faire ce qu'il appartient à Dieu seul de réaliser. L'antique ennemi Le diable, qui a désiré par orgueil de se faire semblable à Dieu, disait : « J'escaladerai les cieux ; au-dessus des étoiles j'érigerai mon trône ; je serai semblable au Très Haut » (Is 14,13). Mais l'Apocalypse nous dit qu'à la fin des temps, lorsqu'il sera laissé à sa propre force, avant d'être éliminé par le supplice final, il devra combattre contre l'archange Michel : « Il y eut un combat dans le ciel : Michel et ses anges combattirent contre le Dragon. Et le Dragon lui aussi combattait avec ses anges ; mais il n'eut pas le dessus ; il fut précipité en bas » (Ap 12,7).

À la Vierge Marie, c'est donc Gabriel, dont le nom signifie « Force de Dieu », qui a été envoyé ; ne venait-il pas annoncer celui qui a voulu se manifester dans une condition humble, pour triompher de l'orgueil du démon ? C'est donc par la « Force de Dieu » que devait être annoncé celui qui venait comme « le Dieu des armées, le vaillant des combats » (Ps 23,8 ). Quant à l'archange Raphaël, son nom signifie « Dieu guérit ». En effet, c'est lui qui a délivré des ténèbres les yeux de Tobie, les touchant comme un médecin venu d'en haut (Tb 11,17 ). Celui qui a été envoyé pour soigner le juste en son infirmité mérite bien d'être appelé « Dieu guérit ».


les autres archanges [modifier]
Selon la religion et la tradition, il est parfois fait mention d'autres archanges. L'Apocalypse (8,2 ) parle de "sept anges qui se tiennent devant Dieu". La tradition orthodoxe fait aussi mention de sept archanges. Les noms qui reviennent le plus couramment sont : Uriel, Selaphiel, Jegudiel et Barachiel. La tradition juive compte encore plus d'archanges et ajoute : Zadkiel, Jophiel, Haniel et Chamuel.

Seuls Michel, Gabriel et Raphaël ont révélé leurs noms[réf. nécessaire].

Le Livre d'Hénoch nomme les quatre autres : Uriel, Raguel, Saraqiel et Ramiel/Remiel. On trouve aussi pour eux : Barachiel, Jéhudiel, Ouriel et Sealtiel.

Samaël (nom d'origine de Satan/Lucifer) est parfois aussi considéré comme un archange.

Azraël, traditionnellement connu comme l'ange de la mort est considéré comme un archange dans la tradition coranique.

La distinction entre ange et archange n'est pas toujours clairement précisée.

Le suffixe ël relatif à Dieu est toujours utilisé pour désigner un ange ou un archange.

Anges

Le mot vient du latin angelus, lui-même provenant du grec ἄγγελος, ággelos, signifiant messager. Le mot hébreu le plus proche est מלאך, mal'ach, signifiant également messager.

Présentation


Jacob luttant avec un ange par Gustave DoréHébreux 1:14 " Ne sont-ils pas tous des esprits administrateurs, envoyés pour servir en faveur de ceux qui vont hériter du salut ? "

Dans plusieurs religions, dont la religion chrétienne, le judaïsme et l'Catholique, les anges sont des êtres créés par Dieu avant les hommes, dont le rôle principal est d'être les messagers de Dieu (d'où leur nom, cf. ci-dessous). Lorsqu'ils sont créés, Dieu leur donne le libre arbitre, mais la majorité décide de le lui rendre pour se consacrer entièrement à lui. Ceux qui décident de le conserver deviennent orgueilleux et se rebellent. Ils sont alors déchus. C'est le cas de Satan. Trois anges sont nommés par leur nom dans la Bible, et bien davantage dans la Kabbale (voir liste des anges de la Kabbale). Leur intelligence est parfaite : une fois un choix effectué, ils ne peuvent changer d'avis. Ainsi, la religion chrétienne présente les démons comme des anges déchus ayant choisi, par orgueil, de ne pas obéir à Dieu.

Les anges étant de purs esprits, ils n'ont par conséquent pas de corps, bien que capables de prendre une apparence humaine quand leur mission l'exige. Leur représentation populaire est donc symbolique, comme c'est souvent le cas :

Leur grande beauté représente leur plus grande perfection ;
La blancheur de leur vêtement représente leur pureté ;
Leurs ailes symbolisent leur promptitude. N'étant pas matériels, les anges n'ont bien sûr pas besoin d'ailes pour voler !
Comme Dieu, les anges sont toujours représentés sous des traits masculins. Étant de purs esprits, ils n'ont pas de sexe.
(Les anges ont été représentés par des attributs féminins au Moyen-Age, certains d'entre eux étant ainsi pourvus de seins)


Les neuf chœurs des anges

Chérubins
La hiérarchie angélique retenue par les catholiques, est celle formalisée dans La Hiérarchie céleste du néo-platonicien Pseudo-Denys l'Aréopagite. Elle comprend neuf chœurs d'anges qui sont, du rang le plus élevé au rang le plus bas :

le chœur des séraphins
le chœur des chérubins
le chœur des trônes
le chœur des dominations
le chœur des vertus
le chœur des puissances
le chœur des principautés
le chœur des archanges
le chœur des anges messager

En fonction des écoles, cette « hiérarchie » a plus ou moins d'importance. Dans la Kabbale, la séparation entre les neuf chœurs des anges est plus liée à la différence de leurs fonctions. Selon d'autres traditions ésotériques, les 9 hiérarchies sont de nature différente et s'élèvent graduellement de l'homme vers Dieu. Les 9 chœurs sont regroupés en 3 hiérarchies. La première hiérarchie est constituée par les Séraphins, les Chérubins et les Trônes, et ainsi de suite. La Divinité se trouvant au-delà de la première hiérarchie et est elle-même ternaire.

Voici un aperçu rapide des neuf chœurs des anges. Se reporter aux articles correspondants pour plus de détails.


Anges
Les anges sont les messagers de Dieu. Les religions chrétienne et musulmane vont plus loin en ajoutant que chaque personne vivante possède un ange gardien, selon l'indication du Christ dans l'Évangile : « [À propos des enfants] leurs anges voient sans cesse la face du Père ». Les nations, les paroisses et autres groupements d'importance en posséderaient également, puisque l'ange des apparitions de Fátima au Portugal (reconnues par l'Église Catholique) s'est présenté comme étant « l'ange du Portugal ».

On décrit souvent les anges avec une paire d'aile. Cette symbolique est pour expliquer leur vitesse d'action. Toutefois, aux premiers siècles, les anges n'ont pas d'ailes. Le premier ange ailé apparaît au IVe siècle (abside de l'église Sainte Prudentienne à Rome). L'ange décrit dans le livre de Daniel 3:25 quant à lui ne porte pas d'aile. Mais son pouvoir sur le feu permet de sauver Schadrac, Méschac et Abed Nego de la fournaise. La Bible ne parle pas de la nécessité pour les anges de manger pour se maintenir en vie. Elle dit pourtant qu'à certaines occasions les anges, sous forme humaine, ont mangé de la nourriture (Gen 18.1-5 et Gen 19.3).

Le nombre des anges:

Les différentes expressions employées nous montrent qu'ils sont en très grand nombre : Apocalypse 5.11 décrit la louange de nombreux anges devant le trône de l'Agneau de Dieu : "leur nombre était des myriades de myriades et des milliers de milliers". Douze légions d'anges étaient à la disposition du Seigneur (Matt 26.53). Hébreux 12.22 nous parle aussi des myriades d'anges. A la fin des temps, le Seigneur apparaîtra au milieu de ses saintes myriades (Jude 14). Daniel 7.10 nous dit que "mille milliers servaient l'ancien des jours et que des myriades de myriades se tenaient devant lui". Luc 2.13 nous parle de la "multitude de l'armée céleste".

La Bible parle d'eux comme d'une armée (Ps 148.2) mais ni ils se marient, ni ne se reproduisent, ni ne meurent (Matt 22.30 ; Marc 12.25 ; Luc 20.34-36).

Ils sont plus puissants que les hommes: Paul parle des anges et de la puissance de Dieu (2 Th 1.7) et Pierre nous dit qu'ils sont supérieurs aux hommes en force et en puissance (2 Pi 2.11). Le mot grec utilisé dans ce texte est celui dont nous avons tiré le nom d'un explosif : la dynamite. En quelque sorte, les anges sont la dynamite de Dieu. Un seul ange extermina tous les hommes forts et vaillants de l'armée de Syrie, assemblée contre Ezéchias (2 Chr 32.21). Un seul ferma la gueule des lions au temps de Daniel (Dan 6.22). Un ange roule la pierre du sépulcre de Jésus sans difficulté (Matt 28.2). Un ange ouvre les portes des prisons et libère les apôtres (Act 5.19) et Pierre (Act 12.7). Un seul ange prendra Satan et l'enfermera dans l'abîme (Apoc 20.2). Mais ils ne sont pas omnipotents: Ni Michel (Jude 1.9), ni Satan (Job 1.12 ; 2.6) n'ont une puissance illimitée. Le chef de Perse résiste 21 jours à l'envoyé de Dieu qui doit être aidé par Michaël (Dan 10.13). En Apocalypse 12, il y a un combat entre les bons et les mauvais anges.

Nous n'avons jamais le droit d'adorer un ange ; ce serait adorer la créature au lieu du Créateur (Rom 1.24-25).


Archanges
Un archange est un chef d'ange réservés aux nouvelles de plus haute importance comme l'Annonciation ou comme chef des armées,(Apocalypse 12.7). Dans la Bible, il n'est parlé que d'un seul archange, Michel (ou Michaël = Qui est comme Dieu?), mais Daniel 10.13 nous permet de penser qu'il y en a d'autres.

La tradition catholique reconnait quant à elle 3 archanges, Michel le protecteur, Raphaël le guerriseur et Gabriel l'annonciateur.

Le livre apocryphe de Tobie nous donne une information qui n'est pas sans intérêt : "Je suis Raphaël, l'un des 7 anges qui se tiennent devant la gloire du Seigneur et pénètrent en sa présence" (12.15 ; cf Apoc 8.2).

Le terme archange ne se trouve que 2 fois dans le Nouveau Testament :

Michel מיכאל
(celui qui chassa Satan dans l'apocalypse),Jude 9 : "Michel l'archange" ; 1 Thessaloniciens 4.16 : une voix d'Archange : une voix de chef d'armée ;

Raphaël, רפאל
(qui apparait dans le livre de Tobie; c'est lui qui indique à Tobit l'existence de 7 archanges)

Par la suite, certaines traditions ésotériques donnèrent les noms suivants aux autres archanges :

Raguel,
Saraquaël,
Rémiel,
Sealtiel,
Uriel,
Jehudiel,
Barachiel,
Tsadqiel,
Métatron,
Yophiel,
Camael,
Jophiel,
Gabriel,
tsaphkiel.

Chérubins

Article détaillé : Chérubin.
Également appelés kéroubim ou autres variantes. L'imagerie populaire les représente sous les traits de bébés ailés. Toutefois, la Bible donne aux chérubins une position élevée différentes des séraphins. D'après le livre de la Genèse, Les chérubins furent postés avec « la lame flamboyante d’une épée » après le péché d’Adam pour interdire à l’homme l’accès « à l’arbre de vie » qui était au milieu du jardin d'Éden. Chez les israélites de l'Antiquité, sur le couvercle de l'Arche d'alliance étaient montés deux chérubins en or se faisant face à chaque extrémité du couvercle, la tête inclinée et les ailes déployées vers le haut, couvrant l’Arche.

Lucifer (ange de lumière) avant de devenir Satan (ange rebelle) n'est autre qu'un chérubin. Jadis il avait pour mission de protéger les humains (Ez 28.14),


Séraphins
De l'hébreu seraphim ou sarafim (du mot saraf signifiant tour à tour « brasier », « enduire de résine », « dragon »), l'opinion des biblistes diverge quant à la signification de ce mot, qui signifierait « les brûlants ». Ces puissantes créatures célestes sont des anges occupant une position très élevée dans l'organisation de Dieu, puisqu'ils servent près du trône. Certains les associeraient même aux Dragons de la tradition orientale, gardiens de l'enseignement du Bouddha, ces mêmes dragons que l'Église a mis tant d'acharnement à diaboliser.


La description des séraphins pourvus de pieds, de trois paires d'ailes, etc. doit être comprise comme étant symbolique. Leurs ressemblances avec des créatures terrestres représentent simplement leur capacité ou leur fonctions, tout comme Dieu parle souvent de lui comme ayant des yeux, des oreilles et d'autres caractéristiques humaines. Montrant qu'aucun homme ne connaît l'apparence de Dieu. (Premier livre de Jean 3:2) Dans ses visions consignées dans l'apocalypse, Le prophète (Apocalypse 4:6-Cool décrit les séraphins comme ayant l'apparence d'animaux. On trouvera des traces intéressantes de cet anthropomorphisme dans la littérature kabbalistique avec le Shiour Qomah, ce qui a conduit ultérieurement à la mise à l'index de ce genre d'ouvrage.

Ainsi beaucoup d'ouvrages religieux ou mystiques, souvent d'inspiration chamanique (Hildegarde de Bingen, Swedenborg, et bien d'autres innombrables et méconnus...), acceptent l'existence et la description physique d'entités, de dieux et déesses dont le spectacle visuel constitue l'essence de ce genre d'expérience personnelle.

Aux yeux des autorités cléricales, quelles qu'elles soient, l'extravagance de tels spectacles visuels et l'intensité symbolique et émotionnelle qu'ils apportent, susceptibles d'être accessibles à n'importe quelle personne, ont dû être perçus comme légèrement subversifs vis-à-vis des travaux de théologie et des structures religieuses de telle ou telle époque, telle ou telle région.


Ainsi beaucoup de textes relatant de telles expériences sont aujourd'hui commentés ceci est à prendre au niveau symbolique. Ce fut également le cas du livre d'angéologie SepherHaRazim, renormalisé en SepherRaziel. Ce fut également le cas du témoignage de Bernadette Soubirous, simple paysanne qui aurait vu une mystérieuse Immaculée Conception. Et bien d'autres phénomènes surnaturels qui, de facto, devaient remplir des formulaires administratifs pour avoir le droit de se manifester et de parler au Monde.

Pour les références concernant les sarafim, le Shiour Qomah, le SepherHaRazim et le reste, voir l'ouvrage « Vie mystique et kabbale pratique » de George Lahy, dit Virya. Y sont exposés les chœurs d'anges en littérature prékabbalistique (système des hekhaloth), différents de la Shemamphorash à neuf chœurs d'anges.


Anges gardiens
Pour les articles homonymes, voir Ange-Gardien.

2 octobre : Fête en l'honneur des anges gardiens
Saint Bernard avait une grande dévotion "pour ces princes du Royaume de Dieu qui sont assidûment autour de nous. Nous leur devons beaucoup d'affection pour leur bienveillance et les faveurs que nous recevons de leur charité. Nous leur devons aussi beaucoup de docilité à mettre en pratique les avis qu'ils nous donnent. "(Sermon XI sur les psaumes).



Les anges dans le Coran
Le Coran cite plusieurs anges. Gabriel est le plus important ; c'est lui qui donna la Maison Sacrée du Très-Haut à Adam puis qu'il lui parla sur les prophètes après lui ; c'est lui aussi qui fait la révélation au prophète Idris (synonyme d'Énoch, à qui l'on attribuera le fait d'avoir hérité de la première Magie énochienne, elle-même révélée plus tard en Angleterre par plusieurs anges dont Gabriel, Raphaël et Mickaël) ; il apparaît à nouveau pour redonner la Maison Sacrée du Très-Haut aux prophètes Abraham et Ismaël afin de la reconstruire ; il apparaît ensuite au prêtre et prophète Zacharie afin de lui annoncer la naissance miraculeuse de Yahya (Jean). Ensuite, il apparaît à la Vierge Marie pour lui annoncer la naissance de Jésus et enfin, il apparaît à Mahomet dans la grotte Hira et lui révèle qu'il est le nouvel Envoyé d'Allah.

L'ange de la mort. Lorsqu'une personne est à l'agonie et que Dieu a décidé qu'elle doit mourir, Il envoie Azraël afin de lui retirer l'âme. Le Coran cite aussi la mécréance des Egyptiens lorsque Dieu leur avaient envoyé les prophètes Moïse et Aaron et donc, cite aussi que pour les punir, il abattit sur eux l'ange de la mort. Au commencement, Dieu l'avait envoyé prendre un peu de terre et d'argile afin de former Adam et la terre l'ayant craint le laissa en prendre. Au jour du jugement dernier, il sonnera de la trompette afin de réveiller les morts.

Michel est aussi cité dans le Coran. Il est chargé du tonnerre et de la pluie sur terre. Au commencement, Dieu le chargea de lui ramener de la terre et de l'argile mais il ne put en prendre car la terre avait refusé. Michel se prononce (Mika'il).

Israfil annoncera la fin du monde avec une sirène de vérité. Sidjil est chargé d'inscrire toutes les actions de l'homme sur un rouleau qu'il plie à sa mort.

Référence : le Coran.


Il existe également un quatrième ange biblique, nommé Auriel et qui signifie "La Lumière de Dieu".


On pourra facilement retrouver la trace des anges censurés :

Dans le Livre d'Énoch (apocryphe) version éthiopienne.
Dans le passage du Coran concernant Idris.
De manière générale, l'étude des textes apocryphes d'une part, et celle du Coran d'autre part s'avèrent à l'usage être d'excellents compléments symboliques, spirituels et même historiques indispensables pour obtenir une vision neutre et étayée de références de l'angéologie ou tout autre concept spirituel.


En arabe "ange" veut dire "malak", étonnante proximité avec le même mot en hébreux "malach".

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
 
Anges et Archanges
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fête des anges et archanges
» le tarot Anges et Archanges
» Anges et Archanges
» Le livre des anges de Christiane Muller??
» livre sur les anges et anges gardiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Religion Catholique :: Accueil :: Découvrons notre belle Religion-
Sauter vers: